Travaux de réfection du pont Félix-Gabriel-Marchand, à Mansfield-et-Pontefract

Érigé en 1898 dans la municipalité de Mansfield-et-Pontefract et mesurant environ 150 mètres, le pont Félix-Gabriel-Marchand est reconnu comme le plus long pont couvert carrossable au Québec. Ce pont est unique, car il a été construit à partir d’une combinaison de deux types de treillis. Il a été nommé en l’honneur de Félix Gabriel-Marchand, premier ministre du Québec de 1897 à 1900. L’évaluation patrimoniale lui accorde une valeur historique très élevée. En effet, en 2006, il a été classé immeuble patrimonial par le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Le 19 juin 2019, le pont Félix-Gabriel-Marchand apparaissait sur l’un des cinq nouveaux timbres de Postes Canada. Ces timbres ont pour but de rendre hommage aux 140 ponts couverts patrimoniaux encore visibles au Canada.

Contexte du projet

Le pont Félix-Gabriel-Marchand a subi une quarantaine d’interventions entre 1970 et 2011. Cependant, en 2014, à la suite d’un affaissement de la structure, le ministère des Transports du Québec a dû le fermer complètement. Afin de permettre la conservation de ce pont unique en son genre, le Ministère a entrepris, en 2018, des travaux majeurs de réfection.

Description du projet

Le projet de réfection est d’une grande complexité. Il consiste en un renforcement et un redressement de la structure, en un remplacement du toit et des lambris, en une reconstruction du tablier et en un remplacement de certaines pièces endommagées ou déficientes.

La réalisation de ces travaux a été accordée le 4 janvier 2018 à l’entreprise Pavages Chenail, pour un montant de 5,1 millions de dollars. Les travaux de réfection ont débuté le 30 avril 2018 et il est prévu qu’ils se terminent au cours de l’été 2020.

Gestion de la circulation

Pour des raisons de sécurité, le pont Félix-Gabriel-Marchand demeurera fermé à toute circulation, et ce, d’ici la fin des travaux de réfection. Comme le pont était déjà fermé à la circulation en raison d’un affaissement, le début des travaux n’a eu aucune nouvelle incidence.

La limite de vitesse est réduite à 50 km/h aux approches du pont, soit sur la route 148, entre la rue Leguerrier Ouest et le chemin des Bûcherons.

Documentation