Vous êtes ici

Virage à droite au feu rouge

​​​​​​L'entrée en vigueur du virage à droite au feu rouge permet au Québec d'harmoniser ses règles sur la circulation routière avec celles des autres administrations routières nord-américaines. Elle constitue également une occasion unique pour les cond​ucteurs québécois de démontrer qu'ils savent faire preuve de civisme et de courtoisie à l'égard des autres usagers de la route.

Le virage à droite au feu rouge est autorisé sur l'ensemble du territoire québécois, SAUF sur l'île de Montréal et aux intersections où il y a un panneau d'interdiction.

Afin d'assurer la sécurité de tous les usagers de la route, le Ministère et les municipalités peuvent installer un panneau d'interdiction à certaines intersections. Leur décision d'interdire le virage à droite au feu rouge est motivée par un ou plusieurs des critères suivants :

  • une distance insuffisante de visibilité;
  • un aménagement géométrique restreint;
  • une intersection de forme inhabituelle;
  • la présence d'une phase protégée pour les piétons;
  • des manœuvres inhabituelles, comme deux voies de virage;
  • plus de 3 accidents sur une période de 12 mois consécutifs causés par des manœuvres de virage à droite à un feu rouge (critère de réévaluation);
  • un nombre significatif de piétons ou de cyclistes qui traversent à l'intersection;
  • la proximité d'un passage à niveau;
  • un conflit entre la manœuvre de virage à droite au feu rouge et les déplacements de personnes ayant une déficience visuelle.

La gestion de 85 % des intersections avec feux de signalisation relève des municipalités, et 15 % du Ministère.

La signalisation d'interdiction

Panneau de signalisation - Virage à droite interdit au feu rouge.

Ce panneau interdit d'effectuer un virage à droite au feu rouge.

Panonceau - Durée de l'interdiction.

Lorsque l'interdiction est de durée limitée, le panonceau est fixé sous le panneau d'interdiction. Il indique les plages horaires pendant lesquelles la manœuvre est interdite.

Obligations des conducteurs

Avec l'entrée en vigueur du virage à droite au feu rouge, vous devez redoubler de prudence, car vous avez des obligations à l'égard des piétons.

Avant de tourner à droite à un feu rouge

Arrêtez

  • L'arrêt complet est obligatoire. Immobilisez votre véhicule avant la ligne d'arrêt ou avant le passage pour piétons. Attention : n'obstruez pas le passage piétonnier.

Regardez… deux fois plutôt qu'une

  • Assurez-vous que le virage à droite au feu rouge n'est pas interdit.
    • Il est généralement permis aux intersections, SAUF sur l'île de Montréal et aux intersections où il y a un panneau d'interdiction.
  • Assurez-vous que le virage à droite au feu rouge est sécuritaire.
    • Cédez le passage aux piétons engagés ou aux véhicules routiers et aux cyclistes engagés ou sur le point de s'engager dans l'intersection. Le piéton a toujours priorité si un feu pour piétons l'autorise à traverser. S'il n'y a pas de feu pour piétons, il a la priorité au feu vert.
    • Regardez dans votre rétroviseur droit et vérifiez aussi votre angle mort droit pour vous assurer qu'il n'y a pas de piétons ou de cyclistes.
    • Redoublez de prudence à l'égard des enfants, des personnes âgées, des personnes ayant une déficience visuelle, des personnes à mobilité réduite ou de toute personne qui traverse plus lentement.

Décidez

  • Le virage à droite au feu rouge n'est pas obligatoire, c'est un privilège. Si vous décidez de tourner, n'avancez que si la voie est libre.

Civisme et courtoisie

Respectez la décision du conducteur qui ne tourne pas à droite à un feu rouge. Ne klaxonnez pas pour l'obliger à avancer. La courtoisie envers les autres usagers de la route est toujours de mise!

Le virage à droite est un privilège

Avec les personnes âgées, faites preuve de patience

Les personnes âgées, parce qu'elles se déplacent généralement moins rapidement que les autres piétons, peuvent prendre plus de temps pour traverser une intersection. Elles peuvent parfois avoir des problèmes de vision qui entraînent des difficultés à évaluer les distances, la vitesse des véhicules et le temps qu'il leur faudra pour traverser. Des problèmes d'audition peuvent fausser leur perception des bruits de la circulation et, ainsi, les empêcher de déceler un danger. Traverser une intersection ne devrait pas être un cauchemar. Mettez-vous à leur place!

Avec les enfants, redoublez de prudence

Les enfants, à cause de leur petite taille, sont moins visibles. Ils sont aussi moins attentifs à la circulation : ils peuvent traverser en courant ou entre des voitures. Ils sont plus vulnérables parce que leur champ de vision est restreint. Enfin, leur capacité à anticiper les événements et à prendre une décision est moins développée que chez un adulte. Protégez-les, c'est votre devoir!

Avec les adolescents, soyez tolérants

Les ados ont aussi de la difficulté à anticiper les mouvements de la circulation. L'utilisation de planches à roulettes, permise sur les trottoirs, les rend parfois imprudents. Ils ne respectent pas toujours les passages pour piétons. Ne les perdez pas de vue, ils sont souvent téméraires et imprévisibles.

Avec les personnes ayant une déficience visuelle, soyez courtois

Traverser une intersection à l'aide d'une canne blanche ou d'un chien guide demande beaucoup d'attention et de concentration. C'est aussi plus complexe. Aux intersections, les personnes ayant une déficience visuelle se fient aux bruits de la circulation pour savoir si le feu est rouge ou vert. Lorsque les véhicules arrêtés à leur côté démarrent, elles reconnaissent que le feu est vert et, au même moment, elles commencent à traverser.

Avec le virage à droite au feu rouge, elles devront être encore plus attentives pour déterminer quand le feu passera au vert. Si vous avancez et tournez, elles pourront croire, à tort, que le feu est vert et s'engager sur la chaussée. Si une personne ayant une déficience visuelle attend à une intersection, pensez d'abord à sa sécurité :

  • choisissez de ne pas tourner à droite au feu rouge;
  • respectez votre ligne d'arrêt afin de ne pas bloquer le passage pour piétons, car en tentant de contourner votre voiture, elle risque de se retrouver dans la voie où circulent les autres véhicules;
  • ne klaxonnez pas pour l'aider : elle ne peut interpréter l'information que vous voulez lui transmettre de cette façon.

Avec les personnes présentant une déficience auditive, soyez patients et tolérants

Les personnes présentant une déficience auditive ne peuvent se fier aux bruits de la circulation. C'est peut-être le cas d'un piéton qui hésite à s'engager dans l'intersection. N'ajoutez pas à leurs difficultés.

Avec les cyclistes, soyez attentifs

Les cyclistes se déplacent plus rapidement que les piétons. Ils sont aussi moins visibles parce qu'ils roulent à proximité des voitures et qu'ils peuvent surgir de toutes parts. Aiguisez votre capacité d'anticipation et restez vigilants!

Avec les personnes handicapées et les personnes qui font usage d'une aide à la mobilité motorisée (AMM), faites preuve de civisme

L'utilisation d'une canne, de béquilles, d'un fauteuil r​oulant ou d'une AMM ralentit leur déplacement. De plus, les chaînes de trottoir peuvent représenter un obstacle supplémentaire. Les personnes en fauteuil roulant, parce qu'elles sont assises, sont plus difficiles à voir que les autres piétons. Certaines personnes peuvent avoir de la difficulté à bien évaluer les mouvements et la vitesse de la circulation.

Obligations des cyclistes

Comme les conducteurs, les cyclistes ont le privilège de tourner à droite au feu rouge, SAUF sur l'île de Montréal et aux intersections où il y a un panneau d'interdiction. Mais, attention, vous devez suivre les mêmes règles.

Arrêtez

  • L'arrêt complet est obligatoire. Immobilisez votre vélo avant la ligne d'arrêt ou avant le passage pour piétons.
  • Évitez de vous arrêter le long d'un camion ou d'un autobus, car vous êtes alors en dehors du champ de vision du conducteur.

Regardez

  • Assurez-vous que le virage à droite au feu rouge n'est pas interdit et qu'il est sécuritaire.
  • Cédez le passage aux piétons engagés ou aux véhicules routiers et aux autres cyclistes engagés, ou sur le point de s'engager, dans toutes les branches de l'intersection. Le piéton a toujours priorité si un feu pour piétons l'autorise à traverser. S'il n'y a pas de feu pour piétons, il a la priorité au feu vert.
  • Redoublez de prudence à l'égard des enfants, des personnes âgées, des personnes à mobilité réduite ou de toutes personnes qui traversent plus lentement. Accordez une attention particulière aux personnes ayant une déficience visuelle accompagnées d'un chien guide ou circulant à l'aide d'une canne blanche.

Décidez

  • Le virage à droite au feu rouge n'est pas obligatoire, c'est un privilège. Si vous décidez de tourner, n'avancez que si la voie est libre.

Le Code de la sécurité routière

Il oblige les cyclistes à :

  • signaler leurs intentions sur une distance suffisante pour être bien vu par les conducteurs;
  • circuler à l'extrême droite de la chaussée, c'est-à-dire dans le même sens que la circulation, SAUF si cet espace est obstrué, s'ils empruntent une voie cyclable ou s'ils s'apprêtent à tourner à gauche;
  • se conformer aux feux de circulation et aux panneaux de signalisation;
  • emprunter les voies cyclables lorsque la chaussée en comporte.

Il interdit également aux cyclistes de circuler :

  • sur un trottoir;
  • entre deux rangées de véhicules circulant dans le même sens.

Obligations des piétons

Les piétons ont la priorité, mais aussi des obligations.

Avant de traverser à une intersection

Signaux lumineux - Feux pour piétons.
  • Arrêtez-vous sur le trottoir ou, s'il n'y en a pas, sur l'accotement.
  • S'il y a un feu pour piétons, vous avez la priorité lorsqu'une silhouette fixe apparaît; s'il n'y a pas de feu pour piétons, vous avez la priorité au feu vert.
  • Lorsque le feu pour piétons clignote, regardez le nombre de secondes restantes au décompte numérique. Si vous pensez ne pas être en mesure d'atteindre le trottoir du côté opposé ou la zone de sécurité avant que la main orange devienne fixe, évitez de traverser.
  • Ne traversez pas lorsque la main fixe apparaît.
  • Regardez à gauche, devant, à droite, puis par-dessus votre épaule gauche pour vous assurer qu'aucun véhicule ne s'apprête à s'engager dans l'intersection.

Pour votre sécurité

  • Surveillez la circulation, même aux feux de circulation, pour vous assurer que les conducteurs arrêtent à temps et qu'ils respectent votre priorité de passage.
  • Ne traversez jamais entre deux véhicules stationnés.
  • Établissez un contact visuel avec les conducteurs avant de traverser.
  • Par temps sombre, portez des vêtements ou des accessoires de couleur claire ou munis de bandes réfléchissantes.

Le Code de la sécurité routière

oblige les piétons à :

  • respecter les feux pour piétons ou, s'il n'y en a pas, à respecter les feux de circulation;
  • circuler sur le trottoir ou, s'il n'y en a pas, à marcher au bord de la chaussée, face à la circulation;
  • traverser à une intersection lorsqu'il y en a une à proximité;

interdit aux piétons de :

  • traverser une intersection en diagonale,​ à moins qu'un agent de la paix, un brigadier scolaire ou la signalisation l'autorise.

Amendes et points d'inaptitude

​Infraction au conducteu​​​r qui…Amende
frais1
Points d'inaptitude
a omis de faire un arrêt complet au feu rouge138 $3
n’a pas immobilisé son véhicule avant la ligne d’arrêt ou avant le passage pour piétons138 $3
a fait un virage à droite au feu rouge alors que la signalisation l’interdisait138 $3
n’a pas cédé le passage aux piétons engagés ou aux cyclistes et aux véhicules routiers engagés ou sur le point de s’engager dans l’intersection138 $3
a utilisé son klaxon sans nécessité138 $-
​Infraction au cycliste qui…
a omis de faire un arrêt complet au feu rouge27 $3
n’a pas immobilisé sa bicyclette avant la ligne d’arrêt ou avant le passage pour piétons27 $3
a fait un virage à droite au feu rouge alors que la signalisation l’interdisait27 $3
n’a pas cédé le passage aux piétons engagés ou aux cyclistes et aux véhicules routiers engagés ou sur le point de s’engager dans l’intersection27 $3
a circulé sur le trottoir ou n’a pas emprunté la voie cyclable sur un chemin public27 $-
​Infraction au piéton qui…
ne s’est pas conformé à un feu pour piétons à une intersection27 $-
ne s’est pas conformé à un feu de circulation (lorsqu’il n’y a pas de feu pour piétons)27 $-
a traversé une intersection en diagonale sans l’autorisation d’un agent de la paix ou d’un brigadier scolaire, ou en l’absence d’une signalisation le permettant27 $-
n’a pas utilisé le trottoir qui borde la chaussée27 $-
a traversé ailleurs qu’à l’intersection située à proximité27 $-

1 Les montants indiqués sont sujets à changement.

 

Dispositions du code de la sécurité routière

Article 359. Feu rouge

À moins d'une signalisation contraire, face à un feu rouge, le conducteur d'un véhicule routier ou d'une bicyclette doit immobiliser son véhicule avant le passage pour piétons ou la ligne d'arrêt ou, s'il n'y en a pas, avant la ligne latérale de la chaussée qu'il s'apprête à croiser. Il ne peut poursuivre sa route que lorsqu'un signal lui permettant d'avancer apparaît.

Article 359.1. Virage à droite face à un feu rouge

Malgré l'article 359 et à moins d'une signalisation contraire, le conducteur d'un véhicule routier ou d'une bicyclette, peut, face à un feu rouge, effectuer un virage à droite :

  • après avoir immobilisé son véhicule avant le passage pour piétons ou la ligne d'arrêt ou, s'il n'y en a pas, avant la ligne latérale de la chaussée sur laquelle il veut s'engager;
  • après avoir cédé le passage aux piétons engagés dans l’intersection de même qu’aux automobilistes et cyclistes engagés ou si près de s’engager dans l’intersection qu’il s’avérerait dangereux d’effectuer ce virage.

Le ministre des Transports peut, par arrêté publié dans la Gazette officielle du Québec, désigner le territoire d’une municipalité ou toute partie de son territoire où le virage à droite à un feu rouge est interdit.

2000, c. 31, a. 3; 2000, c. 64, a. 12; 2002, c. 62,a. 4.

Documentation

​​
Haut de page