Transports sanitaires aériens

​Le Service aérien gouvernemental (SAG) assure les transports sanitaires aériens à la population québécoise se trouvant en région éloignée, que ce soit pour les patients en situation d'urgence (évacuations aéromédicales) ou pour les patients en situation stable (vols sanitaires programmés).

Évacuations aéromédicales : pour patients en situation d'urgence

Le SAG effectue des évacuations aéromédicales en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux, qui administre le programme au Québec. Cette association rend possible l'évacuation de patients de régions éloignées dont l'état de santé exige un transport rapide vers les grands centres hospitaliers du Québec et des soins médicaux intensifs en vol.

Les évacuations aéromédicales sont réservées aux patients des régions éloignées quand leur état de santé ou l'absence d'autres modes de transport justifie un transfert rapide, sûr et immédiat dans un établissement hospitalier spécialisé. Un médecin de la région éloignée où se trouve le patient demande alors le transfert dans un centre tertiaire de la région de Montréal ou de Québec.

Environ 80 personnes travaillent directement aux missions d'évacuation aéromédicale, soit :

  • une vingtaine de médecins;
  • une dizaine d'infirmiers et d'infirmières;
  • une dizaine de techniciens d'entretien d'aéronefs;
  • une vingtaine de pilotes;
  • ainsi que d'autres personnes affectées à la régulation des vols et aux fournitures de médicaments et d'équipement médical.

L'avion-hôpital pour le transport des patients en situation d'urgence

Pour transporter les patients, on compte principalement sur l'avion-hôpital, un Challenger 601-3R. L'avion-hôpital transporte en moyenne 1 800 patients par année. En cas d'inspection ou de réparation de l'avion-hôpital ou de conditions de pistes particulières, deux autres appareils peuvent être utilisés, soit le Challenger de relève ou le Dash-8 du SAG.

Vols sanitaires programmés : pour patients dans un état stable

Le SAG offre également un service sanitaire aérien programmé pour les personnes dont l'état est stable, c'est-à-dire qui ne nécessite pas de soins médicaux intensifs en vol, et devant recevoir un traitement qui n'est pas disponible dans leur région. Les vols sanitaires programmés sont effectués uniquement sous escorte infirmière.

La population de l'ouest de la province (l'Abitibi-Témiscamingue et le Nord-Ouest québécois) est desservie par le SAG en partenariat avec le secteur privé, et ce, au moyen d'un King Air 100, à raison de quatre jours par semaine.

Quant à la population de l'est de la province, elle est desservie par le SAG en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux, à l'aide d'un appareil de type Dash-8, à raison de cinq fois par semaine.

Haut de page