22 mars 2018

Lancement des appels d’offres publics pour le projet d’élargissement de l’autoroute Henri-IV

Québec, le 22 mars 2018 Le projet d’élargissement de l’autoroute Henri-IV (73) à Québec prend son envol. Les premiers appels d’offres publics seront publiés sous peu en vue du début des travaux de construction cette année.

La ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay, et le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx, confirment l’approbation du dossier d’affaires par les autorités gouvernementales. Précédemment estimé entre 400 et 500 millions de dollars, le dossier d’affaires a permis de ramener le coût global du projet à moins de 300 millions. De ce montant, une contribution de près de 128 millions provient du gouvernement du Canada dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures provinciales territoriales-Projets nationaux et régionaux.

Outre l’élargissement de l’autoroute, le projet comprend la reconstruction des structures et de la chaussée en béton, principalement entre les échangeurs des autoroutes Henri-IV et Charest, et des autoroutes Henri-IV et Félix-Leclerc. La réalisation des travaux est divisée en cinq grands lots de construction et un lot pour les aménagements paysagers. Les premiers appels d’offres publics, pour la réalisation de trois de ces lots, porteront sur les travaux à la hauteur de l’échangeur des autoroutes Henri-IV et Félix-Leclerc (secteurs est et ouest) et de l’échangeur Henri-IV/Einstein.

Au terme de la réalisation du projet, l’autoroute Henri-IV comptera trois voies par direction entre les autoroutes Charest (440) et Félix-Leclerc (40). Un élargissement à trois voies en direction nord est aussi prévu pour la portion entre l’autoroute Félix-Leclerc et l’avenue Chauveau. Une réfection de l’ensemble des structures sera également réalisée. Lorsqu'ils seront terminés, ces aménagements permettront d'améliorer la mobilité dans la région et la sécurité des usagers de la route, tout en prolongeant la durée de vie de l’autoroute Henri-IV.

Citations

Nous avons un plan et notre objectif est clair : améliorer la fluidité dans la grande région de Québec. Le projet d'élargissement et de réfection de l'autoroute Henri-IV est un élément important de cette vision. Nous sommes convaincus que la solution ne passe pas par un seul projet, mais par plusieurs initiatives, comme les importants travaux que nous effectuons sur le réseau routier de la Capitale-Nationale, et également comme le troisième lien et le réseau structurant de transport collectif. Notre région est dynamique et moderne : nous nous sommes donné les moyens de nos ambitions.

Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports

Notre gouvernement donne son accord à la poursuite de cet important projet et autorise le lancement des premiers appels d'offres publics. Nous sommes très heureux d’annoncer aujourd’hui un autre projet ambitieux qui est d’ailleurs beaucoup moins coûteux que prévu.

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Faits saillants

Le projet d’élargissement de l'autoroute Henri-IV comprend :

  • la reconstruction de la chaussée en béton, entre les autoroutes Charest et Félix-Leclerc;
  • des interventions sur toutes les structures, dont 13 qui feront l’objet de travaux majeurs (principalement des travaux de reconstruction), à l’exception de celles déjà réalisées dans le cadre de la phase I du projet, à la hauteur de la rue Rideau et de la rivière Lorette;
  • des modifications géométriques de certaines bretelles d’autoroute pour améliorer la sécurité et la fluidité.

Lien connexe