Vous êtes ici
  • Accueil
  • Salle de presse
  • Nouvelles
  • Programme d’aide gouvernementale au transport collectif des personnes - Le gouvernement du Québec annonce plus de 26%%M$ pour le parachèvement du Rapibus

26 mars 2018

Programme d’aide gouvernementale au transport collectif des personnes - Le gouvernement du Québec annonce plus de 26%%M$ pour le parachèvement du Rapibus

Gatineau, le 26 mars 2018 Afin de permettre à la Société de transport de l’Outaouais de procéder à la réalisation de l’aménagement d’un corridor de 2,8 km allant du boulevard Labrosse au boulevard Lorrain et à la construction de la station du Lac Beauchamp, le gouvernement du Québec accorde à la Société de transport de l’Outaouais (STO) une aide financière maximale de 26 598 854 M$.

C’est le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. André Fortin, qui en a fait l’annonce aujourd’hui. Il était accompagné du député de Chapleau, adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et adjoint parlementaire de la ministre responsable de l’Enseignement supérieur, M. Marc Carrière, du député de Papineau et président de la Commission des transports et de l’environnement, M. Alexandre Iracà, et de la présidente de la Société de transport de l’Outaouais, Mme Myriam Nadeau.

Cet important investissement s’inscrit dans le cadre du Programme d’aide gouvernementale au transport collectif des personnes, financé par un virement du Fonds vert au Fonds des réseaux de transport terrestre qui est conditionnel au dépôt des plans et devis finaux.

La participation financière du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports représente donc 75 % des dépenses admissibles, soit une contribution maximale de 26 598 854 $ alors que le coût total du projet est évalué à 35 465 139 $.

Citations

Le gouvernement du Québec est fier de participer à la deuxième phase du projet du Rapibus. L’ajout d’un corridor et d’une station démontre un engagement clair pour développer la mobilité durable. En investissant dans le transport en commun, nous favorisons une meilleure qualité de vie pour nos concitoyens. Cette option écoresponsable fera de la région un endroit convoité par les familles et les travailleurs recherchant un accès à des transports diversifiés, modernes et durables.

André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

Une solution de rechange concrète et attrayante sera offerte aux citoyennes et aux citoyens de l’Outaouais qui désirent réduire l’usage de l’auto solo pour leurs déplacements. C’est le genre de projets que finance le Fonds vert par l’entremise du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques parce qu’il contribue à la réduction des émissions de GES dans le secteur des transports, responsable de plus de 41 % des émissions de GES du Québec, en plus d’améliorer la qualité de vie des gens et leur santé.

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

La mise en œuvre de ce projet est une excellente nouvelle pour les usagers qui pourront bénéficier d’un service de transport collectif plus rapide et plus efficace. À terme, cette infrastructure contribuera grandement à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens de l’Outaouais. Il s’agit d’un investissement majeur qui permettra aussi de stimuler notre économie régionale.

Marc Carrière, député de Chapleau, adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et adjoint parlementaire de la ministre responsable de l’Enseignement supérieur

Je suis ravi, car ce projet répond à un réel besoin et jouera un rôle majeur dans la mobilité des personnes en permettant d’améliorer la fluidité des déplacements et l’expérience des usagers.

Alexandre Iracà, député de Papineau et président de la Commission des transports et de l’environnement

Le prolongement du corridor du Rapibus jusqu’à Lorrain est une priorité du conseil municipal et il est au cœur des infrastructures nécessaires pour encourager l’utilisation du transport collectif à Gatineau. Je salue l’engagement du gouvernement du Québec à appuyer sa réalisation et je remercie les députés et, en particulier, le ministre Fortin et son équipe pour l’appui qu’ils nous ont donné afin de faire aboutir ce projet important.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

L’annonce d’aujourd’hui est très importante pour la mobilité des gens de l’est de Gatineau. Elle nous permettra de travailler à compléter un tronçon non négligeable du projet Rapibus et contribuera à rapprocher le corridor d’un grand nombre de résidents, ce qui pourrait en encourager encore plus à faire le choix du transport collectif pour leurs déplacements quotidiens. Le prolongement du corridor jusqu’à Lorrain réduira également la pression sur le Parc-o-bus Labrosse qui est déjà très sollicité. Je salue la décision du gouvernement de confirmer son engagement dans le projet.

Myriam Nadeau, présidente de la Société de transport de l’Outaouais

Faits saillants

  • Le Programme d’aide gouvernementale au transport collectif des personnes a pour objectif général de créer des conditions favorisant le maintien et le développement de réseaux et de services de transport en commun efficaces. Plus précisément, il vise à :
    • soutenir la prise en charge du transport en commun par les municipalités;
    • améliorer les services, notamment en ce qui a trait à la fréquence et à la desserte;
    • assurer une plus grande diversité d’activités aux transporteurs privés appelés à agir comme fournisseurs de services auprès des municipalités.
  • Pour la période 2016-2026, le Plan québécois des infrastructures en transport en commun prévoit des investissements de plus de 7 G$ dans le cadre de ce programme, dont 4 G$ pour la première phase quinquennale (2016-2021). Quant à l’aide à l’exploitation, elle totalise environ 27 M$ par année.
  • Ce programme d’aide s’adresse principalement aux municipalités et aux regroupements de municipalités qui exploitent leurs services de transport en commun à forfait.

Liens connexes

Haut de page