9 novembre 2016
Programme d'aide au développement du transport collectif

La ministre Charlebois annonce une aide financière de près de 19,3 M$ pour offrir des services de transport en commun de qualité dans la région de la Montérégie

QUÉBEC, le 4 novembre 2016 La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Lucie Charlebois, annonce, au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, M. Laurent Lessard, l'octroi d'une aide financière de 19 276 508 $ à 13 organismes de la Montérégie (voir l'annexe pour les détails).

Cette somme est versée dans le cadre du volet I – Subvention à l'amélioration des services de transport en commun du Programme d'aide au développement du transport collectif découlant du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques. Financé par le Fonds vert, ce programme est doté d'une enveloppe globale de 140 millions de dollars pour l'année 2016, dont 130 millions pour permettre l'amélioration des services de transport en commun en milieu urbain par les autorités organisatrices de transport admissibles, soit les sociétés de transport en commun, les conseils intermunicipaux de transport, les organismes municipaux de transport et l'Agence métropolitaine de transport.

J'ai à cœur de poser des gestes qui permettent d'offrir aux citoyens des services de qualité en transport dans le but de faciliter la mobilité des personnes. En ce sens, l'aide financière annoncée aujourd'hui est un exemple de mesures prises dans le but de soutenir des initiatives concrètes en matière de transport collectif et d'environnement, au bénéfice des utilisateurs, mais aussi de l'ensemble de la population, a déclaré le ministre Lessard.
Grâce au Fonds vert, dont les revenus proviennent principalement du marché du carbone, le gouvernement soutient les municipalités, les instituts de recherche, les citoyennes et les citoyens québécois dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de favoriser la relance de l'économie et le développement durable de notre économie, cette action concrète, qui s'inscrit dans notre Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d'assurer une qualité de vie à nos enfants. Faisons-le pour eux!, a affirmé le ministre Heurtel.

Notons que le Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques vise à contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20 % sous leur niveau de 1990 d'ici 2020 et à améliorer la résilience de la société québécoise à l'égard des impacts des changements climatiques.

Nous sommes fiers d'accompagner les organismes qui coordonnent le transport collectif dans la région de la Montérégie dans leurs efforts pour offrir à la population des services de qualité. Cette aide financière témoigne de notre engagement pour favoriser l'essor du transport durable au Québec visant, entre autres, à réduire les effets de nos modes de transport sur l'environnement, a conclu la ministre Charlebois.

Pour plus de renseignements sur ce programme, consultez la section Programme d'aide au développement du transport collectif.

Annexe 1 - Programme d'aide au développement du transport collectif
Liste des organismes financés en Montérégie
CIT Chambly-Richelieu-Carignan1 781 726 $
CIT Haut-Saint-Laurent101 387 $
CIT Presqu'Île1 272 414 $
CIT Richelain1 392 008 $
CIT Roussillon1 296 031 $
CIT Sorel-Varennes1 471 801 $
CIT Sud-Ouest2 094 655 $
CIT Vallée-du-Richelieu1 540 774 $
Réseau de transport de Longueuil6 274 413 $
Ville de Granby596 603 $
Ville de Sainte-Julie849 157 $
Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu599 408 $
Ville de Salaberry-de-Valleyfield6 129 $