Pont Pierre-Laporte entre Québec et Lévis

​​​​​​​​​​​​​​​​Le pont Pierre-Laporte est un pont suspendu situé sur l’autoroute 73, au-dessus du fleuve Saint-Laurent, entre les rives des villes de Québec et de Lévis.

Comme tous les ponts suspendus, il présente certaines particularités, en raison de sa conception distincte, notamment la nécessité que sa structure soit relativement légère et flexible. Comptant six voies de circulation (trois par direction) et d’une longueur de 1 040 mètres, le pont assure le passage d’environ 125 000 véhicules par jour, dont 9 % de véhicules lourds.

Bien que le pont demeure sécuritaire, il nécessite des interventions d’entretien et de réparation en continu, puisqu’il importe d’assurer la longévité de cette structure stratégique de la grande région de Québec.

Le Ministère pose donc les gestes nécessaires pour maintenir sa bonne condition. Depuis 2017, plusieurs projets de réfection ont été entamés, soit :

  • l’entretien et l’inspection des câbles porteurs;
  • le remplacement de certains câbles verticaux appelés « suspentes »;
  • la réparation des voies routières;
  • la sécurisation des accès et des garde-corps;
  • L​es travaux de réparation et de peinture des éléments d’acier sous le tablier

​Avancement

L’entretien et l’inspection des câbles porteurs

Depuis 2018, le Ministère réalise des travaux visant l'inspection des câbles porteurs de la structure. Il évalue l'état du câble à des endroits précis, recommandés par les guides nord-américains et les spécialistes du Ministère. Des échantillons de fils d’acier haute résistance composant le câble sont prélevés afin d’être analysés en laboratoire.

Une deuxième phase de travaux a débuté en mars 2020 afin de procéder à l'ouverture du câble porteur à huit endroits spécifiques, permettant ainsi une inspection complète de cet élément structural.

Le remplacement de certains câbles verticaux appelés « suspentes »

Depuis 2015, le Ministère a réalisé des travaux sur les suspentes afin de mieux apprécier leur état. Le remplacement de ces suspentes fait partie du programme d'entretien et de suivi du Ministère.

  • Après le démantèlement des suspentes, des essais de traction sont réalisés en laboratoire afin de documenter leur état réel et permettre la mise à jour du plan d'entretien des câbles du pont.
  • La technique de remplacement consiste à installer des suspentes temporaires de part et d'autre de la suspente permanente à remplacer, afin de soutenir le tablier, le temps d'effectuer les travaux.

La réparation des voies routières

Les voies routières sont composées de plusieurs éléments dont il faut assurer la pérennité. Ainsi, depuis 2017, des travaux de réparation et de métallisation sont effectués sur les éléments d’acier sous le tablier. Ainsi, un nouveau revêtement est appliqué sur les pièces qui composent cette partie du pont et certaines d’entre elles sont également remplacées, dont quelques passerelles d’entretien. La dernière phase de ces travaux est prévue à la fin de l’été 2024.

Le béton composant le caillebotis est également réparé occasionnellement lors des opérations de remplacement de membrane et d’enrobé.

Par ailleurs, des travaux d’asphaltage ont été réalisés ces dernières années pour assurer un meilleur confort de roulement sur les voies routières du pont et de maintenir une bonne protection à la dalle du pont.

La sécurisation des accès et des garde-corps

Les glissières et garde-corps du tablier sont fréquemment entretenus. Les dispositifs anti-accès aux câbles et la charpente ont été remplacés en 2020. Ces éléments sont essentiels afin de prévenir les intrusions sur ce pont.

Les travaux de réparation et de peinture des éléments d’acier sous le tablier

Les travaux ont débuté en 2017 et sont en cours sur la travée centrale. Il s’agit d’abord de remplacer les éléments d’acier endommagés par des éléments peints en usine. Ensuite, des enceintes de confinement sont construites sous le tablier. La structure existante est alors nettoyée à l’eau sous pression et par jet de sable afin de retirer les différents résidus, la rouille et les chlorures, laissés par les produits déglaçant. Par la suite, la surface est métallisée (application de zinc en fusion) et peinte de deux couches de produits à haute performance homologués par le Ministère. Les travaux doivent se terminer en 2024.

Gestion de la circulation

Les travaux d’entretien ou de réparation du pont peuvent être exécutés sept jours sur sept, en fonction des besoins. Cependant, les interventions de nuits sont privilégiées lorsque possible afin d’éviter des impacts importants sur la circulation. Minimalement, une voie dans chaque direction est toujours maintenue.

Le Ministère diffuse régulièrement de l’information par voie de communiqué pour annoncer les entraves routières nécessaires à la réalisation des travaux d’entretien ou de réparation sur le pont Pierre-Laporte. Afin de planifier adéquatement vos déplacements, consultez le site Québec 511​.

Photos, simulations et vidéos