Vous êtes ici

Route 112 – Voie réservée au covoiturage, aux véhicules électriques, aux autobus et aux taxis à Longueuil et Saint-Lambert

Assurant l’accès au pont Victoria pour les usagers de la Rive-Sud, la route 112, à Longueuil et Saint-Lambert, constitue un axe important où plus de 15 000 véhicules circulent quotidiennement. Cet axe présente un fort potentiel de covoiturage puisque déjà, sans aucune mesure incitative, 15 % des véhicules qui l’empruntent sont occupés par deux personnes ou plus. Le Ministère a donc mis sur pied un projet de voie réservée au covoiturage (deux occupants ou plus), aux véhicules électriques (un occupant ou plus), aux autobus et aux taxis, entre la rue Saint-Georges et le pont Victoria.

Ce projet est le premier du genre sur le territoire de la Montérégie.

Objectifs

  • Offrir une solution de mobilité durable aux citoyens de la Rive-Sud.
  • Faciliter l’accès au pont Victoria et à la route 132 en provenance de la Rive-Sud.
  • Encourager l’utilisation d’un mode de transport autre que le voiturage en solo.

Description du projet

Panneau annonçant une voie réservée au bus, taxi, véhicule deux personnes ou plus et véhicule électrique. Le projet vise la voie de droite de la route 112 en direction ouest, entre la rue Saint-Georges et l’entrée du pont Victoria, du lundi au vendredi entre 6 h et 9 h. Cette voie sera réservée aux véhicules dans lesquels il y a deux personnes et plus, aux véhicules électriques (un occupant ou plus), aux autobus ainsi qu’aux taxis. Il sera interdit, pendant cette période, d’immobiliser son véhicule dans cette voie.

Consultations

Le Ministère et la Ville de Longueuil ont travaillé en collaboration dans ce projet. Les Villes de Montréal et Saint-Lambert, ainsi que l’Agence métropolitaine de transport (AMT) et le Réseau de transport de Longueuil (RTL) ont également été informés de cette démarche.

Le projet a aussi été présenté aux commerçants et aux résidents du secteur. Ce fut une occasion pour le Ministère d’accueillir leurs préoccupations et d’apporter des ajustements au projet.

Évaluation

Des comptages et des tests de temps de parcours ont été faits avant et seront faits après la mise en service de cette voie réservée. Ces mesures permettront d’évaluer l’efficacité de ce nouvel aménagement.

Les résultats de cette évaluation seront connus en 2017.

Covoiturage

Le Ministère encourage le covoiturage au Québec. Celui-ci peut avoir des retombées intéressantes sur la réduction de la congestion et des émissions polluantes. Le covoiturage peut prendre différentes formes.

Il existe quelques sites Web et applications afin de simplifier la recherche de covoitureurs. Le Ministère ne fait que promouvoir l’accès aux sites Web suivants et décline toute responsabilité quant à leur contenu.

Agence métropolitaine de transport

L’Agence métropolitaine de transport (AMT) offre gratuitement un logiciel de covoiturage qui permet de trouver rapidement un ou plusieurs covoitureurs. Le système permet un jumelage entre personnes inscrites en fonction des lieux de départ et de destination, des heures de trajet ainsi que des préférences de chacun.

Covoiturage.ca

Covoiturage.ca est une plateforme gratuite qui s'adresse à toute personne qui est à la recherche de personnes intéressées à pratiquer le covoiturage. Simple et efficace, elle est fonctionnelle partout au Québec, au Canada ainsi qu'aux États-Unis. Cet outil peut être utilisé autant pour les déplacements quotidiens que les trajets uniques et de longue distance.

Netlift

En collaboration avec le Réseau de transport de Longueuil (RTL), l’entreprise québécoise Netlift offre une application de covoiturage qui utilise le réseau de transport collectif pour proposer des solutions intermodales. Cette application, accessible sur le Web et à partir d’un téléphone mobile intelligent, permet de mettre en contact des conducteurs et des voyageurs disposés à faire la connexion de trajets en automobile au réseau d’autobus du RTL.

Électrification des transports : profitez des voies réservées

Le Ministère permet l’accès des véhicules électriques à certaines voies réservées où le covoiturage est permis, et ce, même si le conducteur est seul dans son véhicule. Pour être admissibles, les véhicules électriques doivent être munis d’une plaque d’immatriculation verte fournie par la Société de l’assurance automobile du Québec. Pour tous les détails concernant l’utilisation des voies réservées par les véhicules électriques, consultez le site Web transportselectriques.gouv.qc.ca.

Haut de page