Enquête origine-destination%%- Québec 2017

​​​​​​​​​​​​​​​​La neuvième enquête origine-destination de la région de Québec s’est déroulée du 6 septembre au 12 décembre 2017.​ Elle a été réalisée par un partenariat regroupant le Ministère, le Réseau de transport de la Capitale (RTC), la Société de transport de Lévis, la Ville de Québec, la Ville de Lévis ainsi que la Communauté métropolitaine de Québec.

Plus de 35 000 ménages ont participé à cette étude, soit 9,3 % des ménages de la région. Par l’entremise d'entrevues téléphoniques (et pour la première fois dans une enquête origine-destination québécoise, des ménages ont également été invités par voie postale à remplir le questionnaire en ligne), les répondants ont décrit les habitudes de déplacement de chacun des membres de leur foyer âgés de plus de cinq ans.​

Principaux constats de l’enquête origine-destination – Québec-Lévis 2017

​​​​​​Les résultats de l’enquête origine-destination 2017 de la région de Québec-Lévis, mis en parallèle avec ceux des enquêtes précédentes, permettent, entre autres, de dégager les grands constats suivants :

  • ​Le nombre total de déplacements quotidiens continue d’augmenter pour atteindre 2,1 millions de déplacements en 2017.
  • Le taux de motorisation des ménages s’est accentué pour s’établir à 1,43 véhicule par ménage.
  • Le pourcentage de personnes n’ayant effectué aucun déplacement dans la journée a augmenté et se situe à 16,5 % en 2017. Cependant, le nombre moyen de déplacements effectués par les personnes qui se déplacent a aussi augmenté pour se situer à 3,3 déplacements par jour.​
  • Le nombre de déplacements réalisés durant les périodes de pointe continue de croître et le pourcentage de déplacements s’effectuant plus tôt dans la période de pointe ne cesse d’augmenter (tant le matin que l’après-midi).
  • L’heure de pointe maximale du matin demeure entre 7 h et 8 h et gagne en intensité avec plus de 251 700 déplacements. Quant à l’heure de pointe maximale de l’après-midi, plus forte que celle du matin, elle se situe encore entre 16 h et 17 h et atteint 284 000 déplacements.
  • Une hausse du nombre de déplacements est observée pour tous les motifs de déplacement. Les déplacements motivés par les loisirs, le magasinage ou pour aller chercher ou reconduire quelqu’un connaissent de fortes augmentations.
  • Le mode auto-conducteur demeure le mode le plus fréquemment utilisé (63,9 %) pour se déplacer sur une base quotidienne à l’échelle de la région, suivi du mode auto-passager (14,6 %), de la marche (9,2 %) et du transport en commun (7,0 %).
  • Le taux moyen d’occupation des automobiles est resté stable avec 1,23 passager par véhicule en moyenne sur 24 h (1,20 en période de pointe matinale).
  • L’usage du transport en commun connaît une très légère baisse pour l’ensemble de la région. Contrairement à la situation observée chez les résidents de l’agglomération de Québec, l’usage du transport en commun chez les Lévisiens est en progression.
  • La marche est à la hausse pour tous les secteurs du territoire d’enquête.
  • L’usage du vélo, bien qu’occupant un faible part du marché des déplacements (1,2 %), est en constante progression, avec une croissance particulièrement forte sur le territoire de l’agglomération de Québec.
  • ​Le secteur de Sainte-Foy demeure le plus important pôle de destination de la région de Québec, devant le secteur centre-ville.

Un portrait général de la mobilité de la région et son évolution est présenté dans le document Enquête origine-destination 2017 – La mobilité des personnes dans la région de Québec-Lévis – Faits saillants​.

D’autres résultats de haut niveau sont présentés selon différents découpages de territoire dans le document Enquête origine-destination 2017 – La mobilité des personnes dans la région de Québec-Lévis – Sommaire des résultats (document à venir en juille​t 2019). Ces résultats sont principalement fournis sous forme de fiches-résultats et de matrices de déplacements. On y trouve également une caractérisation des déplacements selon les différents types d’usagers qui les effectuent et les principaux modes de transport empruntés. Les particularités méthodologiques propres à l’enquête origine-destination ​2017 de la région de Québec-Lévis y sont aussi exposées.

Résultats de l’enquête origine-destination ​– Québec 2017

​​​​​​Les sections suivantes décrivent le territoire d’enquête et ses découpages, la mobilité des résidents par secteur et les déplacements effectués entre les secteurs.

Territoire d’enquête et découpage

Le territoire de l’enquête origine-destination 2017 de la région de Québec-Lévis a été découpé en 69 secteurs municipaux cartographiés dans le document Secteurs municipaux du territoire de l’enquête O-D 2017 de la région Québec-Lévis. Ces secteurs s’appuient sur des regroupements de secteurs ou de subdivisions de recensement (municipalités), tels qu’ils ont été définis par Statistique Canada​ lors du recensement de 2016.

Dans le cas des villes de Québec et de Lévis, le découpage a été raffiné pour mettre en évidence la variabilité des comportements de transport observée entre leurs quartiers. Le 70e ​secteur municipal, désigné par la mention « Hors territoire ​», s’applique aux déplacements dont l’origine ou la destination est située à l’extérieur du territoire d’enquête.

Aux fins d’analyse des types de clientèle, certains secteurs ont été regroupés de manière à s’assurer que les résultats sont significatifs. Ce découpage en grands secteurs du territoire de l’enquête origine-destination 2017 de la région de Québec-Lévis​ correspond aux territoires des arrondissements des villes de Québec et de Lévis ainsi qu’aux couronnes périphériques.

Mobilité des résidents par secteur

Les fiches-résultats du Sommaire des résultats (document à venir en juillet 2019) donnent un portrait de la mobilité générale des personnes pour un secteur donné. Ce document est divisé en trois volets :

  • les informations générales sur le secteur;
  • les déplacements des résidents ;
  • les déplacements produits et attirés par le secteur.

Les résultats sont présentés selon un découpage en secteurs municipaux ou en secteurs géopolitiques.

Déplacements entre les secteurs

Les déplacements de l’enquête origine-destination 2017 sont présentés sous forme de tableaux, également nommés « matrices de déplacements ». Dans une matrice, chaque cellule présente le nombre de déplacements entre le secteur d’origine (indiqué au début de la ligne de la cellule) et le secteur de destination (indiqué au haut de la colonne).

Les matrices sont calculées pour différentes combinaisons de caractéristiques des déplacements :

L’utilisateur doit tenir compte du seuil de significativité statistique des données traitées, tel qu’il est noté sur chacun des tableaux.

Découpages territoriaux

Les matrices sont agrégées en fonction des territoires suivants :

  • les 69 secteurs municipaux ;
  • les 11 grands secteurs.

Périodes de la journée

Les matrices sont compilées pour les périodes suivantes :

  • la journée entière, soit 24 heures ;
  • la période de pointe du matin, qui s’étend de 6 h à 8 h 59 ;
  • la période de pointe de l’après-midi, qui s’étend de 15 h à 17 h 59 ;
  • ​​la période hors pointe de jour, qui s’étend de 9 h à 14 h 59.

Motifs de déplacements

Les matrices sont agrégées en fonction des catégories de motifs de déplacements suivants :

  • Tous les motifs ;
  • Travail : inclut les motifs liés au travail, soit « Travail (au lieu habituel » ou « Travail (autre lieu de travail / Rendez-vous d’affaires) » ;
  • Études : tous les déplacements aux fins de fréquentation d’un établissement d’enseignement (primaire, secondaire, collégial ou universitaire) ;
  • Loisirs : inclut les visites d’amis, de parenté et les repas au restaurant ;
  • Magasinage : dans les épiceries ou commerces de toute taille ;
  • Autres sauf retour : inclut les déplacements pour des motifs de santé, de soins personnels ou autres, ainsi que ceux visant à aller chercher ou reconduire quelqu’un (sauf le retour à la maison) ;
  • Tous sans retour : tous les motifs de déplacement à l’exception du retour à la maison.

Modes de transport

Les différents modes et regroupements de modes de transport sont définis comme suit :

  • Tous modes ;
  • Motorisés : déplacement effectué, en tout ou en partie, en utilisant les modes « Automobile », « Transport en commun », « Traversier », « Transport adapté », «  Autobus scolaire », « Autobus interurbain » ou « Train interurbain » ;
  • Automobile : déplacement effectué, en tout ou en partie, en utilisant le mode « Conducteur » ou « Passager » d’une automobile. Le terme « automobile » englobe les taxis et les motos ;
  • Conducteur : déplacement effectué, en tout ou en partie, à titre de conducteur d’une automobile ou d’une moto ;
  • Transport en commun : déplacement effectué, en tout ou en partie, en utilisant les services du Réseau de transport de la Capitale, de Société de transport de Lévis ou d’un organisme municipal et intermunicipal de transport ;
  • Bimodal : déplacement effectué en utilisant en partie le mode « Automobile » et en partie le mode « Transport en commun » ;
  • Non motorisés : déplacements effectués, en tout ou en partie, en utilisant soit le mode « Vélo », soit entièrement à pied.​​​

Documentation

​ ​​