27 juillet 2018

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent dans des travaux majeurs sur la route 389 entre Baie-Comeau et Fermont

Baie-Comeau, le 27 juillet 2018 Des réseaux routiers sécuritaires et efficaces sont essentiels à la productivité économique et à la préservation de la qualité de vie de tous les Québécois. Ainsi, les gouvernements du Canada et du Québec investissent dans les infrastructures de transport sur l’ensemble du territoire québécois afin d’améliorer la circulation pour tous les usagers et les marchandises.

La ministre du Revenu national, l’honorable Diane Lebouthillier, et la ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay, ont confirmé leur engagement d’investir 468 millions de dollars dans le programme d’amélioration de la route 389, entre Baie-Comeau et Fermont.

Le gouvernement du Canada versera plus de 183 millions de dollars pour la réalisation de ce projet dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures provinciales-territoriales –Projets nationaux et régionaux. La contribution du gouvernement du Québec s’élève pour sa part à 285 millions de dollars, soit près de 190 millions qui proviennent de la Société du Plan Nord (SPN) et 95 millions du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports.

Le programme d’amélioration de la route 389 est une condition de réussite du Plan Nord, qui facilitera l’accès au territoire situé au nord du 49e parallèle, améliorera la qualité de vie des résidents et créera des conditions favorables afin de soutenir les investissements destinés à des projets de développement minier dans la fosse du Labrador. De plus, ce lien terrestre amélioré avec Terre-Neuve-et-Labrador contribuera, à terme, à la mise en place d’un corridor économique dans le nord-est du Canada.

Citations

C’est avec fierté que nous annonçons une aide financière pour la route 389 qui constitue une infrastructure de transport clé du nord québécois. Les travaux de réfection amélioreront grandement la sécurité et l’accessibilité aux municipalités éloignées de la Côte-Nord. Notre gouvernement s’est engagé à investir de façon historique dans nos infrastructures afin de s’assurer que nos routes seront modernes, sécuritaires et efficaces. Ces investissements favorisent la croissance économique et créent des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne.

La ministre du Revenu national, l’honorable Diane Lebouthillier, au nom du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable François-Philippe Champagne

La route 389 est essentielle au développement de la Côte-Nord. Les interventions prévues dans le cadre du programme d’amélioration de la route 389 permettront non seulement d’améliorer la sécurité des usagers, mais également de faciliter la conduite. Le programme concorde avec l’orientation donnée par le premier ministre du Québec dans le cadre l’entente de coopération entre Québec et Terre-Neuve-et-Labrador, qui vise notamment à créer un corridor économique entre les deux provinces. L’amélioration des infrastructures de transport dans chacune des provinces permettra de stimuler nos économies respectives.

La ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay

La confirmation de la participation au montage financier du grand projet d’amélioration de la route 389 est une étape de plus dans la poursuite de sa réalisation. Par ses investissements, la SPN contribue à des interventions majeures sur ce lien stratégique. Elle favorise ainsi l’accès au territoire nordique québécois et la pérennité du réseau routier, ce qui permettra de mettre en valeur le potentiel économique de la Côte-Nord. Cette initiative s’inscrit également dans notre volonté de maintenir un partenariat stratégique avec le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Pierre Moreau

À chacun de mes passages sur la Côte-Nord, le défi de l’accessibilité est un dossier qui est abordé. C’est la priorité pour la région, puisque c’est un élément clé pour son développement économique. Dans le récent Plan québécois des infrastructures, une somme de 232 millions de dollars a été réservée afin de poursuivre le prolongement de la route 138. Aujourd’hui, une bonne nouvelle s’ajoute avec cette aide financière accordée pour la route 389. Notre gouvernement s’est engagé à désenclaver la Côte-Nord et nous posons les gestes qui s’imposent pour matérialiser cette intention.

Le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Pierre Arcand

Faits saillants

  • Le gouvernement du Canada investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans le transport en commun, les infrastructures vertes et sociales, les infrastructures de transport à l’appui du commerce ainsi que dans les collectivités rurales et nordiques du Canada. De cette somme, plus de 10,1 milliards de dollars seront consacrés à des projets visant le commerce et le transport, ce qui inclut 5 milliards de dollars qui seront disponibles aux fins d’investissements par l’entremise de la Banque de l’infrastructure du Canada.
  • Le gouvernement du Québec prévoit investir, par l’intermédiaire du Plan québécois des infrastructures, plus de 100,4 milliards de dollars pour les 10 prochaines années, notamment en éducation, en santé et en transport, afin d’améliorer la qualité de vie des familles et créer des conditions favorables à l’innovation et à la croissance économique.
  • Le Plan Nord a pour but de mettre en valeur le potentiel minier, forestier, énergétique, social, culturel et touristique du territoire québécois situé au nord du 49e parallèle. Il crée des emplois et de la richesse tant pour les communautés nordiques que pour l’ensemble des Québécois, dans le respect des populations du Nord et de l’environnement. En harmonisant les aspects économiques, sociaux et environnementaux sur lesquels repose le Plan Nord, le gouvernement du Québec souhaite en faire une référence en matière de développement nordique responsable et durable et un projet rassembleur pour la société québécoise. La Société du Plan Nord est l’organisme responsable de sa mise en œuvre.
  • De 2018 à 2020, les investissements dans le réseau routier de la région de la Côte-Nord, incluant le projet d’amélioration de la route 389, permettront la création ou le maintien de plus de 3 000 emplois.

Liens connexes