Chaussées

​​​​L'augmentation du trafic et des charges permises ainsi que l'abondance des précipitations combinées à l'action du gel et du dégel constituent les principales causes de dégradation des chaussées. Les conditions de mise en œuvre des matériaux ont également un impact direct sur leur  durabilité. Or, les chaussées représentent une partie importante des infrastructures routières sous la responsabilité du Ministère.

Le Ministère expérimente et valide aussi de nouvelles techniques et de nouveaux procédés de maintien et de remise en état des chaussées, tels le retraitement en place ou l'utilisation d'isolant thermique dans les chaussées.

Plusieurs travaux de recherche sont présentement en cours afin :

  • d'accroître la précision des méthodes de dimensionnement (méthodes analytiques ou semi-empiriques mieux adaptées aux conditions québécoises) par une meilleure connaissance des phénomènes qui interagissent et qui sont responsables de la dégradation des structures de chaussées;
  • d'améliorer l'efficacité des interventions grâce à l'utilisation rationnelle de matériaux nouveaux ou marginaux;
  • d'améliorer les méthodes actuelles de réfection par des techniques comme le retraitement en place et d'autres techniques de recyclage;
  • de mieux connaître les effets du gel et du dégel sur les chaussées, le comportement de ces dernières et les phénomènes de dégradation afin d'intégrer ces paramètres aux méthodes de dimensionnement et d'améliorer les techniques de drainage et de protection contre le gel et le dégel.

Cette expertise est acquise et ces travaux de recherche sont réalisés grâce au soutien technique des spécialistes en équipements d'auscultation des chaussées, qui réparent, entretiennent, automatisent et étalonnent les équipements de mesure et d'essai.

Documentation

Haut de page