Vous êtes ici

30 août 2017

Programme Réhabilitation du réseau routier local - Québec accorde une aide financière de plus de 2,7%%M$

Saint-Julien, le 30 août 2017 Le gouvernement du Québec octroie une aide financière de 2 716 087 $ à la Municipalité de Saint-Julien, située dans la région de la Chaudière-Appalaches, pour la réfection d’une partie de la route 216.

Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. Laurent Lessard, en a fait l’annonce aujourd’hui. Le coût total de ce projet s’élève à plus de 3 millions de dollars. Pour sa part, la Municipalité investira une somme représentant 10 % du coût total, soit 301 700 $.

Les travaux consistent, notamment, dans la réhabilitation en profondeur de la route 216 sur une longueur de 4 kilomètres et la reconstruction de 8 ponceaux. Ces interventions permettront d’améliorer la surface de roulement, de favoriser un meilleur drainage de la route et des fossés, et d’augmenter considérablement la sécurité des usagers qui empruntent cette route. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme Réhabilitation du réseau routier local – Volet Redressement des infrastructures routières locales.

Citation

Notre appui financier à la voirie locale nous permet d’accompagner les municipalités dans leurs besoins en matière de maintien et d’amélioration des infrastructures routières locales. Je suis heureux aujourd’hui que le gouvernement apporte ce soutien financier à la Municipalité de Saint-Julien pour la réfection de cette importante artère routière pour la région.

Laurent Lessard, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

Faits saillants

Le programme Réhabilitation du réseau routier local :

  • est doté d’une enveloppe de 50 millions de dollars pour 2017-2018;
  • comprend deux volets :
    • Accélération des investissements sur le réseau routier local,
    • Redressement des infrastructures routières locales;
  • vise à financer des travaux d’amélioration et à assurer la sécurité des usagers sur le réseau routier local;
  • s’adresse aux municipalités de moins de 100 000 habitants, de même qu’aux MRC qui ont des interventions à réaliser sur leurs territoires non organisés.

Haut de page