25 octobre 2019

Mesures d’atténuation des travaux du REM%%- La ministre à l’écoute des préoccupations des citoyens touchés

​​Montréal, le 25 octobre 2019 La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, a rencontré aujourd’hui quatre usagers et représentants du Mouvement/Rally Train Deux-Montagnes. Ces échanges constructifs ont porté sur les mesures d’atténuation pour pallier les travaux du Réseau express métropolitain (REM). Ces mesures, qui ont pour but de minimiser les répercussions sur les usagers, seront déployées dès le 6 janvier 2020, soit lors de la fermeture du tunnel Mont-Royal. La diminution de service sur cet axe stratégique aura toutefois une incidence sur l’itinéraire des usagers et leur temps de parcours, puisque des correspondances entre les différents modes de transport sont prévues. Une équipe sera d’ailleurs sur le terrain pour informer les usagers. Consciente des répercussions, la ministre a tenu aujourd’hui à écouter des usagers et à réitérer la proactivité du gouvernement dans l’élaboration des mesures d’atténuation.

​​Les partenaires de Mobilité Montréal ont travaillé de concert pour déte​rminer des mesures d’atténuation pour chaque secteur touché, et ce, jusqu’à la fin des travaux de construction du REM en 2023. D’ailleurs, depuis le 23 octobre, les usagers de la ligne Mascouche peuvent s’inscrire en ligne pour obtenir jusqu’à 30 % de rabais sur leur titre de transport. Quant aux usagers de la ligne Deux-Montagnes, qui bénéficient de rabais tarifaires depuis 2018, ils auront accès à de nouveaux titres de transport dès le 11 novembre prochain. Ainsi, aucune mensualité ne sera prélevée de janvier à avril 2020 pour les usagers abonnés à OPUS+ ou à OPUS+ entreprise. Par la suite, un forfait mensuel à 86,50 $ sera en vigueur.

Citation ​​

Ma rencontre avec les usagers et représentants du Mouvement/Rally Train Deux-Montagnes m’a permis de leur réitérer mon engagement pour la bonne mise en œuvre des mesures d’atténuation, qui nécessitent que de grands moyens soient pris afin d’en faire le suivi et de les adapter aux besoins des usagers. C’est une mission que j’ai confiée à M. Jean Séguin, sous-ministre adjoint à la Stratégie d’atténuation du REM, en poste depuis le 21 octobre dernier. Le travail assidu d’une vingtaine d’organisations sera sous la supervision de M. Séguin, avec la collaboration de l’Autorité régionale de transport métropolitain, et se poursuivra jusqu’à la fin des travaux de construction du REM, en 2023.

Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Faits saillants ​​

  • Le réseau transitoire de transport collectif représente un investissement de 192 millions de dollars et comprendra :
    • une navette ferroviaire gratuite entre Deux-Montagnes et Bois-Franc;
    • un contournement du mont Royal, avec trois départs aux heures de pointe du matin et du soir sur la ligne Mascouche pour conserver un accès direct à la gare Centrale;
    • des navettes d’autobus vers les lignes orange, verte et bleue du métro de Montréal et une navette hors pointe et de fin de semaine entre Deux-Montagnes et le centre-ville;
    • de nouveaux aménagements de quais et de terminus;
    • des mesures préférentielles pour bus (feux prioritaires, voies réservées, utilisation des accotements d’autoroutes) jumelées à des horaires et des parcours repensés;
    • une bonification du service d’autobus sur certaines lignes de la Société de transport de Montréal (STM), de la Société de transport de Laval (STL) et d’exo;
    • des places de stationnement incitatif supplémentaires à la gare Bois-de-Boulogne de la ligne de train de Saint-Jérôme;
    • une nouvelle plateforme d’information sur les mesures d’atténuation à quebec.ca/mobilitemontreal, et Chrono comme outil de planification de trajet.

Lien connexe