5 avril 2018

Programmation routière 2018-2020 - Investissements de près de 55 M$ dans le réseau routier de la région du Nord-du-Québec

Chibougamau, le 5 avril 2018 Afin d’offrir aux usagers de la route des infrastructures sécuritaires, performantes et durables, tout en contribuant au développement économique régional, le gouvernement du Québec investira 54 861 000 $ sur le réseau routier de la région du Nord-du-Québec au cours des deux prochaines années.

La ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay, et l’adjoint parlementaire du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et député d’Ungava, M. Jean Boucher, en ont fait l’annonce aujourd’hui. Les investissements du gouvernement et de ses partenaires dans la région du Nord-du-Québec permettront la réalisation de projets routiers qui répondent aux besoins des citoyens et des entreprises.

Assurer votre sécurité sur les routes

La programmation prévoit des interventions visant à réduire le risque ou la gravité des accidents de la route. Il peut s’agir de nouvelles signalisations, de réaménagement d’intersections ou, plus spécifiquement dans la région du Nord-du-Québec, de l’adaptation de nos infrastructures aux impacts du gel et du dégel du pergélisol. À cet égard, la route d’accès à l’aéroport de Tasiujaq fera l’objet de travaux de réfection qui augmenteront assurément la sécurité des usagers.

Préserver nos infrastructures

Le gouvernement posera des gestes concrets pour entretenir l’actif que constituent nos infrastructures, que ce soit en réparant ou en remplaçant des ponts, des ponceaux ou par le scellement de fissures, le rechargement de routes gravelées ou le rehaussement d’accotements par l’ajout de gravier.

En ce sens, la Route du Nord fera l’objet de travaux de rechargement granulaire à partir du kilomètre 41 jusqu’au kilomètre 63. De plus, des travaux de remplacement de 48 ponceaux seront exécutés sur la route 1005 entre Lebel-sur-Quévillon et Matagami, et incluront le remplacement d’un ponceau par une structure en arche au-dessus de la rivière Adikwâk au kilomètre 53.

Procurer un meilleur confort de roulement

D’autres interventions sur le réseau viseront à assurer aux familles qui y circulent un roulement plus confortable, notamment par des travaux d’asphaltage de tout type, mais aussi par la reconstruction de la fondation de routes. À titre d’exemple, des travaux d’asphaltage seront effectués sur une section de la route 113, plus précisément entre Lebel-sur-Quévillon et Senneterre, ainsi que sur une distance cumulative de 24 kilomètres, entre Miquelon et Chapais. Cela permettra de renforcer la chaussée, d’augmenter sa durée de vie et d’améliorer le confort de roulement pour les usagers.

Contribuer à notre développement économique collectif

Cette programmation compte plusieurs initiatives qui outilleront les régions dans le but de maximiser leur potentiel de développement économique. Par exemple, le déplacement de la route d’accès à l’aéroport de Matagami qui permettra d’effectuer des travaux d’augmentation de la capacité du parc à résidus miniers, rendant ainsi possible des projets d’expansion.

Citations

Notre programmation démontre que nous agissons dans l’intérêt premier des usagers de la route de la région du Nord-du-Québec. Un réseau routier sécuritaire, bien entretenu et efficace fait une différence dans la qualité de vie des familles. Nous tenons également à ce que ces investissements soient générateurs de richesse collective pour votre région et qu’ils offrent à vos entreprises l’occasion de développer leur plein potentiel.

Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports

Les investissements annoncés aujourd’hui en transport traduisent la volonté du gouvernement de procurer aux résidents de la région du Nord-du-Québec les outils nécessaires pour s’épanouir ici. Les projets qui seront réalisés à même ces investissements feront une différence dans la qualité de vie de nos concitoyens et dans la poursuite de leurs ambitions légitimes. C’est aussi un signal clair que notre gouvernement croit au potentiel de notre région de contribuer à l’essor du Québec.

Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec

Les projets qui seront réalisés grâce à ces investissements auront une incidence importante sur notre qualité de vie et dans la poursuite de nos ambitions. Il s’agit aussi d’un signal clair que notre gouvernement croit au potentiel de notre région à contribuer à l’essor du Québec.

Jean Boucher, député d’Ungava

Faits saillants

Ces investissements de 54 861 000 $ dans la région du Nord-du-Québec, dont 5 610 000 $ proviennent des partenaires, permettront :

  • la réalisation de 39 chantiers;
  • la création ou le aintien de 324 emplois.

Nombre de structures du Ministère dans la région du Nord-du-Québec qui font l’objet d’interventions :

  • Réseau du Ministère :  3

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports est le leader en matière de gestion du réseau routier supérieur et des ponts municipaux sous sa responsabilité. Plus grand donneur d’ouvrage au Québec, le Ministère compte plus de 6 000 employés, dont plus de 60 % travaillent principalement à la planification, à la conception et la réalisation des travaux routiers qui relèvent de sa responsabilité.

Au cours des prochains mois, de nombreux chantiers routiers auront cours dans votre région. Le Ministère tient à rappeler aux usagers l’importance de redoubler de prudence afin d’assurer la sécurité de ses travailleurs.

Lien connexe