Vous êtes ici

21 novembre 2018
Industrie du taxi

Québec poursuit ses efforts pour favoriser l’électrification du transport par taxi

Québec, le 21 novembre 2018 Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, annonce l’entrée en vigueur d’un règlement favorisant l’électrification du transport par taxi sur le territoire de l’île de Montréal qui s’appliquera pour une période de 12 mois.

Ce règlement permet de poursuivre les initiatives mises de l’avant dans le cadre du Projet pilote favorisant les services de transport par taxi électrique, entré en vigueur le 26 novembre 2015, et qui prend fin le 26 novembre 2018. Les modifications réglementaires proposées visent :

  • la location de permis de propriétaire de taxi pour utiliser un taxi électrique et les modalités afférentes;
  • la délivrance de permis accessoires pour la recharge des véhicules électriques et les modalités afférentes;
  • des mesures transitoires.

Ces nouvelles mesures réglementaires seront applicables pour une durée de 12 mois, ce qui permettra au gouvernement de mener les consultations nécessaires en vue de décider de leur application possible à l’ensemble du territoire du Québec.

Citation

Ce règlement permet de préserver des emplois et les services de transport par taxi électrique à Montréal. Il nous accorde également le temps nécessaire pour mener à bien des consultations sur la possibilité d’étendre l’implantation de parcs de taxis électriques dans d’autres régions du Québec, le tout dans un souci de conjuguer les efforts de modernisation de l’industrie du taxi et l’ambition du Québec de favoriser l’électrification des transports sur son territoire.

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

Faits saillants

  • Le projet pilote favorisant les services de transport par taxi électrique est entré en vigueur le 26 novembre 2015 (arrêté no 2015-14).
  • Un nouvel arrêté ministériel a été publié le 2 août 2017 (arrêté no 2017-07), lequel a prolongé le projet pilote jusqu’au 26 novembre 2018 et a fait passer de 110 à 350 le nombre de permis de propriétaire de taxi pouvant être loués.

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook.

Haut de page