29 avril 2019
Réhabilitation du chemin de fer de la Gaspésie

Le premier ministre annonce le début des travaux pour le tronçon entre Matapédia et Caplan

New Richmond, le 25 avril 2019 Le premier ministre du Québec, M. François Legault, et le ministre des Transports, M. François Bonnardel, étaient de passage à New Richmond aujourd’hui afin de marquer une nouvelle étape du projet majeur de réhabilitation du chemin de fer de la Gaspésie, un projet de 100 millions de dollars. Ils ont annoncé le début des travaux pour le tronçon situé entre Matapédia et Caplan.

Les appels d’offres pour la réalisation des travaux sont en cours et la reconstruction des structures ferroviaires surplombant la rivière Cascapédia pourront commencer dès cet été.

Durant la phase de construction, des retombées économiques totales d’environ 40 millions de dollars et la création d’environ 170 emplois, en bonne partie dans le secteur de la construction, sont prévus.

Le projet vient répondre à des objectifs de sécurité, tout en facilitant une plus grande exploitation du réseau. De plus, le premier ministre a souligné que la réhabilitation de ce chemin de fer engendrera également des retombées économiques importantes pour la région, en permettant à différentes entreprises d’améliorer leur accès aux marchés extérieurs.

Citations

Le chemin de fer de la Gaspésie joue un rôle essentiel dans le développement de l’économie régionale. Des entrepreneurs majeurs de la Gaspésie misent sur le transport ferroviaire pour atteindre leurs objectifs de croissance et maximiser leur expansion vers les marchés extérieurs. La population souhaite tout autant la reprise du service de transport ferroviaire. Aujourd’hui, je vous confirme que le projet de réhabilitation ne fait que commencer et que tout sera déployé pour atteindre une pleine exploitation du réseau ferroviaire dans les années à venir. Je suis fier de ce projet qui, en plus d’avoir des retombées significatives à long terme, favorisera la création d’emplois payants dans la région, tout au long de sa réalisation.

François Legault, premier ministre du Québec

En commençant dès que possible le remplacement des structures ferroviaires qui limitent le transport des marchandises entre Matapédia et Caplan, notre gouvernement souhaite répondre aux besoins des entreprises utilisatrices du chemin de fer dans les meilleurs délais. Il s’agit des premiers travaux qui auront un impact direct et concret sur les activités de ces entreprises vers un service de transport ferroviaire efficace et sécuritaire sur tout le réseau, de Matapédia à Gaspé.

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

La réhabilitation du Chemin de fer de la Gaspésie est un projet qui me tient à cœur et dont je suis contente de voir la réalisation débuter dans les prochains mois. Je sais l’importance que ce service de transport revêt pour la population gaspésienne. Plusieurs municipalités et des organismes à vocation touristique souhaitent pouvoir offrir, un jour, un nouveau service ferroviaire de passagers sur la péninsule gaspésienne. Je suivrai de près l’avancement de ce projet très attendu en Gaspésie.

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-Madeleine

Faits saillants

  • Le projet de réhabilitation du chemin de fer de la Gaspésie se réalise sur les trois tronçons suivants :
    • De Matapédia à Caplan (126 km) – En réalisation
    • De Caplan à Port-Daniel-Gascons (72 km) – En planification
    • De Port-Daniel-Gascons à Gaspé (127 km) – À l’étude
  • Le gouvernement du Québec est propriétaire des infrastructures ferroviaires et de l'emprise ferroviaire entre Matapédia et Gaspé depuis le 15 mai 2015.

Liens connexes