Vous êtes ici

Terminologie des conditions routières hivernales

La conduite hivernale est influencée par les conditions de la chaussée et les conditions de visibilité. Cette terminologie donne aux utilisateurs la possibilité de prendre des décisions éclairées par rapport au niveau de difficulté d’un déplacement en hiver. Elle permet également au personnel des communications ministérielles et aux médias de fournir, à tous les usagers du réseau routier, une information commune précise sur les conditions routières hivernales.

Les conditions de la chaussée

  • Dégagée et sèche : Tous les pneus d’un véhicule roulent sur une surface dégagée et sèche sur une partie importante d’un tronçon donné.
  • Dégagée et mouillée : Tous les pneus d’un véhicule roulent sur une surface dégagée et mouillée sur une partie importante d’un tronçon donné.
  • Partiellement enneigée : Les pneus d’un côté du véhicule roulent sur une surface enneigée sur une partie importante d’un tronçon donné, alors que les pneus de l’autre côté du véhicule roulent sur une surface dégagée.
  • Partiellement couverte de neige durcie : Les pneus d’un côté du véhicule roulent sur une surface couverte de neige durcie sur une partie importante d’un tronçon donné, alors que les pneus de l’autre côté du véhicule roulent sur une surface dégagée.
  • Partiellement glacée : Les pneus d’un côté du véhicule roulent sur une surface glacée sur une partie importante d’un tronçon donné, alors que les pneus de l’autre côté du véhicule roulent sur une surface dégagée.
  • Enneigée : Tous les pneus d’un véhicule roulent sur une surface enneigée sur une partie importante du tronçon donné.
  • Couverte de neige durcie : Tous les pneus d’un véhicule roulent sur une surface couverte de neige durcie sur une partie importante d’un tronçon donné.
  • Glacée : Tous les pneus d’un véhicule roulent sur une surface glacée sur une partie importante d’un tronçon donné.
  • Lames de neige : Peu importe les conditions routières, des lames de neige peuvent s’accumuler dans les voies de circulation sur le tronçon consulté. Lorsque des lames de neige s’accumulent sur une partie ou sur toute la largeur d’une ou de plusieurs voies de circulation, les commentaires indiquent qu’il y a des lames de neige.

Les conditions de visibilité

​Des chutes de neige, de la brume s’élevant d’un cours d’eau, du brouillard ou de la poudrerie peuvent nuire à la visibilité. Ces facteurs de réduction de la visibilité influencent les conditions qui sont communiquées aux conducteurs. Ces conditions sont les suivantes :

  • Visibilité bonne : La visibilité est supérieure à 500 m sur l’ensemble du tronçon consulté.
  • Visibilité réduite : La visibilité varie de 250 à 500 m par endroits localisés ou sur une partie importante du tronçon consulté.
  • Visibilité nulle : La visibilité est inférieure à 250 m par endroits localisés ou sur une partie importante du tronçon consulté.

Documentation

Haut de page