28 mai 2019

Le groupe de travail Namur–De la Savane dépose son rapport sur la mobilité

Montréal, le 28 mai 2019Le groupe de travail Namur–De la Savane, représenté par sa présidente, Mme Florence Junca-Adenot, professeure associée au Département d’études urbaines et touristiques à l’Université du Québec à Montréal, a déposé ce matin son rapport sur la mobilité en présence de la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, et de la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante.

Créé le 6 mars dernier dans la foulée de la consultation sur le projet Royalmount, le comité avait pour mandat de proposer des solutions permettant d’améliorer les conditions de circulation dans le grand secteur Namur–De la Savane, aux abords de l’échangeur Décarie (autoroutes 15 et 40), tout en s’appuyant sur une vision du développement du secteur.

Le rapport pose un diagnostic sur la mobilité et les aménagements du secteur étudié, et dresse 13 recommandations et 35 actions à court, moyen et long terme visant une vaste requalification urbaine de ce secteur stratégique de l’île de Montréal.

Citations

Le rapport du groupe de travail est un véritable levier pour transformer le secteur Namur De la Savane, en concertation avec les différents partenaires impliqués. Je me réjouis d’y voir des solutions concrètes qui contribueront, j’en suis convaincue, à diminuer les problèmes de congestion et à bonifier les transports collectifs et actifs. Notre gouvernement reçoit positivement ce rapport et l’analysera avec attention tout en continuant d’appuyer l’agglomération de Montréal dans la mise en œuvre de solutions qui désengorgeront ce secteur névralgique pour la Métropole.

Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Les constats de ce rapport sont clairs, et il faut se pencher dès maintenant sur les solutions proposées pour favoriser une meilleure mobilité et une planification d’ensemble du secteur Namur–De la Savane. Les besoins sont grands pour les entreprises, travailleurs et futurs résidents. Je remercie tous les acteurs qui ont pris place autour de la même table pour faire progresser ces enjeux.

Mme Valérie Plante, mairesse de Montréal

Au nom du groupe de travail, je suis très heureuse de présenter les résultats de notre réflexion : 13 recommandations et 35 actions intégrées et concrètes. La complexité du secteur et ses contraintes majeures offrent l’occasion d’implanter des solutions innovantes et fortes à la congestion actuelle, une nouvelle mobilité pour alimenter des milieux de vie complets et connectés, des solutions impliquant beaucoup d’intervenants et un financement approprié.

Mme Florence Junca-Adenot, présidente du groupe de travail sur la mobilité du secteur Namur–De la Savane et professeure associée au Département d’études urbaines et touristiques à l’Université du Québec à Montréal

Faits saillants

  • Le territoire Namur–De la Savane est d’une superficie de 7 km2. Il est délimité à l’ouest par le boulevard Cavendish et la cour de triage du CP, au sud par la voie ferrée du CP et la rue Jean-Talon, à l’est par l’autoroute 15 et la frange urbaine située à l’est de l’autoroute 15, et au nord par l’autoroute 40 et la voie ferrée du Canadien National (CN).
  • L’examen de l’état des lieux montre clairement qu’il faut d’abord s’attaquer au désenclavement du secteur et au renforcement vigoureux de l’offre de transport collectif afin d’améliorer l’accessibilité et de diminuer le volume des déplacements en auto qui congestionnent le réseau autoroutier et le secteur Namur–De la Savane.
  • Le groupe de travail sur la mobilité du secteur Namur–De La Savane comprend les partenaires suivants :
    • Ministère des Transports
    • Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation
    • Ville de Montréal
    • Ville de Mont-Royal
    • Association des municipalités de banlieue
    • Autorité régionale de transport métropolitain
    • Société de transport de Montréal

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook.