Vous êtes ici

13 novembre 2017

Le Canada et le Québec appuient un meilleur service de transport en commun dans la région métropolitaine de Montréal

Brossard, le 13 novembre 2017 Les gouvernements du Canada et du Québec reconnaissent qu’investir dans les infrastructures de transport en commun est fondamental pour la croissance économique, la réduction de la pollution atmosphérique et la création de collectivités inclusives où chacun a accès aux services publics et à des possibilités d’emploi.

Le député de Vaudreuil–Soulanges, M. Peter Scheifke, ainsi que la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Lucie Charlebois, ont annoncé aujourd’hui un investissement de près de 27,9 millions de dollars pour la réalisation de 11 projets du Réseau de transport métropolitain (RTM), somme qui provient du Fonds pour l’infrastructure de transport en commun (FITC). Le gouvernement du Canada investira près de 15,5 millions de dollars dans ces projets et le gouvernement du Québec accordera une aide financière de près de 12,4 millions de dollars. L’Autorité régionale de transport métropolitain complétera le financement.

Parmi les projets qui bénéficieront de cette contribution, on compte la mise en place de mesures liées à l’implantation d’un système d’aide à l’exploitation et d’information aux voyageurs qui permettra d’offrir, entre autres, une meilleure information aux usagers des services d’autobus et de train du RTM, l’aménagement d’un stationnement incitatif à la gare de Vaudreuil, ainsi que des travaux de réhabilitation et de reconstruction des infrastructures ferroviaires sur la ligne de train de banlieue Vaudreuil-Hudson.

Une fois terminés, ces travaux rendront le système de transport en commun de la région métropolitaine de Montréal plus fiable, efficace et inclusif, répondant ainsi aux besoins immédiats des communautés, tout en prévoyant une augmentation future de l’achalandage.

Citations

Le gouvernement du Canada investit dans des projets qui contribuent à bâtir des collectivités durables tout en favorisant le développement économique et la croissance de la classe moyenne. Je suis ravi que ces investissements permettent notamment au RTM d’améliorer les temps de déplacement par la mise en service de voies réservées, de diminuer les émissions de gaz à effet de serre en offrant de nouveaux espaces de stationnement et d’augmenter l'expérience globale des usagers grâce à la standardisation de l’information offerte. Ces mesures prépareront ainsi la région métropolitaine à sa croissance future.

Le député fédéral de Vaudreuil–Soulanges, M. Peter Scheifke, au nom du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Amarjeet Sohi

Je me réjouis pour les citoyens de la région de la Montérégie et de la région métropolitaine de Montréal, qui pourront grandement bénéficier des projets soutenus par ces investissements. À l’aide de ceux-ci, nous favoriserons le maintien, l’amélioration et le développement des infrastructures et des équipements, qui amélioreront ainsi la fluidité des déplacements et l’expérience des usagers.

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Lucie Charlebois, au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. André Fortin

Le développement des transports collectif et actif est un des principaux enjeux de la région métropolitaine de Montréal. Je suis donc très heureux que notre gouvernement soutienne des projets qui rendront notre réseau de transport en commun plus fiable et plus efficace.

Le député de La Prairie, M. Richard Merlini

Un des rôles de l’Autorité régionale de transport métropolitain est le financement des projets d’infrastructures de transport collectif. Le programme FITC soutient de belle façon nos efforts en ce sens et nous permettra de concrétiser les projets de nos partenaires transporteurs et le développement du transport collectif sur le territoire de la grande région de Montréal. Les investissements annoncés aujourd’hui nous donneront aussi l’occasion de poursuivre avec le RTM, le développement de technologies de l’information dont l’application Chrono, qui amélioreront la mobilité des usagers des transports collectifs sur le territoire et qui répondront à leurs besoins d’efficacité dans leurs déplacements.

Le directeur général de l’Autorité régionale de transport métropolitain, M. Paul Côté

Nous nous réjouissons de l’importance des investissements accordés par les gouvernements du Canada et du Québec aux projets du Réseau de transport métropolitain. L’investissement de 27,9 millions de dollars nous permettra notamment d’améliorer la performance du réseau de transport par autobus, de même que l’information transmise à la clientèle, de moderniser et d’agrandir des stationnements incitatifs achalandés, et de reconstruire des infrastructures ferroviaires. Le RTM offrira ainsi aux citoyens de la couronne Sud un réseau de transport plus moderne et efficace.

Le directeur général et président du Réseau de transport métropolitain, M. Raymond Bachant

Faits saillants

  • Les gouvernements du Canada et du Québec annoncent aujourd’hui un financement total de plus de 90,9 millions de dollars pour la réalisation de 33 projets qui bénéficieront aux usagers du transport en commun de la rive sud de Montréal. En plus des 11 projets dont il est question dans le présent communiqué, 22 projets du Réseau de transport de Longueuil pourront être concrétisés. Dans le cadre du Fonds pour l’infrastructure de transport en commun, le gouvernement fédéral investira jusqu’à 50 530 098 $ dans ces 33 projets et la province versera une somme de 40 424 078 $.
  • Le gouvernement du Canada versera plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans en financement d’infrastructure pour le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, le transport à l’appui du commerce et les collectivités rurales et nordiques.
  • Pour appuyer le transport en commun, le Budget 2017 alloue 25,37 milliards de dollars. Ce montant inclut 5 milliards de dollars qui seront disponibles aux fins d’investissements par l’entremise de la Banque de l’infrastructure du Canada.
  • Le gouvernement du Québec prévoit investir, par l’intermédiaire du Plan québécois des infrastructures, plus de 91,1 milliards de dollars pour les 10 prochaines années, notamment en éducation, en santé et en transport, afin d’améliorer la qualité de vie des familles et de créer des conditions favorables à l’innovation et à la croissance économique.

Produit connexe

Liens connexes

Haut de page