Vous êtes ici

23 février 2018

Québec salue la mise en place d’un projet pilote visant à documenter la sécurité des écoliers

Québec, le 23 février 2018 Dans sa volonté d’améliorer la sécurité des enfants, Québec se réjouit de la mise en place d’un projet pilote en partenariat avec l’entreprise Bus Patrouille inc. Ce projet vise à documenter le nombre de dépassements et de croisements illégaux d’autobus scolaires par des véhicules routiers lorsque les feux rouges intermittents sont en marche ou que leur signal d’arrêt est déployé.

Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. André Fortin, en présence de la députée de Hull, Mme Maryse Gaudreault, et de la mairesse suppléante de la Ville de Gatineau, Mme Louise Boudrias, a tenu à saluer aujourd’hui cette initiative qui fournira des informations précieuses sur le comportement des conducteurs et contribuera à trouver des solutions pour améliorer la sécurité des usagers vulnérables que sont les jeunes écoliers.

Ainsi, à partir du 12 mars, et ce pour 45 jours, l’entreprise installera des caméras sur des autobus scolaires de différentes régions du Québec afin de colliger de l’information sur les comportements inadéquats des conducteurs. Les résultats seront transmis au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports qui mettra sur pied un comité de suivi pour en faire l’analyse.

Citations

Notre gouvernement a démontré sa volonté d’améliorer le bilan routier québécois en présentant un projet de loi d’envergure modifiant le Code de la sécurité routière. À cet égard, nous avons pris un engagement ferme quant à la protection des usagers vulnérables. Des projets comme celui de Bus Patrouille inc. vont dans cet esprit, et je ne peux que saluer leur initiative qui contribuera à protéger ce que nous avons de plus précieux, nos enfants.

André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

Il ne fait aucun doute que, pour rendre nos routes plus sécuritaires, la contribution de tous les milieux est nécessaire. Des projets comme celui de Bus Patrouille inc. sont importants pour bien comprendre et analyser les comportements des conducteurs aux abords des autobus scolaires, et tenter de trouver des solutions.

Maryse Gaudreault, députée de Hull

Je me réjouis de voir que, dans le cadre de ce projet d’étude, des données seront recueillies sur le territoire de la ville de Gatineau. Elles permettront de connaître les enjeux spécifiques à notre réalité locale et alimenteront certainement nos réflexions quant à la sécurité de nos concitoyens.

Louise Boudrias, mairesse suppléante de la Ville de Gatineau

Les avancées technologiques multiplient les possibilités d’agir là où c’était impossible auparavant. Chez Bus Patrouille, nous sommes fiers d’avoir élaboré un programme qui permet d’assurer la sécurité de nos enfants. Nous saluons le ministre Fortin pour sa vision en matière de sécurité routière.

Jean Soulière, président de Bus Patrouille

Faits saillants

  • Le projet piloté par Bus Patrouille inc. prévoit la collecte de données sur le nombre de dépassements et de croisements illégaux des autobus scolaires par les conducteurs de véhicules routiers à l’aide de caméras installées sur les parois extérieures de ces véhicules.
  • Cette initiative s’appuie sur deux projets pilotes similaires qui ont été réalisés en Ontario, soit un premier dans la ville d’Ottawa (2015) et le second dans les six municipalités suivantes (2016) : Waterloo, Kitchener, Mississauga, Brantford, Simcoe et Sudbury.
  • Les régions qui participeront au projet de Bus Patrouille inc. sont :
    • Québec : 2 autobus,
    • Montréal : 3 autobus,
    • Laval : 2 autobus,
    • Outaouais : 1 autobus,
    • Laurentides : 1 autobus,
    • Côte-Nord : 1 autobus,
    • Montérégie : 1 autobus,
    • Estrie : 2 autobus.
  • Outre les représentants du Ministère, le comité de suivi du projet d’expérimentation qui aura pour mandat d’évaluer les résultats du projet, de définir les enjeux liés à l’implantation de cette technologie et de formuler des recommandations, sera composé de représentants des organismes suivants :
    • Directeur des poursuites criminelles et pénales,
    • Société de l’assurance automobile du Québec,
    • Association des directeurs de police du Québec,
    • Association québécoise des cadres scolaires,
    • Fédération des transporteurs par autobus,
    • Fédération québécoise des municipalités,
    • Union des municipalités du Québec.

Haut de page