Vous êtes ici

Autoroute Henri-IV (73) – Élargissement

L’élargissement et la réfection de l’autoroute Henri-IV (73), à Québec, permettront d’améliorer la sécurité et l’efficacité de cet axe stratégique où circulent plus de 100 000 véhicules chaque jour. Les travaux majeurs contribueront également à assurer la pérennité des infrastructures. L’autoroute Henri-IV constitue un maillon essentiel du réseau routier de la région de la Capitale-Nationale.

Ce projet est assujetti à la Directive sur la gestion des projets majeurs d’infrastructure publique. Le dossier d'affaires a été approuvé par les autorités gouvernementales. Le Ministère amorce le processus d'appels d'offres publics pour la réalisation des travaux à compter de 2018.

Enfin, rappelons que la phase I du projet a été achevée à l'été 2016 et des travaux de finition ont été complétés en 2017. Amorcée en 2014, celle-ci consistait en la reconstruction de quatre ponts au-dessus de la rue Rideau et de la rivière Lorette. La dimension de ces ponts permet l’ajout d’une troisième voie sur l’autoroute Henri-IV.

Description du projet

Le projet vise l’élargissement de l’autoroute Henri-IV à trois voies, dans les deux directions, entre les autoroutes Charest (440) et Félix-Leclerc (40). Un élargissement à trois voies en direction nord sera aussi effectué pour la portion entre l’autoroute Félix-Leclerc (40) et l’avenue Chauveau, aux limites de la ville de L’Ancienne-Lorette.

Le projet comprend notamment :

  • La reconstruction de la chaussée en béton, entre les autoroutes Charest et Félix-Leclerc;
  • Des interventions sur toutes les structures, dont 13 structures qui feront l’objet de travaux majeurs;
  • La réfection de l’ensemble des infrastructures (chaussées, supersignalisation, drainage, éclairage);
  • Des modifications géométriques de certaines bretelles d’autoroute, notamment pour allonger les voies d’entrecroisement, afin d’améliorer la sécurité et la fluidité.

Objectifs

  • Assurer la pérennité des infrastructures
  • Améliorer l’efficacité du réseau stratégique
  • Améliorer le bilan de la sécurité routière
  • Répondre à la demande actuelle et future en transport

Travaux et échéancier

Compte tenu de l’ampleur du projet et de sa complexité, la réalisation des travaux est prévue en cinq grands lots de construction et un lot pour les aménagements paysagers. Le Ministère vise le démarrage des trois premiers lots de travaux en 2018 (A, B et C). Ces travaux seront situés à la hauteur de l’échangeur Henri-IV/Félix-Leclerc (secteurs est et ouest) et de l’échangeur Henri-IV/Einstein.

Les étapes des travaux pour l’année 2018 seront décrites avant le début des interventions.

Coût

Le coût global du projet est estimé à moins de 300 millions. De ce montant, une contribution maximale de près de 128 millions de dollars provient du gouvernement du Canada dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures provinciales territoriales-Projets nationaux et régionaux.

Gestion de la circulation

Le scénario de gestion de la circulation pendant les travaux sera précisé avant le début des interventions. Des mesures d’atténuation seront prévues, notamment, le maintien de deux voies dans chaque direction aux heures de pointe. L’autoroute Robert-Bourassa (A-740) représentera aussi un itinéraire alternatif pour les usagers. L’information en lien avec les entraves sera diffusée le moment venu et accessible sur le site Québec 511.

Circulation en ce moment

Dans ce secteur, les images de plusieurs caméras de circulation sont accessibles dans le site Québec 511 :

  • A-73 - Henri-IV
  • A-573 - Henri-IV
  • A-40 - Félix-Leclerc
  • A-440 - Charest

Historique

Construite dans les années 1960-1970, l’autoroute Henri-IV fait partie du réseau stratégique du Ministère en assurant les déplacements entre l’est du Québec et la région de Montréal, ainsi que les échanges avec les États américains limitrophes. Localement, l’autoroute Henri-IV constitue un axe structurant assurant les déplacements métropolitains quotidiens pour une part importante de la population qui se dirige vers les pôles d’emploi et de services de la région.

La dénomination de cette voie de communication a été officialisée par la Commission de toponymie le 7 mai 1981. Ce nom évoque le souvenir d’Henri IV, roi de Navarre de 1572 à 1610 et roi de France de 1589 à 1610. C’est sous son règne que Samuel de Champlain fonde Québec en 1608.

Information et communication

Le Ministère travaille en étroite collaboration avec ses partenaires dès la planification des projets. Ces échanges se poursuivront tout au long de la réalisation. Avant le début des travaux puis pendant leur exécution, différents moyens de communication seront mis en place afin d’informer les services d’urgence, les organismes de transport, les médias, les usagers et les riverains.

Avant vos déplacements, consultez le site Québec 511 ou composez le numéro 511 afin de connaître les entraves sur le réseau, les détours ainsi que les restrictions qui visent le transport lourd. Ailleurs en Amérique du Nord, composez le 1 888 355-0511.

Inscrivez-vous!

Pour recevoir les communiqués et les Info Transports concernant ce projet majeur, inscrivez-vous à notre liste d’envoi électronique à dcnat@transports.gouv.qc.ca, en spécifiant dans l’objet : « Élargissement autoroute Henri‑IV ».

Documentation

Photos

Nous joindre

Direction générale des grands projets de Québec et de l’Est
Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports
475, boul. de l'Atrium, 2e étage
Québec (Québec) G1H 7H9
Téléphone : 418 643-1911
Télécopieur : 418 646-0003
Courriel : dcnat@transports.gouv.qc.ca

Haut de page