Vous êtes ici
  • Accueil
  • Salle de presse
  • Nouvelles
  • Québec accorde une aide financière de 465%%000%%$ à quatre MRC de la région de Lanaudière pour qu’elles exploitent leurs services de transport collectif

22 mai 2018

Québec accorde une aide financière de 465%%000%%$ à quatre MRC de la région de Lanaudière pour qu’elles exploitent leurs services de transport collectif

Québec, le 22 mai 2018 Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 465 000 $, répartie entre les MRC D’Autray, de Montcalm, de Matawinie et de Joliette pour exploiter un service de transport collectif sur leur territoire. Elles recevront respectivement 200 000 $, 125 000 $, 75 000 $ et 65 000 $. Ces sommes proviennent du Fonds vert ainsi que du Fonds des réseaux de transport terrestre.

La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, en a fait l’annonce au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. André Fortin, et de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon. L’aide accordée couvrira une grande partie des dépenses d’organisation et d’exploitation des services de transport collectif.

Cette aide s’inscrit dans le cadre du volet II – Aide financière au transport collectif régional du Programme d’aide au développement du transport collectif découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Le maintien des services de transport collectif permettra de contribuer au développement socioéconomique de la région tout en favorisant les actions de lutte contre les changements climatiques menées par le gouvernement.

Citations

Ces mesures prises dans le but de soutenir le transport collectif seront bénéfiques pour les utilisateurs et pour l’ensemble des citoyens de la région de Lanaudière. Afin de participer à la vitalisation des communautés, il devient essentiel d’offrir des options pour permettre aux personnes qui ne possèdent pas de voiture d’accéder aux services, notamment en matière de santé et de loisirs, de même qu’aux lieux d’emploi et d’éducation.

Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière

Cette annonce confirme l’importance pour le gouvernement d’offrir à la population des services de transport en commun de qualité et ce, partout au Québec. Nous sommes fiers d’aider les communautés qui encouragent par leurs actions la mobilité des usagers et qui souhaitent mettre en place des initiatives concrètes visant à réduire les effets de nos modes de transport sur l’environnement.

André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

Il est urgent de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, principalement dans le secteur des transports, qui est responsable à lui seul de près de 42 % des émissions totales du Québec. Les investissements annoncés aujourd’hui, qui s’inscrivent dans la mise en œuvre de notre Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, engendreront de multiples bénéfices pour les individus et les communautés. Un système de transport collectif accessible et efficace contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et constitue un outil de développement économique et social majeur pour le Québec et ses municipalités.

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Faits saillants

  • Le Programme d’aide au développement du transport collectif était doté d’un budget global 159 millions de dollars pour l’année 2017.
  • Près de 140 millions de dollars de son financement, en 2017, provenaient du Fonds vert, dans le cadre de l’action 13.7 du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone.
  • À cela s’ajoutait une somme de 19 millions de dollars provenant du Fonds des réseaux de transport terrestre annoncée dans le budget 2017-2018 pour accroître l’aide à l’amélioration des services de transport en commun et majorer l’appui au transport collectif régional.
  • Le Programme d’aide au développement du transport collectif permet, entre autres, le développement du transport collectif régional par les instances municipales ainsi que le soutien au transport interurbain par autobus et aux transporteurs privés.
  • Le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques vise à contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20 % sous leur niveau de 1990 d’ici 2020 et à améliorer la résilience de la société québécoise à l’égard des impacts des changements climatiques.

Liens connexes

Haut de page