Projet pilote relatif aux aides à la mobilité motorisées

​​​​​​Ce projet pilote s’est terminé le 1er juin 2020. Le ministère des Transports du Québec finalise un arrêté ministériel qui permettra d’assurer une continuité des règles d’encadrement concernant la circulation des aides à la mobilité motorisées (AMM). Une publication à très court terme est visée, malgré la disponibilité des ressources qui sont affectées indirectement par la pandémie de COVID-19.

​​​Le 1er juin 2015, un projet pilote chapeauté par le ministère des Transports est entré en vigueur sur tout le territoire du Québec. Ce projet pilote a été prolongé et sera en vigueur jusqu’au 1er juin 2020. Son objectif est d’expérimenter l'usage des AMM sur les trottoirs, sur certaines routes ainsi que sur les voies cyclables.

Les AMM sont des appareils conçus pour pallier une incapacité à la marche. Elles regroupent les fauteuils roulants motorisés, les triporteurs et les quadriporteurs. Elles sont munies de trois ou quatre roues, d'un moteur électrique, d'un siège et d'un dossier.

Les règles du projet pilote visent à assurer une meilleure cohabitation entre les utilisateurs  d’AMM et les autres usagers de la route. Elles valorisent la prudence de tous les usagers de la route et rappellent le discernement dont doit faire preuve chaque utilisateur d’une AMM. Elles leur permettent également une plus grande flexibilité quant à leurs choix de parcours.


Fauteuil roulant motorisé

Triporteur

Quadriporteur


Documentation

Traduction en langue des signes québécoise du contenu de la section Projet pilote relatif aux aides à la mobilité motorisées du site Web du Ministère :