Présentation des conférenciers pour la journée du 8 mai 2019

​​​​​​​​​​​​​Conférenciers – 8 mai 2019

Hellen Christodoulou, Institut canadien de la construction en acier

Hellen possède plus de 35 ans d'expérience dans le domaine des ponts et des structures majeurs de ponts à travers le Canada et les États-Unis dans les domaines de la conceptualisation, de la conception, de la réhabilitation et de la supervision de projets de ponts de grande envergure, dont la superstructure et la conception d'infrastructures. Elle a travaillé auprès de firmes d'ingénierie et de construction dominantes dans l'industrie de la construction, ainsi que des autorités gouvernementales et municipales. Elle est considérée comme une experte dans le domaine des études légales pour les projets des ponts et grands projets d’infrastructure.​​​​

Hellen est diplômée en génie civil en plus de ses diplômes d'études supérieures. Elle est titulaire d’un doctorat en génie civil avec spécialisation dans le domaine des ponts, des diplômes en droit civil et commun. Elle détient par ailleurs une maîtrise en administration des affaires.​​​​

Elle a participé à l'écriture et à la présentation d'articles d'ingénierie, a enseigné des cours d'ingénierie, et participe à de nombreuses conférences sur le droit et l'ingénierie. Elle est membre des plusieurs comités techniques, responsable de l'établissement des normes de l'industrie et de la mise à jour des codes utilisés pour la conception.​​​​

Elle est présentement directrice de l’Institut canadien de la construction en acier, pour la région du Québec, un organisme technique qui représente l’industrie de la construction en acier canadienne, porte-parole de l’industrie de la construction en acier au Canada dans les domaines de l’innovation, du leadership, de la conception et de la construction en acier.​​​​

Hellen Christodoulou, s’est récemment vu décerner une médaille commémorative du 150e anniversaire par le Sénat du Canada pour souligner sa générosité, son dévouement, son bénévolat et son altruisme envers ses concitoyens.​​​​


Ed Whalen, Institut canadien de la construction en acier

Ed Whalen est ingénieur et président-directeur général de l’Institut canadien de la construction en acier (ICCA) depuis 2009. Auparavant, il a peaufiné son expertise dans le domaine de l’acier, dont la certification en soudage, la certification ISO, les services de génie-conseil et la fabrication de l’acier.​​​​

​​​​M. Whalen contribue activement à de nombreuses normes nationales et internationales sur l’acier et l’acier en construction, dont le Code national du bâtiment du Canada, ainsi que les normes CSA, ASTM, ISO et IIW. À l’heure actuelle, il préside le Groupe de travail 3 sur les normes CSA G40.20/G40.21 et ISO TC167 relatives à la fabrication de l’acier.

Travaillant dans l’industrie de l’acier depuis 34 ans, Ed Whalen est un fervent défenseur de la construction en acier au Canada.​​​​


Olivier Anterrieu, Sétec Canada Inc.

Ingénieur géophysicien, titulaire d’une maîtrise en génie minéral (École Polytechnique, Montréal) et d’un doctorat en Sciences de la Terre (INRS, Québec), compte plus de 10 ans d’expérience en industrie. Spécialiste en auscultation des structures du génie civil par Contrôles Non Destructifs (CND), M. Anterrieu est responsable du diagnostic et de la durabilité des ouvrages et des matériaux au sein de Sétec Canada inc., et du développement de Datae, un système d’exploitation innovant des données de CND / monitoring pour aider à la maintenance préventive des ouvrages du génie civil. M. Anterrieu compte plusieurs articles et communications dans des congrès internationaux.​​​​


Philippe Darveau, Cima+

Philippe Darveau a obtenu son baccalauréat en génie civil à l’école Polytechnique Montréal. Son intérêt marqué pour les ouvrages et les ponts l’a poussé à réaliser une maîtrise recherche, sous la supervision du professeur Bruno Massicotte, portant sur le développement de piles de ponts préfabriquées résistant aux séismes. Son expérience comme associé de recherche pour son professeur l’a ensuite mené à se joindre au département des ponts chez CIMA+. ​​​​


Ryan Nataluk, Stantec

Ryan Nataluk est vice-président chez Stantec, où il dirige l’équipe d’inspection des infrastructures et de gestion des actifs. Il possède plus de 22 ans d’expérience en inspection de l’état des structures, en gestion des actifs, en entretien préventif, en conception des structures et en gestion de projets. Au cours de sa carrière, l’ingénieur a conduit ou mené le personnel qui a conduit plus de 35 000 inspections de structures diverses : ponts, tunnels, barrages, pipelines, réservoirs, conduites, pylônes, bâtiments, structures de signalisation, et plus encore. Il a d’ailleurs inspecté des infrastructures critiques dans 22 États américains, au Canada et en Arabie Saoudite, dont plus de 50 ponts de grande portée aux États-Unis et au Canada, tels que des ponts à haubans et en arc, ainsi que des ponts suspendus et cantilever.


Philippe Provost, Stantec

M. Provost est directeur de projet en transport pour Stantec. Fort d'une riche expérience dans le domaine des ponts, il se distingue par sa vision d’ensemble qu’il met à profit dans la réalisation de projets complexes, notamment des projets réalisés en partenariat public-privé et en mode conception-construction. ​​​​

Son parcours lui a permis de développer des compétences uniques et diversifiées, notamment en inspection de structures, en surveillance de travaux et en gestion.

M. Provost est responsable de coordonner les projets de transport entre les bureaux de Stantec au Québec et ailleurs au Canada ainsi qu’à l’étranger.


Anthony Everitt, Forces armées canadiennes

Anthony Everitt est un officier de génie de construction et capitaine dans les Forces armées canadiennes. Il a obtenu son baccalauréat en génie civil au Collège militaire royal du Canada en 2013. Après avoir réussi son entraînement militaire, il a occupé plusieurs postes à titre d’ingénieur junior à la base militaire de Cold Lake, en Alberta. Il a également pris part à un déploiement opérationnel au Kuwait. Il fait présentement des études de deuxième cycle en génie civil au Collège militaire royal du Canada et prévoit obtenir son diplôme en mai 2019.


Marc-André Dagenais, Forces armées canadiennes

Marc-André Dagenais a obtenu son baccalauréat en génie civil au Collège militaire royal du Canada en 2007. Par la suite, il a été inspecteur des travaux à la Société des transports de Montréal. Il a obtenu sa maîtrise à Polytechnique Montréal et son doctorat en génie civil en 2014. Il est présentement professeur adjoint au Département de génie civil au Collège militaire royal du Canada, et son principal domaine de recherche est le renforcement proactif des ponts par l’utilisation de matériaux composites.​​​​


Mélissa Roy Tremblay, ministère des Transports

Mélissa Roy Tremblay est titulaire d’un baccalauréat en génie géologique qu’elle a obtenu à l’Université Laval en 2017. Elle est étudiante au deuxième cycle en Sciences de la Terre à l’Université Laval, sous la direction de M. Benoît Fournier et de Mme Josée Duchesne. Son projet de maîtrise porte sur le développement d’une méthode d’analyse d’images pour la quantification de la fissuration du béton. Mélissa est vice-présidente en communication du Chapitre étudiant de l’ACI de l’Université Laval et designer graphique pour le comité étudiant du CRIB. En juillet 2018, elle est engagée à titre d’ingénieure à la Direction des matériaux d’infrastructures, dans le secteur Matériaux synthétiques et essais spéciaux où elle s’occupe principalement de la tomodensitométrie et de l’analyse d’images.​​​​


Vanessa Wan, Stantec

​​​​Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en génie civil, Vanessa Wan possède 10 ans d’expérience en tant qu’ingénieure dans le domaine des ouvrages d'art. Disciplinée et engagée, elle a terminé sa maîtrise tout en occupant un emploi à temps plein et en tant qu’étudiante-athlète de l’équipe de rugby féminin des Carabins de l’Université de Montréal. Dès le début de sa carrière, elle s’est intéressée à plusieurs aspects de l’ingénierie des ponts, que ce soit la surveillance, l’inspection ou la conception. Mme Wan est en poste chez Stantec depuis 2015.


Jimmy Fortier, Parsons

Monsieur Fortier possède plus de 10 années d’expérience en conception, réfection et évaluation de ponts. Il a obtenu son baccalauréat de l’Université de Sherbrooke en 2008 et il est également titulaire d’une maîtrise en structures de l’Université McGill. En 2014, il a remporté le prix de la relève du génie-conseil québécois pour sa participation à la réfection majeure du pont Jolicœur à Montréal. Une partie importante de sa pratique professionnelle porte sur la conception parasismique des ponts. Il a ainsi agi à titre de concepteur pour les unités de fondation du pont haubané au-dessus du canal de Lachine de l’échangeur Turcot.


Benoit Cusson, WSP

Benoit Cusson est titulaire d’un baccalauréat en génie civil de l’École Polytechnique de Montréal et d’une maîtrise en structures de l’Université Laval. Ingénieur chez WSP depuis 7 ans, Benoit a participé à plusieurs projets complexes de conception comme le pont-jetée temporaire de l’île des Sœurs, le pont mobile Gouin à Saint-Jean-sur-Richelieu et les passerelles Hall et Wellington. Il a également coordonné le volet technique de l’évaluation de capacité portante du pont Mercier et du Stade olympique. Par ailleurs, son parcours chez WSP l’a mené vers des projets de ponts en béton précontraint, de passerelles piétonnières en aluminium, de supersignalisation et de portiques.​​​​


Mario Fafard, Cela/AluQuébec

Mario Fafard a été professeur à l'Université Laval jusqu’en septembre 2018. Il est maintenant professeur invité à cette université, titulaire de la chaire de recherche industrielle CRSNG / Alcoa et consultant stratégique au Centre d’expertise sur l’aluminium, AluQuébec. Il a été le fondateur et le directeur du Centre de recherche sur l’aluminium – REGAL. Sa recherche touche la modélisation numérique de pointe des cuves d’électrolyse et l’utilisation de l’aluminium dans les ponts. Il a publié à ce jour au-delà de 210 articles dans des conférences et des journaux scientifiques, et il a encadré plus de 100 étudiants aux cycles supérieurs.


David Conciatori, Université Laval

M. Conciatori est professeur adjoint au Département de génie civil et de génie des eaux à l’Université Laval depuis juillet 2014. Ses intérêts actuels en recherche portent sur le domaine de l'ingénierie des structures et matériaux, avec spécialité en durabilité et durée de vie des infrastructures en béton, avec 4 axes de recherche : (1) Analyse du climat et de l'exposition des structures, (2) Durabilité des matériaux, (3) Analyse des structures vieillissantes et innovantes, (4) Analyse de la vulnérabilité du réseau routier.​

​​