Vous êtes ici

Comprendre la signalisation

Différents supports

La signalisation est composée de différents supports :

  • panneaux;
  • marques sur la chaussée;
  • signaux lumineux.

Dans un souci de clarté, elle utilise peu de mots et beaucoup de symboles. Pour une bonne part, les panneaux ont ainsi un sens bien évident au premier coup d’œil.

Catégories de dispositifs de signalisation

On distingue six grandes catégories de dispositifs de signalisation. En discernant la catégorie à laquelle un dispositif appartient, sa signification devient déjà plus évidente.

  • La signalisation d’indication donne à l’usager des indications sur une destination, une distance, une direction, un nom de rue, un point d’intérêt ou des services. Le fond de ces panneaux est vert, brun ou bleu.
  • La signalisation de danger prévient l’usager des particularités de la route. Elle lui annonce qu’il devra, le cas échéant, ralentir, immobiliser son véhicule ou changer de voie. Le fond de ces panneaux est habituellement jaune.
  • La signalisation de prescription annonce une obligation ou une interdiction pour les usagers de la route et rappelle certaines dispositions légales. Le fond de ces panneaux est blanc, noir ou rouge.
  • La signalisation de travaux informe sur la présence de travaux de construction ou d’entretien effectués sur un chemin public ou à ses abords. Elle donne également des indications pour circuler en toute sécurité. Ce type de signalisation comprend les objectifs des trois autres catégories de panneaux. Le fond des panneaux de cette catégorie est orange.
  • Les marques sur la chaussée servent à indiquer les usages des voies de circulation et également les mouvements à exécuter. Elles complètent les indications des panneaux de signalisation. Les marques sur la chaussée peuvent être de différentes formes et couleurs. Selon les situations, elles peuvent être jaunes ou blanches, simples ou doubles, continues ou discontinues.
  • Les signaux lumineux régularisent les mouvements des usagers de la route.

Pour de l’information supplémentaire, vous pouvez consulter la section consacrée à chacune de ces catégories dans le menu de gauche.

Forme et couleur

La symbolique de la signalisation est largement uniformisée, selon des normes propres à l’Amérique du Nord qui tiennent toutefois compte de conventions internationales. La forme et la couleur des symboles ont une signification propre.

  • Le cercle vert signifie l’obligation.
  • Le cercle rouge annonce une interdiction.
  • Le cercle jaune est associé au danger.

Objet de la signalisation

Pour indiquer l’objet de la signalisation, on utilise autant que possible des silhouettes schématiques aisément reconnaissables : automobile, bicyclette, piéton, voie ferrée, etc.

En d’autres cas, heureusement très rares, le symbole est abstrait : on ne peut le comprendre que si l’on en a appris le sens. Par exemple, il faut savoir qu’un carré noir incliné à 45° représente un transporteur de matières dangereuses.

En somme, tout est fait pour faciliter la reconnaissance et la compréhension instantanée de la signalisation, mais l’usager de la route ne peut échapper entièrement à la nécessité d’étudier le système.

Haut de page