Vous êtes ici

Statistiques sur le camionnage

L’efficacité des transports est déterminante pour l’économie du Québec. C’est pourquoi une bonne gestion des statistiques sur le camionnage est essentielle. En effet, ces dernières sont des outils précieux pour l’ensemble des intervenants en matière de transport routier de marchandises (gouvernements fédéral, provincial et municipal ou les représentants de l’industrie elle-même).

Elles sont la base des analyses pour :

  • prendre des décisions éclairées sur le développement et l’entretien du réseau routier;
  • améliorer la planification des interventions et la sécurité routière;
  • réaliser des études d’impact, des études environnementales et des études de marché;
  • tenir compte des besoins aussi nombreux que variés.

Pour ce faire, les instances gouvernementales ont mis en place plusieurs outils afin de recueillir, d’analyser et de diffuser l’information, comme l’Enquête nationale en bordure de route sur le camionnage (ENR).

Encadrement normatif

Les collectes de données sont réalisées en fonction des besoins ponctuels. Elles ne sont pas encadrées par des lois, des règlements ou des exigences. Le Ministère s’assure de la confidentialité des renseignements personnels conformément à la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels. En aucun cas, les renseignements recueillis à des fins statistiques ne sont utilisés dans le but de faire du contrôle.

Information générale

Enquête nationale en bordure de route sur le camionnage

L’Enquête nationale en bordure de route sur le camionnage (ENR) est un exercice d’envergure qui unit les efforts du gouvernement fédéral et de certaines provinces pour réaliser une collecte pancanadienne de données sur les déplacements interurbains de camions. Cette enquête, déjà réalisée en 1991, en 1995 et, sous sa forme actuelle, en 1999, a été renouvelée en 2006-2007. L’enquête de 1999 a donné lieu au rapport d’analyse intitulé Les déplacements interurbains de véhicules lourds au Québec – Enquête sur le camionnage de 1999.

Cette enquête est essentielle pour mieux connaître l’évolution, entre 1999 et 2006-2007, des caractéristiques des déplacements de camions entre les régions administratives du Québec, ainsi qu’entre le Québec et ses partenaires que sont les autres provinces canadiennes et les différents États américains.

Faits saillants

Au total, il y a eu plus de 291 200 déplacements interurbains de camions sur les routes du Québec pendant une semaine en 2006-2007. C’est 21,4 % de plus qu’en 1999. Ces déplacements ont totalisé 102,6 millions de kilomètres (95,3 millions en 1999), pour une moyenne par déplacement d’un peu plus de 350 km (400 km en 1999). Ces camions ont transporté 2,8 millions de tonnes de marchandise (2,3 millions en 1999), soit une moyenne d’un peu plus de 15 t par véhicule ayant de la marchandise à bord (14 t en 1999). Fait intéressant, 2,8 millions de tonnes par semaine représentent 50 kg de marchandise par jour par habitant du Québec.

Le rapport intitulé Les déplacements interurbains de camions au Québec – Enquête nationale en bordure de route sur le camionnage 2006-2007 présente une série d’analyses générales de la base de données résultant de l’enquête.

Ces analyses traitent :

  • des échanges nationaux;
  • de la structure de l’industrie du camionnage;
  • de la nature des acheminements;
  • du kilométrage effectué sur les réseaux des différentes administrations;
  • de la longueur des déplacements, de la configuration des camions;
  • du type de marchandise transportée;
  • du taux de chargement des véhicules;
  • de la nature des points de chargement et de déchargement.

Des matrices origine-destination (OD) et des cartes de flux de transport des marchandises par camion ont également été générées. Celles-ci permettent de bien visualiser les déplacements avec les différents partenaires économiques du Québec, que ce soit les provinces, les territoires ou encore les États-Unis, ou même entre les différentes régions administratives et les différentes régions métropolitaines de recensement (RMR). De plus, elles permettent de visualiser d’un seul coup d’œil les flux de déplacements de camions sur le réseau routier nord-américain.

L’analyse comparative des caractéristiques de l’industrie du camionnage et des flux de déplacements interurbains de camions entre les résultats de l’enquête de 1999 et celle de 2006-2007 permet de conclure que les différences sont infimes et que le portrait de l’industrie est relativement stable au fil du temps. Les données recueillies, bien qu’elles datent de 2006-2007, permettent toujours de dégager les tendances qui influent sur cette industrie.

Une base de données riche en information

Le rapport intitulé Les déplacements interurbains de camions au Québec permet de creuser plus en profondeur les faits saillants exposés ci-dessus. Il contient également la méthodologie utilisée ainsi que les limites d’interprétation. Le potentiel d’analyse de la base de données de l’ENR est très important et dépasse de loin les analyses présentées dans cette étude. En effet, cette base de données permet, entre autres, de faire des analyses spatiales particulières, comme dans le cas de projets d’achèvement de routes ou d’autres projets de développement du réseau routier. Elle permet aussi de faire des analyses croisées et de répondre à de multiples besoins évoqués par l’industrie.

Foire aux questions

Combien y a-t-il de camions immatriculés au Québec selon le nombre d’essieux?

La réponse se trouve dans le Dossier statistique - Bilan annuel, accidents, parc automobile, permis de conduire, tableau 92. Ce document est disponible sur le site Internet de la Société de l’assurance automobile du Québec.

Combien le Québec compte-t-il de propriétaires et exploitants de véhicules lourds?

La réponse se trouve dans le rapport annuel disponible sur le site de la Commission des transports du Québec. Pour connaître les propriétaires et exploitants de véhicules lourds qui déclarent faire du transport de marchandises ou pour toute autre question relative au Registre des propriétaires et exploitants de véhicules lourds, il faut s’adresser à la Commission au moyen du formulaire « Demande d’information numérique », disponible sur le site de la Commission des transports du Québec.

Quels sont les revenus d’exploitation trimestriels générés par l’industrie du camionnage au Québec?

Cette information ainsi que d’autres données financières se trouvent dans l’Enquête trimestrielle sur le camionnage (numéro d’enregistrement : 2748), qui remplace l’Enquête trimestrielle sur les transporteurs routiers de marchandises (ETTRM), réalisée par Statistique Canada. On peut consulter les résultats de cette enquête gratuitement sur le site de CANSIM – Statistique Canada, Tableau 403-0005 – Statistiques sommaires sur le camionnage, selon les provinces et territoires, trimestriels.

Quel est le nombre d’emplois générés par l’industrie du camionnage au Québec?

Cette information ainsi que d’autres renseignements sur la main-d’œuvre se trouvent dans l’Enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures du travail (2612) réalisée par Statistique Canada. On peut consulter les résultats de cette enquête gratuitement sur le site de CANSIM – Statistique Canada, Tableau 281-0024 – Emploi (EERH), estimations non désaisonnalisées, selon le type d’employé pour une sélection d’industries selon le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN) – annuel.

Combien d’accidents impliquent un camion ou un tracteur routier chaque année et combien de victimes cela représente-t-il?

On peut obtenir cette information et plusieurs autres renseignements relatifs aux accidents, aux infractions ainsi qu’à l’âge des véhicules dans le Dossier statistique - Bilan annuel des taxis, des autobus, des camions lourds et des tracteurs routiers, section 4. Ce document est disponible sur le site de la Société de l’assurance automobile du Québec.

Quelle longueur du réseau routier est accessible aux véhicules lourds?

L’essentiel des déplacements interurbains des camions sur le réseau du Ministère (30 900 km) est concentré sur :

  • 17 333 km de routes dites de transit où le niveau de restriction est minimal pour le camionneur;
  • 10 970 km de routes pouvant comporter des restrictions.

Cette portion du réseau est désignée comme le réseau de camionnage. Ce dernier, établi depuis 1996 par le Ministère, vise principalement à diriger les véhicules lourds vers les routes les mieux adaptées et à harmoniser les règles de circulation. Il totalise 28 303 km de routes du réseau supérieur, sous la responsabilité du Ministère. À cela s’ajoutent les différents réseaux municipaux qui permettent la circulation des camions. Le détail sur la longueur du réseau de camionnage sous la responsabilité du Ministère peut être consulté dans le document « Répartition de la longueur réelle du réseau de camionnage selon la classification du réseau de camionnage et la classe fonctionnelle ».

Il est possible de visualiser le réseau de camionnage ministériel et municipal au moyen de la carte dynamique Réseau de camionnage sur les routes du Québec, disponible sur le site de l’Atlas des transports, sous l’onglet « Transport des marchandises – Routier – Camionnage ».

Pour de plus amples renseignements sur le réseau de camionnage, veuillez consulter la sous-section « Réseau de camionnage »..

Documentation

Haut de page