16 décembre 2019

Route%%138 à Mercier et à Sainte-Martine%%- Votre gouvernement agit pour une sécurité accrue

​​Châteauguay, le 16 décembre 2019 Au terme d’une rencontre tenue cet après-midi avec les mairesses de Mercier et de Sainte-Martine, le gouvernement du Québec annonce un plan d’intervention pour la route 138. Des actions concrètes seront déployées à court, à moyen et à long terme dans l’axe de cette route traversant les deux municipalités afin d’améliorer l’environnement routier.

​​Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, la députée de Châteauguay, Mme MarieChantal Chassé, de même que la députée d’Huntingdon, Mme Claire IsaBelle, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Bien que le rapport du coroner qui sera rédigé à la suite de l’accident mortel survenu un peu plus tôt en décembre ne soit pas encore disponible, le gouvernement va de l’avant avec une série de mesures pour améliorer la sécurité dans l’axe de la route 138, principalement dans la zone rurale entre les villes de Mercier et de Sainte-Martine.​​

Citations​​

La sécurité routière, c’est une priorité absolue pour moi. C’est aussi l’affaire de tous les usagers, qui doivent en tout temps respecter les règles de conduite et adopter des comportements sécuritaires. Puisque chaque victime de la route est une victime de trop, j’ai demandé qu’on intervienne rapidement sur la route 138. Depuis ce matin, les équipes du Ministère installent des clôtures pour retenir une partie de la neige dans les champs et ainsi en limiter l’accumulation sur la chaussée lors des périodes de grand vent. Il ne s’agit là que de l’une des mesures qui seront instaurées. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie​​

Notre communauté a été durement touchée par des accidents malheureux récemment. Le plan d’intervention annoncé aujourd’hui englobe une série de mesures qui permettront d’améliorer la sécurité sur la route, notamment en réduisant, dès janvier, la limite de vitesse à 80 km/h, en augmentant la surveillance policière et en installant des clôtures à Mercier. On ne le dira jamais assez cependant : la prudence est de mise sur les routes!​​

MarieChantal Chassé, députée de Châteauguay​​

​​Nous avons toutes et tous été ébranlés par les derniers événements. Notre gouvernement, en collaboration avec nos partenaires municipaux, s’est activé pour trouver des solutions concrètes afin d’améliorer la sécurité dans l’axe de la route 138. Je me réjouis que certaines de ces mesures, dont l’installation de clôtures à neige et l’entretien plus rigoureux de cette route, s’appliquent dès maintenant, et ce, pour la sécurité de notre communauté. Cependant, il faut que chacune et chacun se responsabilise et adapte sa conduite, particulièrement dans les conditions hivernales.

​​​​Claire IsaBelle, députée d’Huntingdon

Faits saillants

  • La zone de la route 138 à Sainte-Martine et à Mercier faisant l’objet d’une intervention d’amélioration de l’environnement routier est d’une longueur de 4,2 kilomètres.
  • Le plan d’intervention sur la route 138 à Mercier et à Sainte-Martine comprend plusieurs mesures qui seront déployées à court, à moyen et à long terme.
    • Il s’a​​ttaque notamment au contrôle de la vitesse, à l’état de la chaussée l’hiver et à la sensibilisation des usagers de la route.
    • Outre l’i​​​nstallation de clôtures, le plan prévoit, dès janvier 2020, la réduction de la limite de vitesse à 80 km/h et l’augmentation de la surveillance policière. Les exigences liées à l’entretien de la route en période hivernale seront également revues à la hausse, notamment en ce qui concerne le déglaçage.
    • Au c​​​ours de l’été 2020, le Ministère implantera des sites pour radars photo mobiles.
    • Au cours de l’automne 2020, l​​​e Ministère installera des bandes rugueuses le long des accotements et au centre des voies.
    • Il y aur​​a amorce d’une démarche pour une plantation végétalisée.
  • Le nombre de véhicules par jour sur la route 138 entre Sainte-Martine et Mercier varie de 9 700 à 19 500 selon les secteurs.

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook.