Vous êtes ici

Projet pilote - Radar pédagogique

Photo représentant un radar pédagogique à affichage en couleur de la vitesse.Dans la foulée des nombreuses actions entreprises pour améliorer la sécurité routière, le Ministère a mis de l’avant au printemps 2015 un projet pilote de radars pédagogiques à affichage en couleur de la vitesse. Il s’agit d’un outil d’information qui affiche la vitesse de l’usager de la route accompagnée d’un court texte visant à l’encourager à ralentir lorsque la vitesse réglementaire est dépassée. L’affichage est instantané, individualisé et dynamique. Le caractère pédagogique se traduit par le rappel à l’usager de la route de la vitesse à laquelle il doit circuler sur la route ciblée.

Ce projet pilote permettra d’évaluer ces équipements et de vérifier dans quelle mesure les radars pédagogiques peuvent influencer à la baisse la vitesse des conducteurs. Le projet pilote a été mis en œuvre dans le but de se familiariser avec ces équipements et d’en connaître l’efficacité.

Il est important de préciser que les radars pédagogiques ne permettront pas la production de contraventions, comme les radars photo ou les appareils de surveillance aux feux de circulation. Ils n’ont donc pas pour but de sanctionner l’usager, mais bien de l’informer de la vitesse à laquelle il roule et s’il contrevient à la vitesse affichée sur la route. La couleur et le texte inscrit dépendent de la vitesse. Ainsi, l’affichage de la vitesse est :

  • en vert lorsque la vitesse est respectée;
  • en jaune lorsqu’elle est légèrement dépassée, indiquant au conducteur de ralentir;
  • en rouge lorsque la vitesse est modérément ou largement dépassée.

Les sites ciblés par le projet pilote visant à valider l’efficacité des radars pédagogiques sont des zones scolaires présentant une problématique d’accident ou des endroits où les municipalités ont demandé au Ministère de diminuer la vitesse maximale permise ou d’étendre la zone de 50 km/h. Le premier radar pédagogique a été installé le 20 mai 2015 dans la zone scolaire de l’école Providence, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

L’objectif du radar pédagogique est de faire respecter les limites de vitesse à des endroits où la circulation est critique ou difficile, comme en témoignent les emplacements choisis.​​

Haut de page