Feux de gestion d'accès

Les nouvelles technologies sont appliquées aux réseaux de transport pour améliorer, entre autres :

  • la sécurité des citoyens;
  • l’équilibre des mouvements de la circulation;
  • l’information destinée aux usagers de la route.

La gamme des technologies utilisées est large : les feux de circulation, les panneaux à messages variables, les systèmes de paiement électronique, la vérification automatique des formalités douanières, les accès aux guérites, le guidage de parcours ou de navigation.

Ces technologies contribuent, de façon très significative, au développement économique des grands centres et des régions du Québec.

Les feux de gestion d’accès, une nouvelle technologie au Québec

Photographie de l'intérieur du poste de contrôle de gestion de circulationEn 2002, alors que des travaux majeurs étaient prévus dans l’axe routier du pont Pierre-Laporte, dans l’agglomération de la capitale nationale, le Ministère a installé des feux de gestion d’accès à l’entrée de quatre bretelles des autoroutes (aut. Jean-Lesage et aut. Henri-IV) menant au pont.

Ces feux étaient contrôlés à partir du Centre régional de gestion de la circulation du Ministère, à Lévis, dont la mission est d’améliorer la sécurité des usagers de la route et la fluidité de la circulation, en assurant une intervention rapide grâce à la surveillance du réseau autoroutier au moyen de caméras.

Réduction du temps d’attente

Le rôle des feux de gestion d’accès est de réduire le temps d’attente, en période de congestion, de la majorité des usagers à l’entrée du pont Pierre-Laporte. Comment?

Lorsque le feu de signalisation est activé au rouge, moins de véhicules peuvent accéder au pont Pierre-Laporte, ce qui améliore la fluidité de la circulation sur cet axe routier. Par ailleurs, ce système de feux a pour effet d’inciter bon nombre d’usagers à emprunter un autre trajet, soit l’axe du pont de Québec.

Précisons que, en 2002, en grande partie grâce à ces feux, le débit de circulation journalier du pont de Québec a augmenté d’environ 35 %. Il est ainsi passé à plus de 40 000 véhicules par jour, un débit inégalé depuis la construction du pont Pierre-Laporte en 1970.​

Une technologie de choix

Durant la période de travaux de 2002, c’est le feu de gestion installé sur le boulevard Champlain, à Québec, qui s’est révélé le plus efficace. Les usagers circulant sur l’autoroute Henri-IV sud ont ainsi vu quotidiennement leur temps d’attente diminuer d’environ 65 % à l’entrée nord du pont Pierre-Laporte.

Quant à l’ensemble des usagers qui empruntent le pont Pierre-Laporte, leur temps d’attente avait diminué d’environ 45 % par rapport à une même période durant laquelle le feu de gestion demeurait inactif sur le boulevard Champlain.

Quelques données de circulation

À l’entrée du pont Pierre-Laporte, en période de pointe du soir :

Champlain = 1 000 véhicules / heure
Henri-IV sud = 5 000 véhicules / heure

Lorsque le feu de gestion d'accès sur le boulevard Champlain est activé 
(55 sec. au feu rouge et 12 sec. au feu vert), les résultats sont les suivants :

Temps d'attente des usagers (en moyenne) *
​En proven​​ance de ...Avec feu ​​de gestion d'accèsSans feu de gestion d'accès
Boulevard Champlain12 minutes3 minutes
Autoroute Henri-IV sud4 minutes11 minutes

Source : Centre de gestion de la circulation du Ministère, données 2002.
* Le temps d’attente est calculé de la fin de la file d’attente (en provenance du boulevard Champlain ou de l’autoroute Henri-IV) jusqu’au pilier nord du pont Pierre-Laporte.

Une mesure permanente

Les effets positifs de cette technologie amènent donc le Ministère à aller de l’avant en l’utilisant de façon permanente. Mentionnons en outre que, pour bon nombre d’usagers, le pont de Québec est une option avantageuse dans le choix de leurs déplacements interrives. En effet, le pont de Québec est rarement utilisé à pleine capacité. La circulation y est très fluide, même aux heures de pointe.

Par conséquent, le Ministère active, en période de pointe, le feu de gestion d’accès sur le boulevard Champlain à Québec. Quant aux feux de gestion d’accès situés sur le territoire de Lévis, ils seront activés à l’occasion d’événements particuliers sur l’autoroute Jean-Lesage (A-20) à l’entrée du pont Pierre-Laporte (travaux, accidents, interventions d’urgence, mauvaises conditions routières, etc.).

Autres avantages

En plus de réduire le temps d’attente en période de pointe, le Ministère vise, par l’utilisation de ce type de feux, à :

  • diminuer le nombre d’accidents causés par la congestion (les arrêts fréquents des véhicules en raison du trafic augmentent les probabilités que des collisions se produisent);
  • accroître la rapidité d’intervention en situation d’urgence;
  • contribuer à la baisse de la consommation de carburant;
  • réduire les investissements en construction routière.

Respect de la signalisation

Panneau de signalisation de danger portant l'écusson de l'autoroute 20 - Entrée contrôlée par feux Panneau de signalisation de prescription - Entrez seulement sur flèche verteComme tout autre feu de signalisation, les feux de gestion d’accès doivent être respectés selon le Code de la sécurité routière.

En se conformant aux informations données par ces feux, les usagers de la route contribueront à améliorer la fluidité de la circulation et à optimiser l’utilisation du réseau routier existant.

Photographie d'un feu de gestion d'accès sur la route 175   Photographie d'un panneau à messages variables

Nouveau au Québec, mais reconnu ailleurs

Ce système de feux est nouveau au Québec. Cependant, il a fait ses preuves dans plusieurs grandes villes américaines, comme Washington et Minneapolis, ainsi que dans d’autres provinces canadiennes, dont l’Ontario.

Haut de page