Vous êtes ici

9 mai 2016
Bruit routier

Québec sensibilise les conducteurs de véhicules lourds à l’usage adéquat du frein moteur

Québec, le 9 mai 2016 Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports déploie à compter d’aujourd’hui une stratégie de communication pour sensibiliser les camionneurs au bruit routier et les inviter à utiliser adéquatement le frein moteur, souvent identifié comme le principal irritant en la matière.

Le bruit routier, un phénomène complexe, difficile à isoler

Les actions qui seront déployées progressivement dans les prochains mois répondent à une problématique difficile à cerner et, par le fait même, à encadrer par une loi. Les études consultées par le Ministère ont en effet démontré qu’il est très difficile de distinguer le bruit occasionné par le frein moteur des autres bruits générés par un véhicule lourd. L’absence d’outil de contrôle permettant d’attester que le bruit provient bien du frein moteur rend l’établissement de la preuve très complexe.

Par ailleurs, le frein moteur est un équipement de sécurité important : il est conçu pour ralentir un véhicule lourd sans l’usage du système de freinage. De plus, selon certaines études, le niveau sonore produit par l’utilisation du frein moteur est jugé acceptable lorsque le système d’échappement est en bon état et en conformité avec les règlements en vigueur. Un camionneur bien informé est donc en mesure d’agir sur le bruit émis par son véhicule.

Le frein moteur, un équipement de sécurité à utiliser dans le respect des citoyens

L’interdiction du frein moteur n’est pas une solution viable. Devant ce constat, le Ministère a décidé de prioriser des actions de sensibilisation s’adressant à l’industrie du camionnage, aux municipalités ainsi qu’aux citoyens. Dans les prochains jours, le Ministère installera des affiches de sensibilisation dans des secteurs problématiques de son réseau routier.

Par le biais des villes de Québec et de Montréal, de la Fédération québécoise des municipalités et de l’Union des municipalités du Québec, le Ministère mettra à la disposition de l’ensemble des municipalités, les outils développés dans le cadre de la stratégie de sensibilisation, dont l’affiche « Réduisez le brrrruit ». Ainsi, après avoir procédé au retrait des panneaux d’interdiction du frein moteur sur leur territoire, les municipalités qui voudront emboîter le pas au Ministère en installant graduellement l’affiche pourront le faire.

Exemple de panneau d’interdiction à retirer du réseau routier (il en existe différentes variantes, qui sont toutes à retirer) :

Panneau d'interdiction à retirer du réseau routier. 

Affiche de sensibilisation « Réduisez le brrrruit » :

Affiche de sensibilisation.

On trouvera également de l’information pertinente sur le site Web du Ministère, dont une vidéo exposant les mythes relatifs à l’utilisation du frein moteur. Cette vidéo a été réalisée par les Centres de formation en transport public et Camo-route, en collaboration avec le Ministère. De plus, celui-ci ira à la rencontre du monde municipal et de l’industrie du camionnage, en participant à différents salons et congrès.

Le transport de marchandises par camion, un secteur important et bien perçu

Rappelons que le transport des marchandises par camion au Québec représente presque la moitié du tonnage des marchandises transportées. D’ailleurs, la très grande majorité des Québécoises et des Québécois ont une opinion favorable des camionneurs et reconnaissent l’importance de leur rôle dans la société.

Quant aux camionneurs, ils sont généralement conscients des impacts négatifs causés par le bruit excessif sur l’image de l’industrie du camionnage au Québec.

Pour plus de renseignements, consultez la section Bruit routier et frein moteur.

Haut de page