Route 389 - Programme d’amélioration de la route

​​​​​​La route 389 relie la ville de Baie-Comeau et la frontière de la province de Terre-Neuve-et-Labrador sur une distance de 570 kilomètres. Construite par étapes, et par divers intervenants, elle présente un profil très accidenté et sinueux nécessitant plusieurs correctifs.

Le Programme d’amélioration de la route 389 permettra :

  • d’améliorer l’accès aux ressources et au territoire du Nord québécois;
  • d’augmenter la sécurité et le confort des usagers en améliorant considérablement la géométrie de la route;
  • d’améliorer la circulation, notamment par l’ajout de zones de dépassement;
  • de réduire le temps de parcours des usagers.

Échéancier

Le Programme d’amélioration de la route se divise en cinq projets distincts qui seront réalisés de façon parallèle.

  • Projet A – de Fire Lake à Fermont : en planification.
  • Projet B – de Baie-Comeau à Manic-2 : travaux en cours depuis le printemps 2020. Fin prévue à la fin de 2022.
  • Projet C – secteur sinueux au nord de Manic-5 : travaux en cours depuis le printemps 2019. Fin prévue en 2021.
  • Projet D – de Manic-2 au nord de Manic-3 : d’autres interventions sont à réaliser et elles pourront débuter à la suite de l’obtention des diverses autorisations.
  • Projet E – du nord de Manic-3 à Manic-5 : d’autres interventions sont à réaliser et elles pourront débuter à la suite de l’obtention des diverses autorisations.

Avancement et travaux

La route 389 est bien différente d’un endroit à l’autre. Sa géométrie, le relief du terrain et la nature des sols font en sorte que les interventions ne sont pas toutes semblables entre Baie-Comeau et Fermont. Ainsi, certains projets sont plus complexes ou nécessitent parfois davantage d’étapes ou de temps de réalisation.

Projet A – de Fire Lake à Fermont (kilomètres 478 à 566)

Nouveau tracé entre les kilomètres 478 et 496 ainsi qu’entre les kilomètres 507 et 556. Il y aura également une amélioration de la route entre les kilomètres 496 et 507.

  • Principales améliorations
    • Réduction du parcours de près de 19 kilomètres;
    • Élimination de 11 croisements avec la voie ferrée et création d’un nouveau passage à niveau;
    • Augmentation importante des possibilités de dépassement;
    • jout de voies de refuge pour les véhicules hors normes.
  • Travaux en cours
    • En 2021, les travaux de déboisement ont débuté à la mi-mars et devraient se poursuivre jusqu'à la mi-avril pour reprendre à la mi-août après une interruption durant la période de nidification des oiseaux migrateurs. 
    • ​​​La préparation des plan​s et devis ainsi que des demandes d'autorisation sont ​en cours, ce qui permettra d'amorcer la prochaine étape ​​: la construction.

Projet B – de Baie-Comeau à Manic-2 (kilomètres 0 à 22)

Nouveau tracé entre les kilomètres 0 et 4 et amélioration de la route entre les kilomètres 4 et 22.

  • Principales améliorations
    • Réduction du parcours de près de 2,2 kilomètres;
    • Ajout de zones de dépassement;
    • Desserte optimale du secteur industriel de la ville de Baie-Comeau;
    • Atteinte des objectifs de développement de la Ville de Baie-Comeau et de la MRC de Manicouagan.
  • Travaux terminés
    • Des travaux ont été réalisés en novembre 2017 par la Ville de Baie-Comeau sur une portion de 1,1 kilomètre dans le cadre du prolongement de l’avenue du Labrador.
    • En 2020, les travaux ont principalement consisté à réaliser des forages, du dynamitage et de la récupération de roc et à construire des remblais entre les kilomètres 0 et 4 ainsi que 12 et 19. L’excavation de tourbières et la pose de ponceaux et de drains verticaux ont également été réalisées entre les kilomètres 2 et 4. Enfin, des ponceaux ont été construits à divers endroits. La structure de la route a aussi été mise en place, puis l’asphaltage a été effectué entre les kilomètres 16 et 18.
  • Travaux en cours
    • P­uisqu’il s’agit d’une très grande zone de travaux, la machinerie ne sera pas présente sur l’ensemble des 22 kilomètres : elle sera plutôt répartie dans divers secteurs.
    • ­Plusieurs travaux auront lieu en dehors de l’emprise de la route.

Projet C – secteur sinueux au nord de Manic-5 (kilomètres 240 à 254) : nouveau tracé.

  • Principales améliorations
    • Tracé plus rectiligne;
    • ­Ajout de voies de refuge pour les véhicules hors normes.
  • Travaux terminés
    • ­En octobre 2020, une portion de six kilomètres comprise entre les kilomètres 247 et 254 a été ouverte aux usagers de la route.
  • Travaux en cours
    • En 2021, le Ministère complètera le terrassement entre les kilomètres 240 et 248. De plus, l’ancienne route sera renaturalisée.

Projet D – de Manic-2 au nord de Manic-3 (kilomètres 23 à 110) : correction de courbes.

Les interventions permettront de corriger des segments de longueurs différentes, répartis sur plusieurs kilomètres. Ces interventions seront indépendantes les unes des autres.

  • Principales améliorations
    • ­Correction de courbes prononcées;
    • Élimination de pentes abruptes par l’utilisation de pentes maximales de 7 %.
  • Travaux terminés
    • ­Au kilomètre 70 (2015);
    • ­Au kilomètre 93 (2015-2016);
    • ­Entre les kilomètres 41 et 43 (2018-2019).
  • Travaux à venir
    • ­D’autres interventions sont à réaliser et elles pourront débuter à la suite de l’obtention des diverses autorisations.

Projet E – du nord de Manic-3 à Manic-5 (kilomètres 111 à 212) : correction de courbes.

Les interventions permettront de corriger des segments de longueurs différentes, répartis sur plusieurs kilomètres. Ces interventions seront indépendantes les unes des autres.

  • Principales améliorations
    • ­Correction de courbes prononcées;
    • ­Élimination de pentes abruptes par l’utilisation de pentes maximales de 7 %.
  • Travaux terminés
    • ­Au kilomètre 202 (2016);
    • ­Au kilomètre 204 (2016).
  • Travaux à venir
    • ­D’autres interventions sont à réaliser et elles pourront débuter à la suite de l’obtention des diverses autorisations.

Coût et financement

Les gouvernements du Québec et du Canada investiront plus de 477,5 millions de dollars dans le Programme d’amélioration de la route 389, qui favorisera la mise en valeur du potentiel économique considérable du Nord québécois en donnant accès à de nombreuses ressources naturelles et récréotouristiques.

Le gouvernement du Québec investira 294,5 millions de dollars (189,7 millions provenant de la Société du Plan Nord et 104,8 millions du ministère des Transports). Le gouvernement fédéral, par le biais du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures provinciales-territoriales – Projets nationaux et régionaux, investira pour sa part 183 millions de dollars dans la réalisation de ce programme.

Consultations

Les projets B, D et E ont été assujetti à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement prévue à la Loi sur la qualité de l’environnement. Le rapport et la documentation déposés dans le cadre de l’audience publique se trouvent sur le site du Bureau d’audience publique sur l’environnement.

Documentation

Cartes

Communiqués

Infolettres

Photos