Amélioration de l’autoroute 55 entre Bécancour et Sainte-Eulalie

​​L'autoroute 55 entre l'échangeur des Acadiens et l'autoroute 20 comporte une seule voie de circulation par direction et quatre intersections à niveau, et ne comporte aucun terre-plein central. Le débit de circulation varie entre 9 600 et 16 700 véhicules par jour sur ce tronçon de l'autoroute 55 (données 2018).

Le projet d'amélioration entre Bécancour et Sainte-Eulalie a pour objectifs d'accroître la sécurité des usagers et d'augmenter leur mobilité, et ce, en améliorant l'infrastructure. Pour ce faire, la solution favorisée consiste à doubler cette portion de plus de 27 km et à réaménager les quatre intersections situées sur le tronçon. Le coût et l'échéancier pourront être précisés lorsque la planification du projet sera terminée.

En attendant la réalisation du projet d'amélioration, des inte​rventions ont eu lieu durant l'été 2020 pour sensibiliser les usagers de la route à la présence d'intersections sur l'autoroute 55, soit :

  • l'ajout de clignotants aux panneaux annonçant les intersections pour accentuer leur visibilité et augmenter la vigilance des usagers de la route;
  • l'installation de panonceaux de distance à l'approche des intersections;

  • la mise en place de panneaux à messages variables permettant de sensibiliser les usagers de la route à la vitesse ainsi qu'à la présence d'intersections.

Ces interventions s'ajoutent à celles réalisées depuis 2011 pour améliorer la sécurité sur ce tronçon, soit ​: 

  • l'aménagement d'un échangeur à la hauteur du boulevard des Acadiens;
  • la construction d'une voie de dépassement à Saint-Célestin;

  • l'asphaltage de l'ensemble du tronçon;

  • l'ajout de bandes rugueuses centrales.

​Avancement

L’avant-projet préliminaire est en voie d’être finalisé. Cette phase de préparation d’un projet routier comporte notamment les étapes suivantes ​:

  • identifier les caractéristiques de la route et des intersections à réaménager;

  • réaliser les études géotechniques;

  • réaliser les relevés d’arpentage;

  • commencer l’évaluation des besoins en acquisition;

  • évaluer et intégrer les considérations environnementales et agricoles. 

Plusieurs appels d’offres de services professionnels seront lancés en ​2021, notamment pour la réalisation de la conception et des plans et devis de la configuration de la route et des structures ainsi que pour la réalisation des études de caractérisation écologique et archéologique requises dans le cadre du projet. Ces études ont pour objectif de vérifier la présence de zon​​es ou d’éléments nécessitant une attention particulière d’un point de vue environnemental ou historique.

Un comité de suivi avec le milieu a été mis sur pied et la première rencontre a eu lieu le 16 décembre ​2020. Ce comité a pour objectifs de permettre au Ministère d’informer le milieu de la progression du projet, d’assurer une transparence à chacune des étapes et de permettre au milieu de signifier ses attentes. 

Le projet est inscrit à la Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure. Il est également assujetti à la Directive sur la gestion des projets majeurs d’infrastructure publique, un processus qui détermine et encadre les mesures requises pour assurer la gestion rigoureuse des projets d’envergure.

Le Ministère a pour objectif d’amorcer des travaux d’ici la fin de l’année ​2022. Toutefois, l’échéancier des travaux sera précisé ultérieurement.

Documentation

Carte

Communiqué

Nous joindre

​​​​​​Pour toute demande de renseignements ou plainte ou tout commentaire lié au projet de l'amélioration de l'autoroute 55, vous pouvez communiquer avec nous par téléphone en composant le 511 ou en remplissant le formulaire en ligne.