8 novembre 2019
Bonification des mesures d’atténuation du REM

Contournement temporaire du mont Royal et ajout de navettes à destination du centre-ville dès janvier 2020

Montréal, le 8 novembre 2019 La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, le directeur général de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), M. Paul Côté, le directeur général d’exo, M. Sylvain Yelle, et le directeur exécutif, Affaires corporatives et développement de CDPQ Infra, M. Harout Chitilian, sont fiers d’annoncer que les usagers des lignes de train exo5 Mascouche et exo6 Deux-Montagnes pourront bénéficier de la bonification de certaines mesures d’atténuation présentées en septembre dernier.

Bonification des mesures

Dès le 6 janvier 2020, malgré la fermeture du tunnel du mont Royal, trois trains de la ligne exo5 Mascouche relieront les gares de la ligne Mascouche à la gare Centrale durant les heures de pointe du matin et de l’après-midi. Sur ce parcours habituellement réservé aux trains de marchandises, les trains de passagers d’exo auront la priorité de passage. Ainsi, ce contournement temporaire du mont Royal sur les voies du CN permettra de faciliter les déplacements de certains usagers, qui n’auront pas à effectuer de correspondance pour se rendre au centre-ville.

En ce qui concerne la ligne Deux-Montagnes, le nombre de liaisons par navette d’autobus en dehors des heures de pointe entre Deux-Montagnes et le centre-ville de Montréal sera presque doublé à compter du 6 janvier 2020. Ce service sera direct pour les usagers des gares Deux-Montagnes et Grand-Moulin jusqu’au terminus Centre-Ville, à proximité de la station de métro Bonaventure et de la gare Centrale. Le nombre total de départs de la navette 404 passe ainsi de 23 à 44.

Nouvelle navette vers la gare Sainte-Thérèse

Une nouvelle navette offrira également des options de déplacement supplémentaires, en particulier aux usagers de la gare Deux-Montagnes. Dès le 6 janvier, la navette 405 constituera une autre option pour les clients souhaitant se rendre à la gare Sainte-Thérèse de la ligne exo2 Saint-Jérôme – les étudiants universitaires et les employés du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine empruntent d’ailleurs cette ligne pour accéder facilement à la ligne bleue du métro avec une correspondance à la gare Parc. Cette navette comptera quatre départs le matin et quatre autres l’après-midi.

Citations

Nous avons été à l’écoute des usagers et nous n’avons pas ménagé les efforts pour bonifier les solutions offertes. Votre gouvernement avait un mandat clair, soit d’assurer qu’un trajet direct soit disponible dès que possible pour les usagers. Grâce à la collaboration du CN, notamment en matière d’accélération de travaux et de priorité aux trains de pa​​​​ssagers d’exo, je suis heureuse d’annoncer qu’un accès au centre-ville sera offert dès janvier prochain. Les usagers de la ligne de Deux-Montagnes pourront également bénéficier d’une bonification du service à destination du centre-ville. Cette option est particulièrement avantageuse puisqu’elle évite d’ajouter des voitures sur le réseau routier, déjà très achalandé, en plus de donner de la flexibilité pour ceux qui sont en mesure de réaménager leurs horaires.

Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Depuis l’annonce du projet du REM, l’équipe de l’ARTM a travaillé avec ses partenaires en transport à l’élaboration de mesures d’atténuation du chantier du REM qui soient les plus efficaces possible et qui permettent aux usagers touchés de continuer à se déplacer en transport collectif. La bonification de ces mesures par le contournement du mont Royal par certains trains de la ligne Mascouche était une demande du milieu, et l’annonce d’aujourd’hui est le résultat du travail de tous les partenaires impliqués dans le dossier.

M. Paul Côté, directeur général de l’Autorité régionale de transport métropolitain

L’annonce d’aujourd’hui témoigne de la mobilisation sans précédent de l’ensemble des partenaires en transport. Tous travaillent en continu afin d’offrir de nombreuses options de déplacement aux usagers des lignes Deux-Montagnes et Mascouche. Ces deux nouvelles bonifications du service dès janvier s’ajoutent à l’ensemble des mesures proposées pour tous les secteurs concernés. Nous réitérons qu’aucun effort ne sera ménagé pour optimiser cette transformation complète de la ligne Deux-Montagnes en un réseau de métro léger performant. Dès le 6 janvier, une étape importante du projet débutera alors que nous amorcerons une grande modernisation du tunnel du mont Royal, et ce, pour les décennies à venir.

M. Harout Chitilian, directeur exécutif, Affaires corporatives et développement de CDPQ Infra

Notre clientèle de l’ouest et de l’est de la couronne nord manifeste clairement la volonté d’avoir accès à plus d’options et à des trajets directs vers le centre-ville. Nous avons toujours eu pour préoccupation de trouver des solutions qui iraient dans ce sens, et l’annonce d’aujourd’hui répond à ce besoin. Nos équipes s’affairent d’ailleurs depuis des mois à opérationnaliser les mesures d’atténuation qui seront en vigueur dès le 6 janvier.

M. Sylvain Yelle, directeur général d’exo

Le siège social du CN est à Montréal depuis 100 ans, et nous sommes fiers du rôle économique que nous jouons pour l’industrie manufacturière du Québec, le Port de Montréal et l’économie de la métropole. En soutien à l’excellent projet de mobilité qu’est le REM, nous avons offert de modifier nos opérations de transport industriel temporairement pour les passagers de la ligne Mascouche jusqu’à ce que la construction des infrastructures permanentes permettant l’accès au centre-ville soit terminée.

M. Jean-Jacques Ruest, président-directeur général du CN

Faits saillants

  • Le réseau transitoire de transport collectif représente un investissement de 192 millions de dollars du gouvernement du Québec et de CDPQ Infra.
  • Ligne Mascouche :
    • Durant les heures de pointe, trois trains sur cinq effectueront la liaison entre la gare de Mascouche et la gare Centrale. Les deux autres trains s’arrêteront à la gare Ahuntsic.
    • Le temps de parcours, incluant le contournement du mont Royal, sera d’environ 1 heure 35 minutes. Toutefois, en raison de travaux d’amélioration requis sur la partie des infrastructures ferroviaires entre la jonction de l’est et la gare Centrale dans la première moitié de l’année 2020, le temps de parcours pourrait varier d’une quinzaine de minutes.
    • L’achalandage moyen en semaine est de 8 000 déplacements quotidiens.
  • Ligne Deux-Montagnes
    • La répartition du service entre le centre-ville de Montréal et Deux-Montagnes en dehors des heures de pointe est la suivante :
      • Vers le centre-ville (25 départs) :
        • Service aux 15 minutes entre 5 h et 6 h 45;
        • Service aux 30 minutes entre 9 h et 14 h 30;
        • Service chaque heure entre 20 h 15 et 0 h 15;
      • Vers Deux-Montagnes (19 départs) :
        • Service aux 30 minutes entre 9 h 30 et 15 h 30;
        • Service chaque heure entre 18 h 45 et 23 h.
    • Le service d’autocar a une capacité de 50 personnes par trajet, pour un total de 1 250 usagers transportés quotidiennement vers le centre-ville.
    • L’achalandage moyen en semaine est de 30 000 déplacements quotidiens.
  • Navette 405 entre les gares Deux-Montagnes et Sainte-Thérèse
    • Quatre départs dans chaque direction aux heures de pointe du matin;
    • Quatre départs dans chaque direction aux heures de pointe de l’après-midi.

Liens connexes