Autoroute 30 entre Candiac et Boucherville%%– Bonification

​Grâce à son parachèvement, qui s’est terminé en 2012, l’autoroute 30 dessert les principaux pôles d’emplois et de services de la Montérégie sur un corridor d’environ 140 km, reliant Vaudreuil-Dorion à Sorel-Tracy, en plus de permettre l’accès aux marchés ontarien et américain. Au cours des dernières années, l’avènement de plusieurs projets résidentiels, commerciaux et industriels de même que la bonification du réseau autoroutier sont venus modifier les besoins en matière de mobilité sur cet axe, en particulier sur la vingtaine de kilomètres situés entre les autoroutes 10, à Brossard, et 20, à Boucherville.

La mise en service du Réseau express métropolitain (REM​), prévue en 2022 sur la Rive-Sud, et le déploiement de la Stratégie maritime entraîneront également une croissance des déplacements d’autobus et du camionnage.

Le Ministère réalise actuellement des interventions pour faciliter le déplacement des autobus entre Candiac et Boucherville. Il mène aussi des études dans le but d’identifier, en accord avec la Politique de mobilité durable – 2030, des solutions pour optimiser durablement les déplacements entre Brossard et Boucherville.

Avancement

Utilisation de l’accotement par les autobus sur l’autoroute 30, entre Candiac et Boucherville

En vue de la mise en service du REM​, une démarche pour bonifier l’utilisation de l’accotement par les autobus (UAB) sur l’autoroute 30, entre Candiac et Boucherville, a été entreprise afin de faciliter les déplacements de milliers d’usagers du transport collectif. Pour le secteur entre Boucherville et Brossard, plusieurs chantiers d’asphaltage sont en cours ou en préparation. Ils se succéderont d’ici la fin de 2021 et couvriront tout le tronçon de l’autoroute 30 entre les autoroutes 10 et 20. Alors que l’UAB est permise dans ce secteur depuis 2018, les travaux pour redresser les accotements et uniformiser leur largeur, qui seront réalisés dans le cadre de ce projet, permettront de rendre plus efficaces les déplacements en transport collectif sur le segment le plus achalandé de l’autoroute 30.​​

Échéancier

Direction est

  • Entre l’autoroute 10 et la route 116 : 2021
  • Entre la route 116 et l’autoroute 20 : 2019-2020 – terminé

Direction ouest

  • Entre l’autoroute 20 et le boulevard Clairevue Ouest : 2021
  • Entre le boulevard Clairevue Ouest et la route 112 : 2020-2021 – en cours
  • Entre la route 112 et l’autoroute 10 : 2021

Pour permettre l’UAB entre Candiac et Brossard, le Ministère a obtenu la collaboration de son partenaire privé, A30 Express, qui est responsable de l’exploitation et de l’entretien de l’autoroute 30 à l’ouest du boulevard Matte, à Brossard. Deux segments sont en service depuis le 11 janvier 2021 :

  • en direction ouest, entre le boulevard Matte à Brossard et la route 104 à La Prairie;
  • en direction est, entre l’autoroute 930 à Candiac et la route 104 à La Prairie.

Ces tronçons, sur lesquels des travaux ont eu lieu durant l’automne 2020 pour permettre aux autobus d’utiliser les accotements, ont été ciblés après la consultation des sociétés de transport collectif. Tous les partenaires sont mobilisés pour faire en sorte que le REM soit un succès qui contribue quotidiennement à la mobilité durable de la région métropolitaine.

En résumé

  • Travaux en simultané dans les deux directions
  • 100 % du tronçon entre les autoroutes 10, à Brossard, et 20, à Boucherville, aura fait l’objet de travaux
  • 32 km de voies au total pour les deux directions
  • Fin des travaux prévue à l’automne 2021

Projet à l’étude : bonification​​ de l’autoroute 30 entre Brossard et Boucherville

Un projet de bonification de l’autoroute 30 entre Brossard et Boucherville est à l’étude.

La réalisation de l’étude des solutions est en cours de finalisation. Une fois la solution optimale retenue, le Ministère sera en mesure de commencer la planification du projet en vue de sa réalisation. La première étape sera alors la préparation de l’avant-projet préliminaire.

Dans le cadre de l’étude d’opportunité, les besoins du secteur ont été documentés dans le but de proposer des solutions qui, dans le respect de la Politique de mobilité durable – 2030​, favoriseront le transport collectif et soutiendront le développement économique. L’accessibilité aux stations du REM et aux pôles industriels dans l’axe de l’autoroute 30 est considérée comme une priorité dans l’étude d’opportunité. De surcroît, les interventions qui seront réalisées ne devront pas encourager l’étalement urbain et les déplacements domicile-travail en auto solo. L’étude des besoins s’est terminée au printemps 2020 et celle des solutions s’est conclue à l’automne 2020.

Un appel d’offres a également été publié à l’automne 2020 dans le but de retenir les services professionnels d’une firme. Le contrat qui sera octroyé comprendra la réalisation de différentes études complémentaires d’avant-projet (géotechnique, environnementale et hydraulique), les travaux d’arpentage ainsi que la préparation des plans et devis qui permettront de passer à la phase de la réalisation du projet. Le mandat comprendra aussi l’accompagnement du Ministère pendant la réalisation des travaux.

Gestion de la circulation

Dans le cadre de la démarche visant à bonifier l’UAB, des entraves seront requises pour permettre la réalisation des chantiers prévus entre les autoroutes 10 et 20. Afin de planifier adéquatement vos déplacements, continuez de consulter Québec 511​.

Pour ce qui est du projet majeur de bonification de l’autoroute 30, les informations sur la gestion de la circulation, qui dépendront de l’ampleur et du séquencement des travaux que requerra la mise en œuvre de la solution d’intervention retenue, pourront être précisées avant l’étape de la réalisation.

Coût et financement

La mise en œuvre de la démarche visant à bonifier l’UAB entre Candiac et Boucherville nécessitera un investissement de quelques millions de dollars. Pour le secteur entre Boucherville et Brossard, soit sur tout le tronçon de l’autoroute 30 entre les autoroutes 10 et 20, plusieurs chantiers se succéderont. Au fur et à mesure que les processus d’appels d’offres avanceront, les informations pour l’ensemble des projets seront publiées. En date d’aujourd’hui, deux contrats ont été accordés pour les projets suivants :

  • asphaltage de l’autoroute 30, en direction est, et amélioration de mesures préférentielles pour autobus, entre la route 116 et l’autoroute 20 : 8 328 454,41 $;
  • asphaltage de l’autoroute 30, en direction ouest, et amélioration de mesures préférentielles pour autobus, entre le boulevard Clairevue Ouest et la route 112, et asphaltage des bretelles de l’échangeur de l’autoroute 30 et de la route 116 : 12 783 081,97 $.

Le projet de bonification de l’autoroute 30 entre Brossard et Boucherville est assujetti à la Directive sur la gestion des projets majeurs d’infrastructure publique​, un processus qui détermine et encadre les mesures requises pour assurer la gestion rigoureuse des projets d’envergure. Le coût du projet sera précisé au terme de la planification de celui-ci.

Documentation

Cartes

Communiqués

Historique​

C’est au début des années 1960 qu’est né le projet de construction d’une autoroute reliant les municipalités industrielles de la rive sud du Saint-Laurent, entre les villes de Salaberry-de-Valleyfield et de Bécancour. D’abord désignée comme la « route 3 », elle deviendra officiellement l’« autoroute de l’Acier » en 1977.

Principal​es étapes de la réalisation de l’autoroute 30

  • 1968 : Ouverture d’un pont au-dessus de la rivière Richelieu, entre les villes de Sorel et de Tracy, et d’un tronçon de 6,9 km, entre la route 116, à Saint-Bruno-de-Montarville, et l’autoroute 20, à Boucherville.
  • 1971 à 1977 : Ouverture de nombreux tronçons entre Sorel-Tracy et Longueuil, pour un total de 60 km.
  • 1975 : Ouverture d’un tronçon de 18 km à Bécancour, entre la rivière Gentilly et l’autoroute 55.
  • 1976 : Ouverture d’un tronçon de 9,2 km contournant la ville de Salaberry-de-Valleyfield et allant jusqu’à Saint-Timothée.
  • 1977 à 1985 : Moratoire sur les nouveaux projets de routes au Québec.
  • 1982 : Achèvement d’un tronçon de 4,8 km entre Saint-Hubert et l’autoroute 10 pour relier Sorel-Tracy à Brossard.
  • 1990 : Ouverture d’un tronçon de 12,5 km sur une seule chaussée, entre Châteauguay et Sainte-Catherine.
  • 1996 : Ouverture d’un tronçon de 11,5 km reliant Brossard et Candiac.
  • 19 novembre 2010 : Ouverture d’un tronçon de 8,8 km reliant Candiac et Saint-Constant.
  • 6 novembre 2011 : Ouverture du tronçon Jean-Leman (3,4 km), reliant l’autoroute 30 à Candiac.
  • 15 décembre 2012 : Ouverture d’un tronçon de 35 km reliant Châteauguay et Vaudreuil-Dorion.
  • 4 septembre 2018 : Autorisation de l’UAB entre Grande Allée, à Brossard, et l’autoroute 20, à Boucherville.
  • Automne 2019 jusqu’à la fin de 2021 : Succession de chantiers pour réasphalter l’ensemble du tronçon et faciliter l’UAB en vue de la mise en service du REM.
  • Printemps 2019 : Lancement de l’étude d’opportunité pour optimiser les déplacements sur le tronçon le plus achalandé de l’autoroute 30.
  • 24 septembre 2020 : Annonce du lancement d’un appel d’offres​ pour retenir les services professionnels d’une firme.
  • 11 janvier 2021 : Autorisation de l’UAB sur deux tronçons situés entre le boulevard Matte, à Brossard, et l’autoroute 930, à Candiac.

Nous joindre

Pour toute demande de renseignements ou plainte ou tout commentaire lié aux projets dans le corridor de l’autoroute 30, vous pouvez communiquer avec nous par téléphone en composant le 511 ou en remplissant le formulaire en ligne.