Pont de l'Île-aux-Tourtes

Construit en 1966, le pont de l'Île-aux-Tourtes permet de faire le lien, dans l'axe de l'autoroute Félix-Leclerc (autoroute 40), entre l'île de Montréal (village de Senneville) et la ville de Vaudreuil-Dorion en franchissant le lac des Deux Montagnes. Avec l'autoroute 20, il constitue l'un des deux seuls axes permettant de rejoindre l'île de Montréal par l'ouest. Il s'agit d'une infrastructure névralgique qui fait partie du réseau routier stratégique en soutenant les échanges commerciaux auprès des principaux partenaires en provenance de l'Ontario et des États-Unis. Près de 83 000 véhicules empruntent la structure chaque jour, dont environ 12 % de camions (données de 2015).

Le pont de l'Île-aux-Tourtes est composé de deux structures successives totalisant 1 962 mètres de longueur dans chaque direction. La structure située à l'ouest est du type « pont à poutres précontraintes » et celle à l'est, du type « pont à poutres en béton armé ». Le pont comporte trois voies dans chaque direction.

Nature des travaux

Le pont de l’Île-aux-Tourtes fait l’objet d’un projet majeur inscrit au Plan québécois des infrastructures 2016-2026 dans la catégorie « projets à l’étude ». De plus, ce projet est assujetti à la Directive sur la gestion des projets majeurs d'infrastructure publique, un processus qui détermine et encadre les mesures requises pour assurer la gestion rigoureuse des projets d’envergure avec, notamment, la production d’un dossier d’opportunité et d’un dossier d’affaires.

Le dossier d’opportunité est un document qui présente et évalue les différents scénarios envisagés, et qui recommande la solution optimale à long terme aux autorités gouvernementales. Le dossier d’affaires présente en détail la meilleure solution à long terme qui aura été retenue à l’étape du dossier d’opportunité.

D’ici la réalisation du projet majeur, le pont de l’Île-aux-Tourtes fera l’objet de travaux de maintien, l’objectif étant de maintenir un lien routier efficace et sécuritaire.

Objectif du projet majeur

Le principal objectif du Ministère est le suivant :

  • Assurer un lien interrives permettant la mobilité des 83 000 usagers journaliers et le transport des marchandises sur l’autoroute 40, entre Senneville et Vaudreuil-Dorion.

Pour garantir le succès de ce projet, le Ministère travaille en collaboration avec les représentants de nombreuses organisations, dont ceux de la Municipalité de village de Senneville et de la Ville de Vaudreuil-Dorion, de même que de l’Agence métropolitaine de transport.

Étude et consultations

Plusieurs études sont en cours afin de déterminer la solution optimale à préconiser à long terme.

Tout comme bien d’autres projets du Ministère, une importance sera accordée à l’environnement, à la population vivant à proximité du projet, au développement durable ainsi qu’à l’intégration de l’infrastructure dans les milieux de vie.

Le Ministère a déjà procédé à quelques consultations et continuera de le faire afin d’améliorer sa connaissance des besoins de la population, de considérer les préoccupations locales et régionales, en plus d’atténuer le plus possible les répercussions que pourrait engendrer ce projet.

Coût et échéancier

Le coût et l’échéancier de réalisation seront précisés en fonction de la solution retenue par les autorités gouvernementales.

Historique

Le pont de l’Île-aux-Tourtes a été construit en 1966. Depuis, il a fait l’objet d’interventions de maintien et d’un élargissement en 1999 et 2000.

Carte

Photos du pont actuel

Photos historiques

Haut de page