21 juin 2018

Aménagements des abords du secteur Turcot à Montréal -%%Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal partenaires dans le projet de la dalle-parc

Montréal, le 21 juin 2018 Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal financeront à parts égales une étude d’opportunité visant les aménagements d’une dalle-parc et les abords du secteur Turcot. Cette étude sera lancée à la suite de consultations prévues dans les prochaines semaines par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM).

Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. André Fortin, et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, en ont fait l’annonce aujourd’hui. Ils étaient accompagnés de la vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et députée de Saint-Henri–Sainte-Anne, Mme Dominique Anglade, et de la ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques et députée de Notre-Dame-de-Grâce, Mme Kathleen Weil.

Citations

Notre engagement financier vient confirmer la volonté du gouvernement du Québec de doter notre métropole d’une infrastructure emblématique en transport actif. D’ailleurs, nous souhaitons que des consultations aient lieu afin que les citoyens et les citoyennes puissent exprimer leurs besoins et leurs attentes à l’égard du projet de dalle-parc.

André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

En créant un grand parc naturel, nous permettrons à la population de profiter d’un espace auparavant inaccessible. En plus de favoriser la création d’écosystèmes naturels uniques, la proposition d’aménagement vise à encourager les déplacements actifs et prévoit la construction d’une infrastructure verte qui créera un passage nord-sud pour les piétons et les cyclistes. Pour faire de ce projet un succès, nous devons prendre en compte les besoins et les aspirations des Montréalais et Montréalaises. C’est pourquoi nous mandatons l’OCPM pour tenir des consultations dès la fin de l’été.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Notre-Dame-de-Grâce ne peut qu’applaudir l’annonce de ce projet signature pour Montréal tant attendu de nos citoyennes et nos citoyens. Oui, la dalle-parc, ce lien piétonnier qui favorisera le transport actif, sera réalisé. Les consultations à venir permettront de créer un projet rassembleur qui bénéficiera à tous les Montréalais.

Kathleen Weil, ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques et ministre responsable des Relations avec les Québécois d’expression anglaise, députée de Notre-Dame-de-Grâce

Les résidents du Sud-Ouest cohabitent avec l’échangeur Turcot au quotidien. La réalisation d’un projet de construction reliant le nord et le sud répondra à une demande citoyenne primordiale. L’aménagement de la cour Turcot sera, j’en suis sûre, bénéfique pour l’ensemble de la population du secteur.

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, ministre responsable de la Stratégie numérique et députée de Saint-Henri–Sainte-Anne

La métropole a besoin de projets d’envergure contribuant à son essor économique et à l’amélioration de la qualité de vie des Montréalais et des Montréalaises. Je me réjouis de ce financement qui marque le début d’un grand projet pour Montréal.

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et ministre responsable de la région de Montréal

Faits saillants

  • En 2020, une fois le projet Turcot terminé, des terrains excédentaires aux abords du secteur Turcot pourront être utilisés, dont 400 000 m2 uniquement dans la cour Turcot.
  • Des consultations, auxquelles participera le gouvernement du Québec à titre de partenaire, seront réalisées par l’Office de consultation publique de Montréal au cours de l’année 2018 afin de préciser les propositions d’aménagement et de programmation, et de s’assurer qu’ils répondent aux attentes de la population.
  • Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal financeront à parts égales l’étude d’opportunité qui découlera de ces consultations.