Règles de circulation pour tous les véhicules routiers

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Le contenu des pages suivantes se trouve maintenant dans le nouveau site Web unifié du gouvernement du Québec, Québec.ca ​​:

Immobilis​ation d’un véhicule

Sauf en cas de nécessité, nul ne peut immobiliser un véhicule routier de manière à rendre une signalisation inefficace, à gêner la circulation, l’exécution de travaux ou l’entretien du chemin ou à entraver l’accès à une propriété.

Sauf en cas de nécessité, il est également interdit de s’immobiliser à divers endroits, notamment :

  • sur un trottoir;
  • à moins de 3 mètres d’une borne d’incendie;
  • dans une intersection ou à moins de 5 mètres de celle-ci;
  • sur une voie de circulation réservée exclusivement à certains véhicules;
  • sur un chemin à accès limité (autoroute).

Stationnement d’un véhicule

  • Un véhicule routier doit être stationné :
    • à une distance maximale de 30 centimètres de la bordure;
    • dans le même sens que la circulation sur la chaussée.
  • Lorsqu’un véhicule routier est stationné dans une pente :
    • le frein d’urgence doit être actionné;
    • dans une pente ascendante, ses roues avant doivent être orientées vers la chaussée;
    • dans une pente descendante, ses roues avant doivent être orientées vers la bordure.

Règles à respecter en présence d’un autobus scolaire

Les autobus scolaires comprennent les autobus et les minibus affectés au transport d’écoliers. Des affiches portant l’inscription « Écoliers » sont placées à l’avant et à l’arrière de ces véhicules. Lorsqu’ils s’apprêtent à faire monter ou descendre des personnes, les conducteurs d’autobus scolaires mettent en marche des feux intermittents placés à l’avant et à l’arrière de leur véhicule et déploient un signal d’arrêt obligatoire.

 
  • À l’approche d’un autobus scolaire dont les feux intermittents sont en marche ou dont le signal d’arrêt est déployé, le conducteur d'un véhicule routier ou le cycliste doit :
    • s’immobiliser à plus de 5 mètres de l’autobus.
  • Le conducteur d'un véhicule routier ou le cycliste peut poursuivre sa route une fois que :
    • les feux rouges sont éteints;
    • le signal d’arrêt est rétracté;
    • le danger est écarté.
  • L’obligation de s’immobiliser ne s’applique pas lorsqu’un terre-plein ou un autre dispositif surélevé sépare le conducteur d'un véhicule routier ou le cycliste de l’autobus.​

 ‭(Masqué)‬ Éditeur de contenu