Autoroute%%85 (Claude-Béchard)%%– Réaménagement de la route%%185 en autoroute entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha!%%Ha! (phase%%III)%%– Construction

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​La route 185 s’étend sur 101 km, de l’autoroute 20 jusqu’à la frontière avec la province du Nouveau-Brunswick. Construite au début des années 1970, elle constitue un axe stratégique de communication entre les municipalités qu’elle traverse et les autres régions du Québec ainsi que les provinces des Maritimes. Depuis le 6 octobre 2014, l’autoroute 85 porte la dénomination « autoroute Claude-Béchard ».

Le projet consiste à réaménager la route 185 en autoroute sur une longueur de 94 km entre Rivière-du-Loup et la frontière avec le Nouveau-Brunswick. Ce scénario permet de valoriser le commerce, l’industrie et le tourisme en assurant une visibilité aux municipalités à partir de l’autoroute.

Une première phase, finalisée en 2011, a permis une amélioration rapide de la sécurité routière sur la route 185. L’intervention était divisée en quatre tronçons totalisant 21 km. Une deuxième phase, finalisée en 2015 et divisée en trois tronçons, avait pour but la poursuite de la construction de l’autoroute 85 entre Témiscouata-sur-le-Lac, dans le secteur de Cabano, et la frontière avec le Nouveau-Brunswick, soit 33 km.

La phase​​ III du projet, située entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha!, dont la réalisation est en cours depuis 2018, viendra compléter l’ensemble de l’autoroute 85.

Pour ne rien manquer au sujet du projet, abonnez-vous​ à l’infolettre.

​​Échéancier

Les mises en service des sept tronçons de la phase III se feront graduellement entre 2021 et 2025 :

  • Saint-Antonin, entre les kilomètres 85,6 et 89 (3,4 km) – Tronçon 1 : travaux en cours
  • Saint-Antonin, entre les kilomètres 77,3 et 85,6 (8,3 km) – Tronçon 2 : travaux en cours
  • Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, entre les kilomètres 73,3 et 77,3 (4 km) – Tronçon 3 : travaux en cours
  • Saint-Honoré-de-Témiscouata, entre les kilomètres 57,2 et 63 (5,8 km) – Tronçon 6 : travaux en cours
  • Saint-Honoré-de-Témiscouata, entre les kilomètres 63 et 67,7 (4,7 km) – Tronçon 5 : début des travaux à l’été ​2021
  • Saint-Honoré-de-Témiscouata, entre les kilomètres 67,7 et 73,3 (5,6 km) – Tronçon 4: début des travaux à l’automne ​2021
  • Saint-Honoré-de-Témiscouata, entre les kilomètres 49 et 57,2 (8,2 km) – Tronçon 7 : travaux à venir

Avancement et travaux

Les travaux sont en cours sur quatre des sept tronçons de la phase III. En plus des travaux de déboisement et de construction de l’autoroute à quatre voies sur deux chaussées séparées et de divers travaux connexes, le M​inistère procède à différents travaux par tronçon.

Tronç​on 1

​Travaux en cours depuis août 2019 à Saint-Antonin, sur une distance de 3,4 km, incluant notamment la construction de :

  • l’échangeur à la hauteur de la route de la Station, y inclus deux ponts et quatre bretelles;
  • le prolongement de la route de la Station;
  • la desserte ouest (6e Rang/route des Roches) entre le 3e Rang Ouest et le chemin Lavoie;
  • le prolongement du chemin de Rivière-Verte, situé à l’est de la future autoroute;
  • l’aménagement d’impasses sur le 3e Rang.

​Mises en service partielles

Depuis le 22 juin 2021, les infrastructures suivantes sont ouvertes à la circulation :

  • une chaussée avec circulation à contresens;
  • l’échangeur no 85 (Saint-Antonin, chemin de Rivière-Verte) à la hauteur de la route de la Station;
  • une portion de la route des Roches au sud de la route de la Station.

Tronç​​on 2

Travaux en cours depuis septembre 2018 à Saint-Antonin, sur une distance de 8,3 km, incluant notamment :

  • la construction du chemin de Rivière-Verte (desserte est – partie nord), situé à l’est de la future autoroute;
  • la construction de trois ponts traversant la rivière Verte;
  • l’aménagement d’une nouvelle section de la route des Roches (desserte ouest – route 185).

​​​Mises en services partielles

Depuis le 22 juin 2021, l’infrastructure suivante est ouverte à la circulation :

  • ​une chaussée avec circulation à contresens.

ATTENTION : La route 185 actuelle a changé de nom, dans e secteur, pour devenir la route des Roches et accueille maintenant la circulation locale. Celle-ci est temporairement sans issue en direction sud jusqu’à la fin septembre à la hauteur du km 77,3, soit à 9,4 ​km au sud de l’échangeur de la route de la Station.​​​​

Tronço​​n 3

Travaux en cours depuis octobre 2019, à Saint-Antonin et à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, sur une distance de 4 km, incluant notamment la construction de :

  • la desserte ouest (route des Roches);
  • deux ponts d’étagement.

Tronçon 4

​Travaux à venir à l’automne 2021, à Saint-Antonin, à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et à Saint-Honoré-de-Témiscouata, sur une distance de 5,6 ​km.

​Tronçon 5 

​Travaux à venir à l’été 2021, à Saint-Honoré-de-Témiscouata, sur une distance de 4,7 ​km.​

Tronç​on 6

Travaux en cours depuis septembre 2019 à Saint-Honoré-de-Témiscouata, sur une distance de 5,8 km, incluant notamment la construction de :

  • l’échangeur à la hauteur des routes 291 et Talbot, y inclus quatre bretelles;
  • la desserte ouest (route Gérard-Roy et rue Madgin);
  • un tronçon du sentier cyclable le Petit-Témis;
  • huit structures (trois ponts et cinq ponceaux d’envergure);
  • une nouvelle station météoroutière et une nouvelle caméra de télésurveillance routière.

Tronço​​ns 7

Préparation des plans et devis, poursuite des acquisitions et début en 2022 ​du déplacement des équipements de services publics (Hydro-Québec, Bell, Vidéotron).

Gestion de la circulation​

Pendant toute la durée des travaux, la circulation sur la route 185 sera maintenue au moyen de configurations temporaires.

Afin de planifier adéquatement vos déplacements, consultez le site Québec 511.

Coût et financement

Le coût du projet de la phase III est de 942,9 M$, incluant une contribution maximale de 389,7 M$ du gouvernement du Canada par l’entremise du Nouveau Fonds Chantiers Canada – volet Infrastructures nationales, et un investissement de 553,2 M$ du gouvernement du Québec.

La phase II a représenté un investissement de 416 M$, dont 167 M$ provenant du Fonds canadien sur l’infrastructure stratégique (FCIS).

La phase I a nécessité un investissement de 338,4 M$, dont 113,9 M$ provenaient du Fonds canadien sur l’infrastructure stratégique (FCIS).

Environnement

La conception de ce projet est basée sur les normes québécoises et canadiennes. Elle tient compte des particularités du secteur afin d’assurer la pérennité et la durabilité du projet.

Chaque phase a fait l’objet d’une étude d’impact sur l’environnement, conformément à la Loi sur la qualité de l’environnement et au Règlement sur l’évaluation et l’examen des impacts sur l’environnement. L’analyse des informations recueillies au sujet des milieux naturels et humains ne révèle aucun enjeu majeur. Des analyses environnementales complémentaires sont effectuées pour chaque tronçon. Le Ministère procède, entre autres, à l’étude :

  • des milieux aquatiques et humides;
  • de la grande et de la petite faune;
  • des espèces à statut particulier;
  • des espèces exotiques envahissantes;
  • de l’archéologie;
  • des puits d’eau potable;
  • du climat sonore;
  • des sols contaminés;
  • des projets de compensation des habitats fauniques et floristiques.

Les principales lois environnementales qui s’appliquent à la phase III sont les suivantes :

Projets de recherche et de suivi

Différents projets de recherche et de suivi sont réalisés dans le cadre de la construction de l’autoroute 85 (phases II et III). Cela s’inscrit dans la volonté du Ministère d’approfondir ses connaissances sur différents enjeux environnementaux et améliorer les mesures mises en place pour limiter les répercussions des constructions routières.

Un projet de recherche est en cours, en partenariat avec l’Université du Québec à Rimouski (volet mammifères) et l’Université Laval (volet herpétofaune), pour documenter la préférence d’utilisation, par la petite et la moyenne faune, de différents passages aménagés sous les chaussées d’autoroute. Lors de la réalisation de cette recherche, un suivi des passages construits pour la grande faune (orignaux et cerfs) sera également réalisé. Différents types de clôtures pour la petite et moyenne faune seront aussi mis en place afin que leur efficacité soit testée.

Un suivi de la valeur écologique de bassins construits lors de la phase II pour capter les eaux de drainage est en cours. Ce suivi sera bonifié par le suivi des bassins implantés dans le cadre de la phase III. L’objectif est de comparer les diverses fonctions et valeurs de différents types de bassins de rétention et de sédimentation (p. ex. : bassins secs et bassins humides).

Un suivi des habitats floristiques et fauniques qui seront créés ou restaurés dans le cadre des travaux de la phase III sera également effectué.

Photos​

Documentation

Bulletins d’information

Cartes

Communiqu​​​és

Acquisitions (documents d’information)

Photos, simulations et vidéos

​​Photos​

Historique​

Auparavant, la route 185 s’étendait sur 101​ km, de l’autoroute 20 jusqu’à la frontière avec la province du Nouveau-Brunswick. Construite au début des années 1970, elle constitue un axe stratégique de communication entre les municipalités qu’elle traverse et les autres régions du Québec ainsi que les provinces des Maritimes.

À l’origine du projet, un segment de 94 km ne possédait que deux voies de circulation contiguës, alors que l’autre portion de la route, soit 7 km entre Notre-Dame-du-Portage et Rivière-du-Loup, possédait déjà quatre voies et deux chaussées séparées. Le projet consiste à réaménager la route 185 en autoroute sur une longueur de 94 km entre Rivière-du-Loup et la frontière avec le Nouveau-Brunswick.

Mise en service des phases précédentes

Phase II

  • Témiscouata-sur-le-Lac, secteur de Notre-Dame-du-Lac, entre les kilomètres 20,5 et 28 (7,5 ​​​​​km) : 2015
  • Dégelis jusqu’à la frontière avec le Nouveau-Brunswick, entre les kilomètres 0 et 8,5 (8,5 km) : 2014
  • Témiscouata-sur-le-Lac, du secteur de Cabano jusqu’au secteur de Notre-Dame-du-Lac, entre les kilomètres 30 et 36 (6 km) : 2014
  • Dégelis, entre les kilomètres 8,5 et 14,5, et 15,5 et 20,5 (11 km) : 2013

​Phase I​​

  • Saint-Louis-du-Ha! Ha!–Témiscouata-sur-le-Lac, secteur nord de Cabano, entre les kilomètres 39,2 et 45 (5,8 km) : 2011
  • Saint-Louis-du-Ha! Ha!, entre les kilomètres 45 et 49 (4 km) : 2009
  • Témiscouata-sur-le-Lac, secteur sud de Cabano, entre les kilomètres 36,8 et 39,2 (2,4 km) : 2009
  • Rivière-du-Loup–Saint-Antonin, entre les kilomètres 89 et 94,8 (5,8 km) : 2005
  • Dégelis, entre les kilomètres 14,5 et 15,5 (1 km) : 2004
  • Témiscouata-sur-le-Lac, secteur de Notre-Dame-du-Lac, entre les kilomètres 28 et 30 (2 km) : 2002