Route 389 - Programme d’amélioration de la route

​​​​La route 389 relie la ville de Baie-Comeau et la frontière de la province de Terre-Neuve-et-Labrador sur une distance de 570 kilomètres. Construite par étapes, et par divers intervenants, elle présente un profil très accidenté et sinueux nécessitant plusieurs correctifs.

Les gouvernements du Québec et du Canada investiront 468 M$ dans le programme d’amélioration de la route 389. Le partage de l’investissement de décline comme suit : 183 M$ du gouvernement fédéral, 190 M$ de la Société du Plan Nord et 95 M$ du ministère des Transports. Le Programme favorisera la mise en valeur du potentiel économique considérable du Nord québécois en donnant accès à de nombreuses ressources naturelles et récréotouristiques.

Objectifs

Le programme d’amélioration de la route 389 vise à :

  • Améliorer l’accès aux ressources et au territoire du Nord québécois.
  • Augmenter la sécurité et le confort des usagers en améliorant significativement la géométrie de la route.
  • Améliorer la circulation, notamment par l’ajout de zones de dépassement.
  • Réduire le temps de parcours des usagers.

Description du projet

Le programme d’amélioration de la route se divise en cinq projets distincts qui seront réalisés de façon parallèle.

  • Projet A – de Fire Lake à Fermont (des kilomètres 478 à 566) : nouveau tracé entre Fire Lake et Fermont et amélioration de la route entre les kilomètres 496 et 507.
  • Projet B – de Baie-Comeau à Manic-2 (des kilomètres 0 à 22) : nouveau tracé entre les kilomètres 0 et 4 et amélioration de la route entre les kilomètres 4 et 22.
  • Projet C – secteur sinueux au nord de Manic-5 (des kilomètres 240 à 254) : nouveau tracé.
  • Projet D – de Manic-2 au nord de Manic-3 (des kilomètres 23 à 110) : correction de courbes.
  • Projet E – du nord de Manic-3 à Manic-5 (des kilomètres 111 à 212) : correction de courbes.

Documentation

Bulletin Accès 389

Séance d’information publique du BAPE

Le rapport et la documentation déposés dans le ​cadre de l’audience publique se trouvent sur le site du Bureau d’audience publique sur l’environnement.

Cartes

Communiqués