Vous êtes ici

Analyse des indicateurs de performance

Le Programme d’aide gouvernementale au transport adapté aux personnes handicapées se caractérise par la grande diversité des services de transport adapté subventionnés tant sur le plan de leur taille que de leur mode d’exploitation. En effet, les populations desservies par un service peuvent varier de moins de 2 100 personnes à un peu plus de 1,9 million. Quant au nombre de personnes admises, il varie entre moins de 30 et un peu plus de 25 000. De plus, certains services de transport adapté fonctionnent entièrement en régie alors que d’autres accordent à des transporteurs privés des contrats de transport par minibus, par taxi ou par taxi adapté, et chaque service détermine les horaires de service selon les besoins. Le programme a donc été conçu pour permettre une telle diversité, de manière que chaque service s’ajuste au contexte social, économique et démographique de son milieu.

Cette caractéristique du programme rend cependant très difficile la définition d’indicateurs de performance qui reflètent de manière réaliste et équitable l’efficience et l’efficacité avec lesquelles chaque service de transport adapté s’acquitte de son mandat. La plupart des indicateurs présentés varient donc considérablement en raison des contextes différents. Pour cette raison, les indicateurs de l’année précédente demeurent le principal point de référence dont chaque service dispose pour évaluer sa performance.

Nous tenterons toutefois une brève analyse de ces indicateurs en indiquant leurs valeurs extrêmes et moyennes et, si cela est possible, les variables organisationnelles, démographiques, géographiques ou autres qui sont les plus susceptibles d’expliquer les variations afin de permettre à chaque service de se comparer à ceux qui évoluent dans un contexte semblable.

Le coût total et le coût d’exploitation

Le coût total par passager varie entre 10,07 $ et 93,94 $, la moyenne se situant à 19,73 $. Ce ratio moyen est supérieur à celui de l’année 2012 (19,37 $). En ce qui a trait au coût d’exploitation par passager, il varie de 6,17 $ à 86,90 $, et la moyenne s’élève à 17,43 $, soit un montant supérieur au coût moyen de l’année 2012 (17,17 $).

Les deux indicateurs de performance précédents sont les plus significatifs et les plus complets; toutefois, une multitude de facteurs influent sur leur valeur. Pour expliquer une mauvaise performance à cet égard par rapport aux années antérieures ou à d’autres services de transport adapté, il est nécessaire d’en analyser les causes au moyen des autres indicateurs qui illustrent des aspects plus particuliers.

Le coût du contrat de transport par minibus

Les indicateurs basés sur le contrat de transport par minibus ne sont calculés que pour les services dont l’exploitation est assurée à contrat, sauf les contrats à frais partagés et les contrats bimodaux, car, dans ces cas, d’autres dépenses y sont liées. Des facteurs tels que l’inclusion ou non, dans le contrat, de la répartition des appels peuvent aussi influer sur cet indicateur.

Le coût du contrat de transport par minibus par kilomètre, lorsqu’il est disponible, varie entre 1,10 $ et 4,38 $ du kilomètre. Ce coût est généralement moindre lorsque les distances à parcourir entre les points de montée et de descente des passagers sont plus grandes. Il y a eu aucun changement à la moyenne entre 2012 et 2013. Elle est restée à 2,38 $ du kilomètre.

À l’inverse du précédent indicateur, le coût du contrat de transport par minibus par passager croît généralement avec la longueur moyenne des déplacements. Cet indicateur varie entre 7,54 $ et 26,85 $ par passager. En 2013, la moyenne s’élevait à 15,81 $ par passager, alors qu’elle était de 15,62  $ en 2012, à savoir une augmentation de 1,22 %.

L’utilisation des minibus

Trois autres indicateurs sont liés à l’utilisation des minibus : le nombre moyen de kilomètres par véhicules-heures, le nombre moyen de kilomètres par passager et le nombre de passagers par véhicules-heures. Ces ratios permettent d’expliquer une bonne part des variations de coût entre les services de transport adapté, qu’ils soient exploités en régie ou à contrat.

Le nombre de kilomètres par véhicules-heures se situe entre 4,32 et 69,61, la moyenne se situant à 22,01. Évidemment, ce ratio est plus élevé lorsque les minibus ont à parcourir de grandes distances sans effectuer d’arrêts. Cette mesure est donc inversement liée au coût des minibus par kilomètre.

Le nombre de kilomètres par passager varie entre 1,90 et 17,67. La moyenne pour cet indicateur se situe néanmoins à 6,83 km par passager en 2013, soit une hausse par rapport à l’année 2012 où la moyenne était de 6,69.

En ce qui concerne le nombre de passagers par véhicules-heures, il varie entre 1,34 et 16, et la moyenne se situe à 3,22 passagers, soit une baisse par rapport à l’année 2012.

Le nombre de kilomètres par passager et le nombre de passagers par véhicules-heures constituent deux des principaux facteurs expliquant la variabilité des indicateurs sur le coût par passager.

Le coût du contrat de taxi

Le coût du contrat de taxi par passager varie à l’intérieur d’une fourchette très large, allant de 2,48 $ à 27,49 $. La moyenne se situe néanmoins à 12,80 $. Les coûts du contrat de taxi par passager de divers services de transport adapté ne peuvent cependant pas être comparés entre eux sans s’assurer qu’on y fait une utilisation comparable du taxi, c’est-à-dire sur une base régulière ou comme mode d’appoint réservé à une clientèle particulière ou à un type précis de déplacement.

Le nombre de passagers varie de 1 à 3,99 par voyage, y compris les accompagnateurs. La moyenne est de 2,73 passagers en 2013, alors qu’elle était de 2,63 en 2012.

Le niveau de service

La proportion de la population faisant partie des personnes admises aux services de transport adapté varie entre 0,28 % et 4,49 % pour l’ensemble des services. Cette différence s’explique en partie par les caractéristiques démographiques du territoire desservi. En effet, les localités où la concentration de personnes âgées est très élevée présentent normalement un taux de population admise plus important.

Le nombre de déplacements annuels effectués par les personnes admises d’un /service de transport adapté varie de 15,52 voyages à 175, la moyenne étant de 75,71. Cette moyenne est en baisse par rapport à 2012, alors qu’elle était à 78,91. Évidemment, si une importante proportion de la clientèle desservie participe à un programme d’intégration socio-professionnelle qui l’amène à se déplacer quotidiennement, le nombre moyen de déplacements sera plus important que dans les cas où la majeure partie des personnes admises sont retraitées et plus sédentaires.

Documentation

Haut de page