Vous êtes ici

15 janvier 2018

Démarrage du projet de réfection du pont patrimonial Félix-Gabriel-Marchand

Mansfield-et-Pontefract, le 15 janvier 2018 Les travaux de réfection du pont patrimonial Félix-Gabriel-Marchand peuvent maintenant commencer. Le député de Pontiac et  ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. André Fortin, était sur place aujourd’hui pour en faire l’annonce. Ce projet est très attendu par les citoyens et citoyennes des municipalités de Fort-Coulonge et de Mansfield-et-Pontefract.

Le contrat de construction pour la réfection de ce pont couvert a été accordé à l’entreprise Pavages Chenail pour un montant de 5,1 millions de dollars.

Les travaux consisteront en la réfection complète du pont :

  • le renforcement et le redressement de la structure;
  • le remplacement du toit et des lambris;
  • la reconstruction du tablier;
  • le remplacement de certaines pièces endommagées ou déficientes.

Citations

En ce début d’année 2018, il s’agit d’une excellente nouvelle pour les citoyens et citoyennes de la région pour qui ce pont patrimonial est un important moteur économique pour le tourisme. Le contrat signé au début du mois de janvier permettra à l’entrepreneur de commencer les travaux aussitôt qu’il aura terminé la préparation du chantier.

André Fortin, député de Pontiac et ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

Aujourd’hui est un grand jour pour les citoyens et citoyennes de la Municipalité de Mansfield et Pontefract. Fermé par mesure préventive depuis mai 2014, le pont couvert Félix Gabriel-Marchand est un joyau du patrimoine qui fait la fierté des gens de la région. Nous pouvons désormais entrevoir l’avenir avec un pont fonctionnel qui conservera son cachet historique.

Gilles Dionne, maire de Mansfield-et-Pontefract

Faits saillants

  • Le pont Félix-Gabriel-Marchand est le plus long pont couvert ouvert à la circulation au Québec.
  • L’évaluation patrimoniale, qui date de 2006, lui attribue une valeur historique très élevée. Il est également classé « immeuble patrimonial » par le ministère de la Culture et des Communications.
  • Le pont a connu une série d’interventions visant la stabilité de la structure et s’échelonnant sur une quarantaine d’années (de 1970 à 2011).
  • En mai 2014, l’affaissement de la structure a forcé le Ministère à fermer le pont aux piétons et à toute circulation.
  • Les travaux s’échelonneront sur deux ans.
  • Pour des raisons de sécurité, le pont demeurera fermé à toute circulation, et ce, d’ici la fin des travaux de réfection.

Haut de page