Vous êtes ici

Règles de circulation spécifiques aux véhicules d’urgence

Les conducteurs de véhicule d’urgence ou reconnus comme tels peuvent actionner des gyrophares ou une sirène dans l’exercice de leurs fonctions et si les circonstances l’exigent. Lorsque les gyrophares ou une sirène sont actionnés, les conducteurs de véhicules d’urgence peuvent bénéficier d’exemptions à certaines règles de circulation dans la mesure où les manœuvres effectuées dans ces circonstances peuvent se faire sans danger.

Les principaux véhicules d’urgence sont :

  • les véhicules de police;
  • les ambulances;
  • les véhicules de sécurité incendie;
  • les véhicules routiers satisfaisant aux critères établis par règlement pour être reconnus comme véhicules d’urgence par la Société de l’assurance automobile du Québec.

Exemptions de certaines règles de circulation en situation d’urgence

Le conducteur d’un véhicule d’urgence dont le gyrophare ou la sirène est activé n’est pas tenu de respecter certaines règles, dont :

  • la signalisation routière, y compris les feux de circulation;
  • les limites de vitesse prescrites sur les chemins publics;
  • le marquage;
  • l’obligation d’utiliser les clignotants pour indiquer son intention de tourner, de faire demi-tour, de changer de voie, etc.;
  • l’interdiction d’effectuer plusieurs dépassements successifs en zigzag;
  • l’interdiction d’effectuer un dépassement en empruntant la voie inverse dans et à l’approche d’une intersection;
  • l’interdiction de dépasser par la droite;
  • l’interdiction d’immobiliser un véhicule :
    • sur un trottoir,
    • sur un chemin à accès limité,
    • à un endroit interdit par une signalisation.
  • l’interdiction de :
    • gêner la circulation,
    • rendre une signalisation inefficace.

À l’approche d’un véhicule d’urgence, les autres usagers ont aussi des règles à respecter. Ces règles sont expliquées dans la page Règles de circulation pour tous les véhicules routiers.

Haut de page