9 septembre 2019

Construction du Réseau express métropolitain – Fermeture du tunnel Mont-Royal%%- Déploiement du réseau transitoire de transport collectif

Montréal, le 9 septembre 2019 La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, le directeur général de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), M. Paul Côté, et le directeur exécutif, Affaires corporatives et développement de CDPQ Infra, M. Harout Chitilian, ont présenté les mesures d’atténuation détaillées pour pallier les travaux du Réseau express métropolitain (REM). Cet important chantier, qui mènera à la fermeture du tunnel Mont-Royal en janvier 2020, aura des répercussions majeures sur l’itinéraire des usagers des lignes de train de Deux-Montagnes et de Mascouche, puisqu’il rallongera le temps de parcours et ajoutera des correspondances entre les différents modes de transport.

Au cours des derniers mois, le ministère des Transports, l’ARTM, les sociétés de transport, exo, CDPQ Infra, en plus des municipalités et arrondissements concernés, ont travaillé de concert pour élaborer des mesures d’atténuation détaillées pour chaque secteur touché. L’objectif était de mettre en œuvre des solutions efficaces et compétitives par rapport à l’auto solo, en plus de proposer plusieurs options d’itinéraires aux usagers du transport en commun.

Ce réseau transitoire comptera :

  • une navette ferroviaire entre Deux-Montagnes et Bois-Franc;
  • un contournement du mont Royal, avec trois départs en heures de pointe du matin et du soir sur la ligne Mascouche pour conserver un accès direct à la gare Centrale;
  • des navettes d’autobus vers les lignes orange, verte et bleue du métro de Montréal et une navette hors pointe et de fin de semaine entre Deux-Montagnes et le centre-ville;
  • de nouveaux aménagements de quais et terminus;
  • des mesures préférentielles pour bus (feux prioritaires, voies réservées, utilisation des accotements d’autoroutes) jumelées à des horaires et des parcours repensés;
  • la bonification du service d’autobus sur certaines lignes de la Société de transport de Montréal (STM), de la Société de transport de Laval (STL) et d’exo;
  • des places de stationnement incitatif additionnelles à la gare Bois-de-Boulogne de la ligne de train de Saint-Jérôme.

Le tout est assorti de mesures tarifaires pour les usagers des lignes touchées. Les usagers de la ligne Deux-Montagnes bénéficieront de la gratuité à bord de la navette ferroviaire entre Deux-Montagnes et Bois-Franc de même que dans les navettes d’autobus entre la gare Bois-Franc et la station de métro Côte-Vertu. De plus, les usagers actuels de la ligne Deux-Montagnes pourront profiter, dès janvier 2020, des quatre premiers mois gratuits sur l’abonnement annuel aux services de transport collectif sur l’île de Montréal et, par la suite, d’un tarif mensuel de 86,50 $. Pour les usagers de la ligne Mascouche, un rabais pouvant aller jusqu’à 30 % sur les titres de transport sera effectif.

Citations

Depuis 12 mois, le travail assidu d’une vingtaine d’organisations, incluant les acteurs municipaux de la région métropolitaine, nous permet de présenter une offre de transport variée qui, bien que représentant des temps de parcours allongés, demeurera compétitive par rapport à l’auto solo. J’ai demandé que nous accordions une importance toute particulière à la communication auprès des usagers afin qu’ils puissent être accompagnés dans leurs choix de trajets et de modes de transport tout au long des différentes phases de construction du Réseau express métropolitain. Nous devons garder à l’esprit qu’au terme de cet important chantier, le REM offrira à la population de la région métropolitaine un service de grande qualité, équivalant à celui d’un métro.

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Appelée à coordonner la planification des mesures et à accompagner les nombreux partenaires impliqués, l’ARTM a été au cœur d’une mobilisation continue permettant une collaboration métropolitaine sans précédent. L’implication et le dévouement de tous sont au rendez-vous. Avec la fermeture du tunnel sous le mont Royal, une période d’ajustement s’amorce pour les usagers qui sont touchés par cet important chantier métropolitain. Nous pouvons leur assurer que les partenaires vont tout mettre en œuvre pour les accompagner et qu’ils vont continuer à travailler sans relâche pour eux, et ce, chaque jour, jusqu’à la livraison du plus grand projet de transport collectif des 50 dernières années dans la région métropolitaine.

Paul Côté, directeur général de l’Autorité régionale de transport métropolitain

Dans quelques mois, nous procéderons à la fermeture du tunnel Mont-Royal pour permettre la modernisation de cette infrastructure centenaire et la poursuite de la construction du Réseau express métropolitain. Aucun effort n’a été ménagé pour optimiser les méthodes de construction et l’échéancier. Néanmoins, nous sommes conscients que des travaux de cette ampleur entraînent des conséquences pour les usagers des lignes Deux-Montagnes et Mascouche. À terme, nous avons confiance que le REM aura un effet positif dans le quotidien des usagers, avec une réduction significative des temps de déplacement, une offre de service accrue et de nouvelles destinations.

Harout Chitilian, directeur exécutif, Affaires corporatives et développement de CDPQ Infra

Faits saillants

  • Le réseau transitoire de transport collectif représente un investissement du gouvernement du Québec et de CDPQ Infra d’un montant de 192 M$.
    • Tarification qui tient compte des répercussions sur les usagers :
      • Ligne exo6 Deux-Montagnes :
        • gratuité de la navette ferroviaire et de la navette 964 – Trainbus Bois-Franc/Côte-Vertu de la STM;
        • pour les usagers actuels : quatre premiers mois gratuits de l’abonnement annuel aux services de transport collectif sur l’île de Montréal dès janvier 2020. Par la suite, tarif mensuel à 86,50 $.
      • Ligne exo5 Mascouche : rabais jusqu’à 30 % sur les titres mensuels TRAIN et TRAM avec un prix plancher de 86,50 $.
    • Création de navettes pour faciliter les déplacements vers le centre-ville :
      • Navette ferroviaire exo entre Deux-Montagnes et Bois-Franc;
      • Navette exo 404 – Deux-Montagnes/terminus Mansfield (centre-ville) en dehors des heures de pointe et durant les fins de semaine;
      • Navette 964 – Trainbus Bois-Franc/Côte-Vertu de la STM, entre la gare Bois-Franc et le métro Côte-Vertu : synchronisée avec les arrivées et départs du train;
      • Navette 968 – Trainbus Roxboro/Côte-Vertu de la STM, entre les gares de Roxboro-Pierrefonds et Sunnybrooke et le métro Côte-Vertu;
      • Navette 919 – Trainbus Acadie/Mont-Royal/Namur de la STM.
    • Contournement du mont Royal sur les voies du CN pour trois trains de la ligne Mascouche pour maintenir l’accès à la gare Centrale en heures de pointe du matin et du soir : début du service au courant de l’année 2020.
    • Bonification de service sur des lignes d’autobus de la STM, de la STL et d’exo :
      • STM : 92, 121, 165 et 470;
      • STL : 26, 144, 151, 902 et 903;
      • Exo :
        • Secteur Laurentides : 8, 9 et 59;
        • Secteur Terrebonne-Mascouche : 30 et 140;
        • Secteur L’Assomption : 100, 300 et 400.
    • Construction de nouveaux quais temporaires au terminus Radisson pour les usagers de la ligne Mascouche et à la gare Bois-Franc pour les usagers de la ligne Deux-Montagnes.
    • Ajout d’un stationnement incitatif à la gare Bois-de-Boulogne de la ligne exo2 Saint-Jérôme.
    • Mise en place d’une escouade terrain pour informer et guider les usagers du transport collectif dans les gares, métros et terminus d’autobus.
    • Nouvelle plateforme d’information sur les mesures d’atténuation à quebec.ca/mobilitemontreal et Chrono comme outil de planification de trajet.
  • La première phase du Mouvement orange de la STM, en vigueur depuis le 26 août dernier, vise à désengorger la ligne orange entre les stations Beaubien et Berri-UQAM. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une mesure d’atténuation du REM, cela aura une répercussion positive sur cet axe stratégique du réseau de métro. Cette initiative comprend notamment :
    • La création de la ligne 445 – Express Papineau circulant sur une voie réservée;
    • La création de la ligne 480 – Express du Parc, dont le parcours est sur voies réservées avec des départs à la gare Parc synchronisés avec le train de Saint-Jérôme;
    • La bonification de service sur la ligne orange du métro avec l’ajout de deux rames de métro en heure de pointe du matin à partir de la station Henri-Bourassa.
  • Données d’achalandage en semaine :
    • Ligne exo6 Deux-Montagnes : moyenne de 30 000 déplacements quotidiens;
    • Ligne exo5 Mascouche : moyenne de 8 000 déplacements quotidiens.

Liens connexes