19 juillet 2018

Modernisation de haltes routières et d’aires de service

Villeroy, le 19 juillet 2018 Le réseau des parcs routiers québécois aura droit à une cure de jeunesse alors que deux haltes routières et deux aires de service seront modernisées au cours des prochaines années. Les emplacements visés sont situés à Villeroy, Lavaltrie, dans la réserve faunique de La Vérendrye et à Saint-Bernard-de-Lacolle. Les usagers de la route pourront ainsi faire des pauses sécuritaires dans des lieux attrayants qui répondent à leurs besoins, l’objectif étant notamment de contrer la fatigue et les distractions au volant. Près de 33,5 millions de dollars seront investis pour la réalisation de ces projets.

Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, André Fortin, en a fait l’annonce aujourd’hui et a dévoilé le nouveau concept architectural des futurs sites. Les travaux débuteront au cours de l’automne à la halte de Villeroy et devraient se terminer à l’été 2019. La rénovation du bâtiment situé à la halte routière des Jardins-de-Napierreville sur l’autoroute 15 nord à Saint-Bernard-de-Lacolle sera réalisée pour 2020.

La construction du nouveau bâtiment abritant les services de base à l’aire de service du Point-du-Jour à Lavaltrie, sur l’autoroute 40, s'amorcera au printemps 2019 et se poursuivra jusqu’à la fin de l’automne 2019. Les travaux de l’aire de service du Domaine, dans la réserve faunique de La Vérendrye, sur la route 117 se termineront en 2020.

Les haltes routières modernisées offriront des services de base gratuits sans obligation de consommer, et ce, 365 jours par année, 24 heures par jour. Ces services incluent notamment de l’eau potable, des toilettes, une salle d’allaitement, une salle de repos intérieure et des installations récréatives extérieures. Les conducteurs de véhicule lourd y trouveront également des aires de stationnement plus vaste et des douches leur seront réservées. L’ajout de haltes texto et de zones Wi-Fi sera fait là où la technologie le permet tout comme l’accès à des bornes de recharge pour véhicules électriques. Selon l’intérêt du marché, une offre commerciale étendue (restauration, station-service, dépanneur) se greffera aux nouvelles infrastructures.

Citations

Je suis convaincu que ces changements sauront combler les besoins de tous les usagers de la route. Nous offrirons des haltes routières beaucoup plus modernes qui répondront aux attentes des familles et des conducteurs de véhicule lourd, notamment en matière de sécurité et de diversité des services disponibles.

André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

Le réseau des haltes routières assure une plus grande sécurité sur les routes du Québec, en permettant aux conducteurs d’effectuer un arrêt, tout en ayant accès à des services. C’est donc en poursuivant cet objectif que le gouvernement du Québec annonce qu’il modernisera son réseau des haltes routières, dont celle de Villeroy, qui est la plus achalandée de la région du Centre-du-Québec, avec près de 4 000 visiteurs quotidiennement en saison estivale, d’où toute l’importance d’actualiser ses infrastructures.

Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

Faits saillants

  • Le réseau des parcs routiers québécois est composé de haltes routières, d’aires de service, de villages-relais, d’aires de repos pour camionneurs et de belvédères.
  • Les bâtiments modernisés seront certifiés LEED.

Liens connexes