Infrastructures routières

Une grande partie des responsabilités liées au réseau routier québécois incombe au Ministère. Ce dernier veille au maintien de l’état du réseau supérieur et en assure l’entretien, la réparation ou la reconstruction, lorsque cela est requis. Les municipalités jouent, elles aussi, un rôle essentiel en matière de transport, puisqu’elles sont, entre autres, responsables du réseau routier local, en plus d’être des partenaires de proximité sur le territoire.

La présente section aide à mieux comprendre le partage de responsabilités entre le Ministère et les municipalités et fournit des informations complémentaires sur les structures et les chaussées sous la gestion du Ministère.

Le réseau routier québécois, qui compte plus de 300 000 km, est à l’image du territoire qu’il dessert : vaste et étendu. Le Ministère est responsable de l’entretien du réseau routier supérieur composé d’un peu plus de 31 000 km d’autoroutes, de routes nationales, de routes régionales, de routes collectrices ainsi que de chemins d’accès aux ressources.

Le réseau routier sous la responsabilité du Ministère compte également plus de 11 000 ​​structures de toutes sortes. Une gestion optimale de cet important parc de structures permet au Ministère d’assurer la sécurité des usagers de la route et de leur offrir un niveau de service qui répond aux besoins et aux attentes.