Remplacement de la dalle centrale du pont Laviolette

​​​​​​​​​​​​Description de la structure

​​​Le pont Laviolette relie les villes de Trois-Rivières et de Bécancour. Il s’agit de l’unique lien routier au-dessus du fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Québec. En cas de fermeture, le détour est de 279 kilomètres. Construit en 1967, il a célébré ses 50 ans en 2017.

​​​Le pont Laviolette a une longueur totale de 2 708 mètres. Sa superstructure métallique de 1 375 mètres en fait la plus longue au Québec. Il est constitué de 4 voies séparées par une bande médiane, soit 2 voies par direction. D’une hauteur libre de 4,8 mètres, le pont est composé de 5 systèmes structuraux différents et de 37 travées.

La vitesse affichée sur la structure est de 80 kilomètres à l’heure. Près de 40 000 véhicules l’empruntent quotidiennement, dont 7 % de véhicules lourds.​​​

État de la dalle de la partie centrale

Le pont est doté de sa dalle de béton d’origine uniquement aux travées centrales. En effet, les dalles des approches ont été remplacées en 2006 et en 2007. Quant à la partie centrale, des réparations majeures ont été effectuées en 1994 ainsi qu’en 2004-2005. Depuis 2008, des réparations récurrentes sont requises sur la dalle centrale. Celle-ci arrive à la fin de sa vie utile et doit donc être remplacée. ​​​

​Description du projet

​​La solution retenue consiste au remplacement complet de la dalle par des éléments préfabriqués. Des réparations ponctuelles seront effectuées d’ici le début des travaux majeurs.

Le coût total du projet étant supérieur à 100 millions de dollars, celui-ci est assujetti à la Directive sur la gestion des projets majeurs d’infrastructure publique (lien Directive). Depuis l’annonce du budget provincial 2019, il est inscrit au Plan québécois des infrastructures 2019-2029 dans la catégorie « projets en planification ».​​

Objectifs

​Les principaux objectifs du projet peuvent être résumés ainsi :​​​​​​

  • améliorer l’état de la structure et optimiser la durée de vie du pont Laviolette;
  • éliminer les interventions et les entraves à répétition;
  • maintenir un lien routier pleine fonctionnalité au-dessus du fleuve Saint-Laurent entre les villes de Trois-Rivières et de Bécancour.

Enjeux du projet

Circulation

Le pont étant le seul lien routier enjambant le fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Québec, il est important d’assurer cette liaison. Il sera aussi nécessaire de maintenir ouvertes les quatre voies du pont le jour, et ce, autant que faire se peut, notamment aux heures de pointe. Une analyse des comptages des données de circulation permettra de définir plus exactement les plages horaires pendant lesquelles le maintien des quatre voies de circulation sera requis.

Un plan de la circulation sera également établi de façon à permettre en tout temps la mobilité des véhicules d’urgence pendant les travaux.

Aspect humain et environnemental

Des mesures seront prises afin de tenir compte des réalités du milieu, notamment :

  • des mesures préventives afin de limiter l’impact sur le milieu humain par l’atténuation des nuisances sonores et de la poussière pour les résidents du secteur pendant les travaux;
  • la prise en compte de la présence de faucons pèlerins, espèce menacée dont un couple a élu domicile sous la travée centrale du pont.

Budget

Le budget sera précisé au terme de l’élaboration du dossier d’affaires.

Éc​héancier

L’échéancier sera précisé au terme de l’élaboration du dossier d’affaires.

Documentation

​​