Vous êtes ici
  • Accueil
  • Salle de presse
  • Nouvelles
  • Centre d’interprétation de l’autoroute Claude-Béchard et ses origines%%-%%Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 1,5%%M$ à la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac

13 novembre 2017

Centre d’interprétation de l’autoroute Claude-Béchard et ses origines%%-%%Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 1,5%%M$ à la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac

Témiscouata-sur-le-Lac, le 13 novembre 2017 Une aide financière maximale de 1,5 million de dollars sera allouée à la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac pour la construction du Centre d’interprétation de l’autoroute Claude-Béchard et ses origines.

La ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay, et le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D’Amour, en ont fait l’annonce aujourd’hui lors de leur passage dans la région.

L’aide financière fait suite à des travaux réalisés dans le cadre de la deuxième phase du projet de construction de l’autoroute 85 qui ont entraîné le retrait d’une halte routière.

Le centre d’interprétation offrira aux usagers de l’autoroute les commodités de base et sera un atout touristique qui mettra en valeur l’importance historique de la route qu’ils empruntent. Celui-ci sera aménagé à même le futur Centre communautaire sportif (actuellement l’aréna régional Jacques-Dubé) et sera situé à la sortie 29 de l’autoroute 85.

Citations

C’est avec plaisir que j’annonce aujourd’hui la contribution financière maximale de 1,5 million de dollars de notre gouvernement à la Municipalité de Témiscouata-sur-le-Lac pour son projet de construction du centre d’interprétation Claude-Béchard qui, à titre de député et ministre, a fièrement représenté la région du Bas-Saint-Laurent à l’Assemblée nationale du Québec de 1997 à 2010. Il a notamment, rappelons-le, travaillé sans relâche pour que l’autoroute 85 soit achevée.

Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports

Le centre d’interprétation permettra la mise en valeur de tout l’héritage et le patrimoine de la région. Rappelons que l’occupation humaine du Témiscouata remonte à près de 10 000 ans; de grands pans de notre histoire se sont écrits aux abords du lac Témiscouata.

Jean D’Amour, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et ministre délégué aux Affaires maritimes

Lien connexe

Haut de page