Vous êtes ici

22 septembre 2017

Le ministre Lessard dévoile la deuxième phase du processus de modernisation de l’industrie du taxi

Québec, le 22 septembre 2017 Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. Laurent Lessard, a annoncé aujourd’hui son plan pour la deuxième phase du processus de modernisation de l’industrie du taxi. Cette deuxième phase est rendue nécessaire en raison de la conclusion des travaux du comité sur la modernisation de l’industrie du taxi et considérant que le projet pilote permettant à Uber d’exploiter légalement son industrie au Québec doit se terminer le 14 octobre 2017.

Citation

L’entrée en vigueur de la Loi modifiant diverses dispositions législatives concernant principalement les services de transport par taxi a marqué une première étape charnière du travail à accomplir. Avec l’arrivée d’un projet pilote avec Uber, nous nous devions de poursuivre et d’approfondir notre réflexion sur des enjeux majeurs afin d’avoir une équité au sein de l’industrie du taxi. Le rapport qui nous a été soumis par M. Ghislain Bolduc nous a permis d’alimenter notre réflexion sur les besoins et les défis d’une industrie en pleine mutation. Au cours des prochains mois, nous continuerons de travailler afin d’offrir aux consommateurs québécois une industrie moderne et qui répond à leurs besoins.

Laurent Lessard, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

Trois étapes clairement définies

Le ministre en a profité pour annoncer les trois étapes de la deuxième phase du processus de modernisation :

  • Rendre public le rapport du comité de modernisation de l’industrie du taxi;
  • Prolonger d’une autre année le projet pilote avec Uber tout en assurant un encadrement plus serré et équitable envers les autres acteurs de l’industrie :
    • Augmentation des heures de formation pour les nouveaux partenaires-chauffeurs,
    • Resserrement du processus de vérification des antécédents judiciaires,
    • Obligation d’effectuer une inspection mécanique tous les 12 mois,
    • Interdiction d’utiliser un lanternon;
  • Poursuivre les analyses financières et former un groupe de travail composé de représentants du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, du ministère des Finances et de l’industrie du taxi afin d’établir les besoins et le soutien financier nécessaire à la modernisation de l’industrie.

Lien connexe

Haut de page