Feux pour piétons

Des modifications ont été apportées en 2010 au Code de la sécurité routière en rapport avec les feux pour piétons. Voici les différentes mesures modifiées.

Toute nouvelle installation doit être dotée d’un compteur numérique permettant aux piétons de connaître la durée du feu pour piétons. Ce décompte numérique sert à régulariser les déplacements des piétons.

Silhouette blanche pour piéton.La silhouette blanche fixe indique à un piéton qu’il peut traverser la chaussée dans le passage réservé à cette fin. Il doit traverser avec prudence en prêtant une attention particulière aux véhicules pouvant effectuer un virage. Le décompte numérique indique la durée totale accordée aux piétons pour traverser l’intersection.

 

Main clignotante sans décompte.La main clignotante orange accompagnée d’un décompte numérique indique à un piéton qu’il peut s’engager sur la chaussée seulement s’il est en mesure d’atteindre le trottoir de l’autre côté de la rue ou la zone de sécurité avant que le feu passe à la main orange fixe. Il revient donc au piéton de juger s’il peut traverser ou non.

 

Main clignotante orange.La main clignotante orange non accompagnée d’un décompte numérique indique à un piéton qui a déjà commencé à traverser qu’il doit presser le pas jusqu’au trottoir de l’autre côté de la rue ou à la zone de sécurité. Le piéton ne peut s’engager sur la chaussée s’il n’a pas déjà commencé à traverser.

 

Main orange fixe.La main orange fixe indique à un piéton qu’il ne peut s’engager sur la chaussée. Le décompte numérique indique 0 lorsque la main orange fixe est affichée. Dans cette situation, le piéton se doit d’attendre la prochaine silhouette blanche.
  • S'il n'y a pas de feux pour piétons, le piéton a la priorité au feu vert.
  • En tout temps, il est interdit de traverser en diagonale à une intersection.

Les feux pour piétons peuvent fonctionner de trois façons. Le mode de fonctionnement est choisi par le gestionnaire du réseau routier.

Mode protégé

  • Tous les mouvements de véhicules sont interdits durant toute la phase piétonne.
  • Le virage à droite au feu rouge est interdit dans les approches où les véhicules effectuant la manœuvre croisent le passage pour piétons.

Mode partiellement protégé

  • Certains mouvements de véhicules sont interdits durant la première partie de la phase piétonne, puis permis par la suite. Par exemple, la flèche verte vers l’avant (mouvement tout droit) est utilisée durant l’engagement pour par la suite faire place au feu vert permettant de tourner dans toutes les directions.
  • Le virage à droite au feu rouge est interdit dans les approches où les véhicules effectuant la manœuvre croisent le passage pour piétons.
  • Utilisé beaucoup avec flèche.

Mode non protégé

  • Certains mouvements de véhicules sont permis durant la phase piétonne.
  • Le virage à droite au feu rouge peut être permis dans les approches où les véhicules effectuant la manœuvre croisent le passage pour piétons.

Le bouton d’appel de feux pour piétons

Panneau de signalisation du bouton-poussoir Le bouton d’appel de feux pour piétons permet d’obtenir la phase pour piétons lorsque les feux de circulation fonctionnent en mode adaptatif ou semi-adaptatif (fonctionnement des feux de circulation en fonction de la demande provenant de détecteurs installés sous le revêtement de la route). Le signal déclenché par le bouton d’appel intervient dans le cycle des feux de circulation afin d’introduire la phase pour piétons. Les piétons doivent obligatoirement utiliser le bouton d’appel pour traverser en toute sécurité.

Le temps de traversée se calcule essentiellement en divisant la longueur du passage par la vitesse de marche des piétons. Cette vitesse varie de 0,9 m/s à 1,3 m/s. Par exemple, pour un passage piétonnier d’une longueur de 12 mètres, le temps de traversée sera de 12 secondes si la vitesse de marche est de 1 m/s.

Comment se servir du bouton d’appel de feux pour piétons?

Il suffit d'appuyer sur celui-ci lorsque le feu de circulation est rouge et d'attendre l'apparition de la silhouette du piéton. Lorsque le feu est vert, le signal sera enregistré dans le cycle suivant. Une petite lumière confirme l'enregistrement de la phase piétonnière.

Virage à droite au feu rouge

Les usagers de la route peuvent désormais, s'ils le désirent, tourner à droite au feu rouge aux intersections, sauf indication contraire. Les piétons doivent être davantage prudents. Pour ce faire, il est suggéré de regarder à gauche, devant, à droite puis au-dessus de son épaule gauche pour s'assurer qu'il n'y a pas de véhicules qui s'apprêtent à tourner au feu rouge.

Haut de page