4 juillet 2019

Prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal - Le projet entame une nouvelle phase vers sa mise en service en 2026

Montréal, le 4 juillet 2019La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, souligne les investissements de plus de 1,3 G$ confirmés aujourd’hui par le gouvernement fédéral pour le prolongement de la ligne bleue. Cette participation financière permettra au gouvernement du Québec de boucler le financement global du projet, dont les coûts seront précisés dans le dossier d’affaires, conformément à la Directive sur la gestion des projets majeurs d’infrastructure publique du Québec.

D’ici là, le gouvernement du Québec a autorisé la Société de transport de Montréal (STM) à réaliser différentes activités en amont de l’approbation du dossier d’affaires afin de s’assurer que le projet respecte les échéanciers prévus. Ainsi, la STM pourra dès maintenant :

  • démarrer la construction d’un tunnel piétonnier permettant de relier la future station de métro sur la rue Jean-Talon au service rapide par bus (SRB) Pie-IX;
  • procéder au déplacement des équipements de services publics (réseaux techniques urbains);
  • poursuivre le processus d’acquisition.

Citations

Le gouvernement du Québec s’est engagé à accélérer la réalisation du projet de prolongement de la ligne bleue vers Anjou et prend dès maintenant les dispositions nécessaires pour le faire. Ce projet est essentiel pour améliorer la mobilité dans la région métropolitaine et relancer le développement de l’est de Montréal. On redémarre le développement du métro à Montréal, après 30 ans d’attente, et on n’arrêtera pas.

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

La population du nord-est de la ville, qui attend de voir se concrétiser la ligne bleue depuis si longtemps, peut être rassurée. Parce qu’aujourd’hui, on est plus que jamais proche du but. Et le travail est en marche. La STM et ses partenaires travaillent depuis plusieurs mois à optimiser les paramètres clés du projet, l’échéancier directeur et son cadre budgétaire, et les travaux du bureau de projet de la ligne bleue vont s’intensifier au cours des prochains mois.​

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Le travail rigoureux mené par nos équipes et nos partenaires vise à assurer que le prolongement de la ligne bleue est mené efficacement en vue d’une mise en service du tronçon prolongé en 2026. Le bureau de projet mis en place par la STM a déjà réalisé plusieurs livrables importants et la prochaine année nous permettra de poursuivre nos travaux devant mener à l’approbation du dossier d’affaires. Nous saluons donc l’annonce d’aujourd’hui, qui permet à ce projet d’envergure de franchir un pas de plus.

Philippe Schnobb, président du conseil d’administration de la STM

Faits saillants

  • Le projet de prolongement de la ligne bleue prévoit :
    • 5 nouvelles stations de métro accessibles sur une longueur de 5,8 kilomètres;
    • 2 terminus d’autobus et 1 stationnement incitatif de 1 200 places;
    • 1 tunnel piétonnier souterrain assurant le lien avec le futur SRB Pie-IX;
    • des projections de 17 100 nouveaux usagers sur la ligne bleue;
    • le transfert modal de 5 300 personnes de l’auto vers le métro, soit une réduction de 24,6 tonnes de gaz à effet de serre par période de pointe du matin.
  • Le dépôt du dossier d’affaires est prévu en 2020 et le début des travaux, en 2021.
  • Le prolongement de la ligne bleue s’inscrit dans le premier axe d’intervention de la Déclaration du gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal pour revitaliser l’Est de Montréal. Cet axe comprend plusieurs projets pour favoriser une mobilité durable et intégrée dans ce secteur de la métropole.

Liens connexes