Autoroute%%15 dans le secteur du bassin de La Prairie%%– Amélioration de la sécurité routière

​​​L’autoroute 15, axe majeur du réseau routier québécois, relie les Laurentides à la frontière canado-américaine de Saint-Bernard-de-Lacolle en passant par Montréal. En Montérégie, l’autoroute longe le fleuve Saint-Laurent dans le secteur du bassin de La Prairie, ce qui peut rendre les conditions routières difficiles en hiver, particulièrement lors d’épisodes de poudrerie.

De 2001 à 2003, en procédant à la reconstruction de la chaussée de l’autoroute 15 entre le boulevard Matte et la rue Salaberry, le Ministère a pu éloigner une portion de la route du bassin de La Prairie. De cette façon, il a été possible de dégager, pour la partie située au nord de la passerelle cyclable (rue Saint-Henri), un espace suffisant pour mettre en place des mesures de contrôle de la neige entre le bassin et l’autoroute. Un aménagement de buttes avec plantation d’arbustes a été possible à cet endroit, créant ainsi une certaine barrière pour contenir la neige. Cependant, étant donné l’emprise disponible le long du fleuve, les ouvrages brise-vent conventionnels ne peuvent être mis en place au sud de la passerelle cyclable.

Depuis le carambolage survenu le 19 février 2020, le Ministère redouble d’efforts pour élaborer de nouvelles mesures permettant d’améliorer la sécurité dans ce secteur. Une des actions prévues au plan d’intervention visant à sécuriser le tronçon de l’autoroute 15 situé dans le secteur du bassin de La Prairie, que plus de 60 000 véhicules empruntent chaque jour, est l’aménagement de brise-vent.

Plan d’intervention

Le ministère des Transports a élaboré un plan d’intervention misant sur la prévention, la protection et la sensibilisation et s’appuyant sur des interventions ciblées afin de sécuriser ce tronçon d’autoroute reconnu pour ses risques de poudrerie en hiver.

Les actions découlant du plan d’intervention comprennent la surveillance accrue de ce tronçon lors de conditions climatiques difficiles, l’amélioration de l’information pour rappeler aux usagers de la route que le secteur est à risque de poudrerie ainsi que la bonification des opérations de déneigement afin de limiter ces risques de poudrerie.

Bonification des opérations de déneigement

Les devis pour les opérations de déneigement ont été bonifiés pour inclure l’enlèvement et le transport de la neige, au lieu de la souffler ou de la laisser en bordure de l’accotement. Le but est d’éviter une accumulation qui pourrait faciliter les épisodes de poudrerie lors de forts vents.

Utilisation d​​e la piste cyclable comme trappe à neige

De la rue du Quai à la rue Salaberry, la piste cyclable située entre le bassin de La Prairie et l’autoroute sert désormais de trappe à neige durant la période hivernale. Lorsque la neige atteint un certain niveau à la suite de précipitations, elle est retirée de la piste cyclable afin que cette dernière continue de jouer son rôle de trappe. Le but est à nouveau d’éviter une accumulation de neige aux abords de l’autoroute qui pourrait faciliter les épisodes de poudrerie lors de forts vents.

Bonification​​ de la signalisation

Au total, 10 panneaux d’avertissement de zone à risque de poudrerie sont maintenant positionnés sur l’autoroute 15, entre le boulevard Matte à Brossard et la rue Salaberry à La Prairie. Plus précisément, ce sont quatre nouveaux panneaux qui sont venus s’ajouter, durant l’été 2020, au panneau avec feux clignotants qui se trouvait déjà sur l’autoroute 15 en direction sud (sur le pont d’étagement qui enjambe le boulevard Matte). Cinq panneaux de petite signalisation ont également été installés sur l’autoroute durant l’été 2020. Les panneaux ont été installés selon les normes en vigueur, en fonction de la localisation de la zone de poudrerie.

De plus, deux panneaux de la campagne de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) rappelant aux usagers de la route la nécessité d’adapter leur conduite aux conditions hivernales ont également été installés avant l’hiver 2020. En direction nord, le panneau se trouve près du pont d’étagement de la rue Salaberry, alors qu’en direction sud, il est situé entre le boulevard Matte et la rue du Quai.

Augmentatio​n de la surveillance de la route

En plus d’augmenter la fréquence des patrouilles en hiver, le Ministère collabore avec les services policiers afin d’effectuer une surveillance accrue de l’autoroute dans ce secteur.

Plan de fer​meture d’urgence de l’autoroute

Comme ce secteur reste toujours à risque, étant sujet à de forts vents en raison de sa géographie, un plan de fermeture d’urgence de l’autoroute, entre le boulevard Matte, à Brossard, et l’extrémité ouest du boulevard Taschereau, à Candiac, a été préparé en parallèle des actions prises pour la rendre plus sécuritaire. À cet effet, un exercice de simulation a été réalisé en collaboration avec les partenaires qui seraient impliqués lors d’une fermeture d’urgence de l’autoroute (ex. : la Sûreté du Québec, les services d’incendie et les services policiers de la MRC de Roussillon et de Longueuil).

En cas de fermeture d’urgence, les usagers de la route seront redirigés vers les boulevards Matte et Taschereau. Le cas échéant, les panneaux à messages variables seront utilisés pour informer les usagers de la fermeture et du détour.

Ajout de panne​aux à messages variables

Deux panneaux à messages variables mobiles ont aussi été mis en place, près de la sortie de la rue Salaberry en direction nord et près de la sortie du boulevard Matte en direction sud, afin de donner l’information sur les conditions météorologiques aux abords du bassin de La Prairie en temps réel aux usagers de la route.

Le Ministère étudie la possibilité de construire deux nouvelles structures aériennes pour installer des panneaux à messages variables permanents. Ces panneaux seraient positionnés, dans chacune des directions, en amont des sorties vers le boulevard Matte (direction sud) et vers le boulevard Taschereau (direction nord). Ainsi, ils serviraient à informer les usagers de la route des conditions météorologiques en temps réel, voire de la fermeture de l’autoroute et du détour mis en place. Ces panneaux auraient également l’avantage de fournir d’autres types d’information que les conditions météorologiques (congestion, accident, travaux, etc.).

Étude sur de nou​veaux types de brise-vent

Avec la géographie du bassin de La Prairie, l’emplacement de la route et la présence d’une piste cyclable, l’espace est restreint entre la rive et l’autoroute, ce qui limite les possibilités d’intervention plus traditionnelles à certains endroits. C’est pourquoi le Ministère a entrepris une étude pour documenter la possibilité d’installer de nouveaux types de brise-vent. Le Ministère fera des tests dans le cadre de cette étude, mais il faudra attendre que cette dernière se termine pour préciser quel aménagement pourrait être possible ou non pour ce secteur particulier.

À titre d’information, entre 2001 et 2003, le Ministère a pu éloigner la route du bassin de La Prairie en procédant à la reconstruction de la chaussée de l’autoroute 15 entre le boulevard Matte et la rue Salaberry. De cette façon, il a été possible de dégager, pour la partie située au nord de la passerelle cyclable (rue Saint-Henri), un espace suffisant pour mettre en place certaines mesures de contrôle de la neige entre le bassin et l’autoroute.

  • L’aménagement de buttes avec plantation d’arbustes, créant ainsi une certaine barrière pour contenir la neige, a été possible entre les kilomètres 49 et 48.
  • Un espace suffisant entre la rive, la piste cyclable et l’autoroute a permis la plantation d’arbres et d’arbustes aux abords de la sortie de la rue du Quai, au nord de la passerelle.
  • Au sud de la passerelle, l’espace réduit entre la piste cyclable et le fleuve a permis l’aménagement d’une bande de plantation d’un peu plus d’un mètre seulement.

Étant donné l’emprise disponible le long du fleuve, les ouvrages brise-vent conventionnels ne peuvent être mis en place au sud de la passerelle cyclable. L‘étude vise l’ensemble du tronçon de l’autoroute 15 qui longe le bassin de La Prairie, mais se penche plus particulièrement sur ce secteur.

Projet-pilote de bar​​rière brise-vent amovible

Durant le mois de mars 2021, le Ministère a installé une barrière brise-vent amovible sur une longueur d’environ 125 mètres entre la rue du Quai et la passerelle cyclable, en vertu d’un projet-pilote qui s’inscrit dans l’étude sur de nouveaux aménagements possibles dans ce secteur. Le projet a été réalisé à cet endroit précis, car il possède la largeur nécessaire pour réaliser cet aménagement. Plus précisément, l’ouvrage est constitué de plusieurs structures amovibles en bois, construites puis posées par le Ministère dans le but de créer une barrière continue. Celle-ci a une hauteur d’un peu plus de deux mètres.

Pour être efficace, ce type de brise-vent doit respecter des critères précis. Il doit notamment être placé face au vent de tempête dominant et avoir une certaine porosité, ce qui permet d’optimiser la retenue de la neige tout en évitant que la structure soit ensevelie.

Avec ce projet-pilote, le Ministère souhaite faire des observations sur la performance de ces barrières pour limiter la poudrerie dans le secteur du bassin de La Prairie. À terme, ce type de barrière brise-vent pourrait être installé tous les hivers sur ce tronçon de l’autoroute 15 à La Prairie. Le Ministère souhaite colliger le plus d’informations possible dès l’hiver 2021. L’installation sur le site et les méthodes de construction de la barrière sont notamment évaluées dans le cadre du projet-pilote. Toutes les données récoltées seront utiles pour l’étude visant à déterminer quel type d’installation est efficace dans ce secteur difficile où l’espace disponible entre le fleuve et l’autoroute est réduit.

Objectifs des interventions

  • Renforcement de la sécurité dans le secteur du bassin de La Prairie;
  • Amélioration de l’état de la route en période hivernale;
  • Sensibilisation des usagers de la route pour qu’ils adaptent leur conduite aux conditions routières et climatiques;
  • Diminution de la vitesse pratiquée par les usagers de la route en période hivernale;
  • Diminution du risque d’accident.

Documentation

​​Nous joindre​

Pour toute demande de renseigneme​​​​​​​nts, toute plainte ou tout commentaire liés au déploiement du plan d’intervention visant à améliorer la sécurité de l’autoroute 15 dans le secteur du bassin de La Prairie, vous pouvez communiquer avec nous par téléphone en composant le 511 ou en remplissant le formulaire en ligne.​